Face à la flambée du variant Delta, Pfizer/BioNTech vont demander le feu vert pour une troisième dose de vaccin

L'alliance Pfizer/BioNTech prévoit de demander "dans les semaines qui viennent" l'autorisation pour une troisième dose de son vaccin contre le Covid-19, aux Etats-Unis et en Europe notamment, ont annoncé les entreprises. Cette dose de rappel renforce, selon les deux entreprises, la protection immunitaire, y compris contre les variants.
(Crédits : DADO RUVIC)

Troisième dose en vue pour les vaccinés avec le sérum Pfizer/BioNTech pour assurer une protection immunitaire renforcée y compris contre le variant Beta, apparu en Afrique du Sud? C'est le feu vert que prévoit de demander aux Etats-Unis et en Europe notamment l'alliance Pfizer/BioNTech, au moment où le très contagieux variant Delta provoque des flambées épidémiques en Asie et en Afrique et fait remonter le nombre de cas en Europe et aux Etats-Unis. Apparu dans un premier temps en Inde, ce variant est le plus contagieux répertorié depuis l'apparition de la pandémie début 2020. Sa montée en puissance et la levée des restrictions sanitaires dans de nombreuses parties du monde ont conduit l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à avertir que le "monde était à un point dangereux dans cette pandémie" dont le bilan a dépassé quatre millions de morts.

Une troisième dose suscite des niveaux d'anticorps neutralisants

"Pfizer et BioNTech ont constaté des résultats encourageants des essais en cours pour une troisième dose du vaccin actuel", ont expliqué les deux entreprises dans un communiqué, qui vont soumettre leurs données à la FDA (Food & Drug Administration) et à l'EMA (European Medicines Agency et d'autres autorités régulatrices dans les semaines qui viennent".

"Des données préliminaires de l'étude montrent qu'une dose de rappel administrée 6 mois après la seconde dose a un profil de tolérance cohérent, tout en suscitant de hauts niveaux d'anticorps neutralisants" contre le virus, y compris contre le variant Beta, apparu en Afrique du Sud.  Ces niveaux sont "5 à 10 fois supérieurs" à ceux observés après les deux doses initiales.

Les résultats de cette étude seront publiés dans une revue scientifique, ont précisé Pfizer/BioNTech.

Les deux sociétés ont également souligné que leur vaccin avait montré de bons résultats en laboratoire contre le variant Delta, et qu'une troisième dose serait donc capable de renforcer l'immunité contre celui-ci également. Des tests sont en cours pour "confirmer cette hypothèse", ont-elles déclaré.

"Même si la protection contre les cas graves de la maladie reste haute durant six mois, un déclin dans son efficacité contre les cas symptomatiques au cours du temps et de l'émergence de variants est attendu", indique Pfizer/BioNTech.

 L'agence américaine des médicaments, la FDA, et la principale agence fédérale de santé publique, Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), ont publié une déclaration commune jeudi soir dans laquelle elles disent étudier "la nécessité ou non d'un rappel".

"Les Américains qui ont été entièrement vaccinés n'ont pas besoin d'un rappel à l'heure actuelle", disent les deux autorités sanitaires. "Nous sommes prêts à administrer des doses de rappel si et quand la science aura démontré qu'elles sont nécessaires", ont-elles ajouté.

Plus de 4 millions de morts

 La pandémie a fait au moins 4.004.966 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 606.218 décès pour 33.770.459 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 528.540 morts et 18.909.037 cas, l'Inde avec 405.028 morts (30.709.557 cas), le Mexique avec 234.192 morts (2.558.369 cas), et le Pérou avec 193.743 morts (2.071.637 cas).

(avec AFP)

Revivez la 1ère journée du Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 11/07/2021 à 20:32
Signaler
Quand on lit le titre, on pourrait presque croire que ce sont eux qui nous offrent les vaccins ...

à écrit le 09/07/2021 à 19:04
Signaler
Plus c'est gros mieux ça passe... vive le Vaccine as a Service! (Prise en charge sociale garantie)

à écrit le 09/07/2021 à 10:57
Signaler
Le parquet de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) a ouvert une enquête préliminaire pour homicide involontaire sur le décès en avril d'une femme peu après une injection du vaccin anti-Covid AstraZeneca, a-t-on appris auprès du parquet. L'enquête, ouvert...

à écrit le 09/07/2021 à 9:10
Signaler
Les Cobayes, c'est l'heure de votre dose de thérapie génique semestrielle !

à écrit le 09/07/2021 à 8:57
Signaler
Où l'on pourrait se poser la question entre l'intérêt sanitaire ET les intérêts financiers.

à écrit le 09/07/2021 à 8:03
Signaler
J'espère que vous ferez un article aussi pour cette dépêche reuters que vous diffusez: "Les Américains complètement vaccinés n'ont pas besoin d'un rappel supplémentaire, selon la FDA et les CDC" https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN2EF0CT/le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.