Marisol Touraine favorable au Truvada (Gilead) comme traitement préventif au VIH

 |   |  213  mots
Le médicament Truvada, combinaison de deux antirétroviraux élaborée par le laboratoire américain Gilead, va pouvoir être prescrit à titre de traitement préventif en France.
Le médicament Truvada, combinaison de deux antirétroviraux élaborée par le laboratoire américain Gilead, va pouvoir être prescrit à titre de traitement préventif en France. (Crédits : reuters.com)
Le traitement à base d'antirétroviraux et créé par le laboratoire américain Gilead a reçu l'approbation du ministère de la Santé lors de l'examen du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2016. Utilisé à titre préventif, il n'a pas vocation à se substituer au préservatif, souligne le ministère.

Alors que la journée mondiale de lutte contre le Sida doit se tenir le 1er décembre, un traitement préventif commercialisé aux Etats-Unis vient de recevoir l'approbation du gouvernement français : le Truvada.

"Je suis favorable à la publication d'une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) du Truvada, un médicament qui doit nous permettre d'avancer significativement dans la lutte contre le VIH", a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine à l'Assemblée nationale, lundi 23 novembre.

Un traitement préventif qui "ne doit pas se substituer au préservatif"

Ce traitement composé d'antirétroviraux et élaboré par le laboratoire américain Gilead a été mis sur le marché en 2005, et utilisé alors sous la forme d'un traitement pour les personnes séropositives.

Après les Etats-Unis, La France devient ainsi - grâce au mécanisme de la RTU- le deuxième pays à l'autoriser en dehors de son domaine de prescription, à titre de "traitement préventif".

Le Truvada devrait être pris en charge à 100%, et ce dès le début de l'année 2016, selon la ministre, qui a toutefois souligné  que ce traitement préventif "ne devra pas se substituer au préservatif".

| Voir ci-dessous, sur iTélé : Lutte contre le Sida : les résultats encourageants du Truvada (durée 1'10", mars 2015)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/07/2016 à 16:39 :
j hallucine 500 € la boite de 30 comprimés, remboursé à 100 % quel bon CA pour le laboratoire,
arrêtons de prendre des médicaments préventivement pour le bénéfice des labos,
et ne remboursons pas la boite, il y a les préservatifs...
a écrit le 26/11/2015 à 9:22 :
Pris à 100% en charge !!!
Ou comment obliger tout le monde à financer et encourager les comportements à risque
a écrit le 25/11/2015 à 15:24 :
Le choix des priorités de ce gouvernement me sidère, le gouffre de la SS n'est pas assez profond ?
"Le Truvada devrait être pris en charge à 100%, et ce dès le début de l'année 2016, selon la ministre, qui a toutefois souligné que ce traitement préventif "ne devra pas se substituer au préservatif".
Elle a la candeur de croire que les mœurs sexuels vont changer, pour beaucoup ce médoc (dont on ne connait pas le prix) sera un subsitut à la capote, qui elle n'est prise en charge par la SS, ce serait pourtant plus économique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :