Sanofi en bonne voie pour devenir "un leader mondial du médicament sans ordonnance"

 |   |  317  mots
Aujourd'hui Sanofi se revendique à la 5e acteur mondial dans le secteur de la santé grand public.
Aujourd'hui Sanofi se revendique à la 5e acteur mondial dans le secteur de la santé grand public. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Sanofi est en bonne position pour céder sa division de santé animale contre l'activité santé grand public du groupe pharmaceutique allemand Boehringer Ingelheim.

Sanofi recentre ses activités. L'entreprise française et Boehringer Ingelheim ont annoncé mardi 15 décembre le début de négociations exclusives visant à échanger la division de santé animale du groupe pharmaceutique, Merial, contre l'activité santé grand public (médicaments sans ordonnance) du laboratoire allemand -excepté celles en Chine- et le versement de 4,7 milliards d'euros.

Sanofi deviendrait avec cette transaction "un leader mondial du marché très porteur des médicaments sans ordonnance", a expliqué le directeur général Olivier Brandicourt, atteignant "des ventes pro forma d'environ 5,1 milliards d'euros en 2015" et "une part de marché mondiale de 4,6 %". Sanofi se revendique aujourd'hui cinquième acteur mondial dans le secteur de la santé grand public.

Cette annonce a enthousiasmé les investisseurs : à 10h58, le titre Sanofi gagnait 5,26% grimpant à 18,66 euros.

Renforcement en Allemagne et au Japon

Avec une telle transaction, le groupe pharmaceutique français renforcerait son positionnement dans ce secteur "en Allemagne et au Japon". La big pharma française estime d'ailleurs que "l'activité santé grand public de Boehringer Ingelheim est complémentaire de celle de Sanofi à la fois en termes de produits et d'implantations géographiques".

L'activité santé grand public (qui comprend des produits contres les allergies, les troubles gastro-intestinaux, la toux, le rhume, mais également des vitamines...) a généré un revenu de 814 millions d'euros au troisième trimestre, soit une hausse de 3,2%.

La santé animale représentait, quant à elle, 8,35% des activités de Sanofi en termes de chiffre d'affaires au troisième trimestre, soit 607 millions d'euros de revenus. Sanofi se sépare ainsi de sa deuxième activité enregistrant la meilleure croissance (+9,3%).

Boehringer Ingelheim, futur numéro 2 de la santé animale ?

De son côté, la société pharmaceutique allemande prévoit de devenir le numéro 2 mondial de la santé animale derrière Zoetis. Au premier semestre 2015, la santé animale représentait un revenu de 662 million euros pour Boehringer Ingelheim, en hausse de 23%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2015 à 12:34 :
Grossière erreur,

Le marché santé animale est celui où les marges sont les plus importantes et où le taux de progression devient exponentiel....
Réponse de le 15/12/2015 à 14:58 :
Bravo Vous etes meilleur que les dirigeants de Sanofi et que les observateurs financiers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :