Les Pays-Bas suspendent les injections de vaccin AstraZeneca pour les moins de 60 ans

 |  | 285 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : ANTARA FOTO)
Cette suspension devrait durer jusqu'au 7 avril, date à laquelle l'Agence européenne des médicaments (EMA) devrait donner de nouveaux conseils sur la question, a-t-il ajouté.

Les Pays-Bas suspendent les injections de vaccin AstraZeneca pour les moins de 60 ans à la suite de quelques cas de caillots sanguins, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires.

"La cause immédiate pour cette décision est la notification de cas de thromboses associées à de faibles numérations plaquettaires après des vaccinations", a précisé le service de santé publique GGD.

Cinq nouveaux cas touchant des femmes âgées de 25 à 65 ans

Cette décision intervient après cinq nouveaux cas aux Pays-Bas touchant des femmes âgées de 25 à 65 ans, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

"Nous devons faire preuve de prudence, c'est pourquoi il est sage d'appuyer sur le bouton pause par mesure de précaution", a déclaré le ministre de la Santé Hugo de Jonge.

Cette suspension devrait durer jusqu'au 7 avril, date à laquelle l'Agence européenne des médicaments (EMA) devrait donner de nouveaux conseils sur la question, a-t-il ajouté.

L'Allemagne avait décidé la suspension en début de semaine

L'Allemagne a pris une décision similaire en début de semaine, a précisé le ministère néerlandais de la Santé.

Lire aussi : Vacciner avec l'AstraZeneca? France, Allemagne, Italie, Espagne... suspendues au verdict de l'EMA

Environ 10.000 vaccinations qui étaient planifiées la semaine prochaine pour des membres des services de santé néerlandais de moins de 60 ans ont été reportées, a indiqué le GGD.

L'EMA a déclaré mercredi estimer que le vaccin AstraZeneca est sûr et que les experts n'ont trouvé aucun facteur de risque spécifique tels que l'âge, le sexe ou les antécédents médicaux.

Lire aussi : L'EMA reste « fermement convaincue » par le vaccin AstraZeneca

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2021 à 23:36 :
Plus de 300 cas d’hypertension pour le Pfizer ( un risque pour les plus vieux ) et sur 30 malades de tromboses , 7 décès pour l’astrazeneca
D’après agence du médicament UE : aucun lien.
Marre que ces systèmes jouent à la roulette avec la santé des humains.
Aucun article noir/ blanc n’a affirmé que les vaccins ne sont pas encore au point et aggrave l’épidémie, aucune preuve scientifique ni dans un sens ou l’autre.
Stop aux lobbys pharmaceutiques !
La vie humaine est plus important que le gain des laboratoires !
a écrit le 03/04/2021 à 8:32 :
il faut arreter de faire des polemiques il est deja assez difficile de se faire vacciner alors on se tait on laisse tomber astrazeneca remplacer par jonhson s'il est efficace et basta deja certains sont sceptique alors avec des articles comme ca pour quelques cas sur la grande quantite de vaccination arreté de faire peur !!!!!! les vaccins sont pour un global et certains humains reagissent en particulier ce n'est pas pour cela que la terre arrete de tourner
a écrit le 02/04/2021 à 22:26 :
Décidément, certains vont devoir rendre des comptes.
Réponse de le 03/04/2021 à 9:40 :
Malheureusement non. Tous les fabricants de vaccins ont signés des accords avec certains états, UE en tête bien que ce ne soit pas un état démocratique, pour que les poursuites éventuelles soient prises en charge par l'état, c'est-à-dire les contribuables. Dès lors, en France tout du moins, on peut vraisemblablement s'attendre à ce que les affaires traînent, soient classées sans suite et, au cas où, à ce que les indemnisations soient ridiculement faibles.
a écrit le 02/04/2021 à 19:42 :
Depuis un an et demi, on en a vu et entendu des polémiques et des controverses entre médecins, professeurs et autres spécialistes de tous poils, avec tout et son contraire en moins de vingt-quatre heures parfois. Mais là, avec le vaccin AstraZeneca, ils se surpassent !! 😁😁
a écrit le 02/04/2021 à 19:36 :
Il y aurait un problème avec l'AstraZeneca pour qu'autant de pays le suspendent? Pourtant, les "Agences" qualifiées pour valider ce cocktail le garantissent sûr.
Qui croire? Ce n'est pas parce qu'il faut aller vite pour enrayer la pandémie qu'on doive injecter à la population une mixture douteuse.
On vient tout juste de sortir du procès du Médiator...un nouvel accusé en perspective.
a écrit le 02/04/2021 à 18:54 :
Plus, on vaccine ,plus il y a de malade.

Depuis deux semaines, les indicateurs épidémiologiques sont repartis à la hausse chez les plus de 75 ans. Et ce, malgré l’éligibilité de cette tranche d’âge à la vaccination contre la Covid-19 depuis le début de la campagne vaccinale. Selon le dernier pointage épidémiologique de Santé publique France, publié jeudi 1er avril, entre le 22 et le 27 mars, le taux d’incidence des plus de 75 ans a grimpé à 196 pour 100.000 habitants, soit une augmentation de 13 % par rapport à la semaine précédente. Et cette hausse s’intensifie puisque le précédent bilan du 25 mars faisait déjà état d’une “légère” augmentation du taux d’incidence de 7 % .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :