AstraZeneca, la big pharma qui profite vraiment de l'énorme potentiel de la Chine

 |   |  358  mots
Mercredi, le laboratoire a également annoncé avoir signé un accord portant sur le rachat des activités respiratoires de son concurrent japonais Takeda Pharmaceuticals pour 526 millions d'euros.
Mercredi, le laboratoire a également annoncé avoir signé un accord portant sur le rachat des activités respiratoires de son concurrent japonais Takeda Pharmaceuticals pour 526 millions d'euros. (Crédits : AstraZeneca)
Sur dix ans, le groupe pharmaceutique anglo-suédois va investir près d'un milliard de dollars en Chine, deuxième marché mondial du médicament. AstraZeneca sort du lot par son ancrage dans le pays et son adaptation à la demande.

Focus sur l'Asie. AstraZeneca a annoncé mercredi 16 décembre son intention d'investir 800 millions de dollars (731 millions d'euros) sur les 10 prochaines années pour produire davantage de médicaments en Chine et accroître sa présence sur le marché local.

Sur les neuf premiers mois, la Chine - deuxième marché du laboratoire pharmaceutique après les Etats-Unis- représente 11% du chiffre d'affaires du laboratoire pharmaceutique (soit 1,9 milliard de dollar de revenus entre janvier et novembre) soit une hausse de 17% . C'est la deuxième multinationale avec le plus gros chiffre d'affaires dans le pays derrière Pfizer, mais celle avec la plus forte croissance.

Plus forte croissance en Chine

Le groupe anglo-suédois s'envole face à ses concurrents. AstraZeneca était le seul laboratoire pharmaceutique occidental à maintenir une croissance à deux chiffres en Chine -deuxième marché mondial du médicament, devant le Japon et derrière les Etats-Unis- au deuxième trimestre.

Tous les concurrents d'AstraZeneca subissaient un ralentissement ou une décroissance sur fonds de concurrence locale exacerbée et de ralentissement de la croissance économique du pays. Novo Nordisk, par exemple, expliquait ses mauvaises performances -son chiffre d'affaires en Chine a chuté de 6% au deuxième trimestre- par la forte présence des acteurs locaux dans le marché de l'insuline.

Activité dans le diabète et les maladies respiratoires

Le succès d'AstraZeneca s'explique notamment par son entrée relativement précoce dans le marché chinois, comme le rappelle le Financial :

"Cela lui a permis de s'étendre rapidement dans les grandes villes comme les marchés métropolitains lents."

Sa force réside aussi dans son choix de se lancer dans des marchés parmi les plus porteurs dans le secteur de la santé en Chine : les maladies respiratoires -une des principales causes de la mort dans le pays. Mercredi 16 décembre, le laboratoire a d'ailleurs également annoncé avoir signé un accord portant sur le rachat des activités respiratoires de son concurrent japonais Takeda Pharmaceuticals pour 526 millions d'euros.

AstraZeneca est également présent dans le marché du diabète. En 2013 déjà, la proportion de diabétiques en Chine dépassait celle enregistrée aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :