Solvay repasse dans le vert et rachète un chimiste américain pour 5 milliards d'euros

Le chimiste belge coté à la Bourse de Paris a annoncé un bénéfice net de 143 millions d'euros au premier semestre, contre une perte de 300 millions d'euros un an auparavant. Il a également annoncé le rachat du groupe américain Cytec pour 4,9 milliards d'euros.
Le chimiste belge Solvay est un des leaders mondiaux du secteur.
Le chimiste belge Solvay est un des leaders mondiaux du secteur. (Crédits : REUTERS/Francois Lenoir)

Le groupe chimique belge Solvay a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 143 millions d'euros, soutenu notamment par des "effets de changes très favorables", et reste confiant pour l'ensemble de l'année 2015, "en dépit des incertitudes qui persistent sur différents marchés", a-t-il annoncé mercredi.

Un an plus tôt, il avait affiché une perte de 292 millions d'euros, en raison d'éléments exceptionnels.

Le résultat en ligne avec les attentes

Le résultat d'exploitation est ressorti conforme aux attentes, à 500 millions d'euros, en hausse de 8% sur un an. Les analystes tablaient sur un résultat d'exploitation de 496 millions d'euros sur la période, selon un consensus publié par Solvay sur son site internet.

Les effets de conversion (55 millions d'euros) et la politique des prix dans l'ensemble des métiers (57 millions d'euros) "ont plus que compensé la baisse des volumes et la hausse des coûts fixes liés au démarrage de nouveaux sites de production", souligne Solvay dans son communiqué de résultats.

Côté chiffre d'affaires, Solvay a affiché 2,67 milliards d'euros de ventes, en hausse de 4,2% sur un an. Une fois de plus, la baisse des volumes a été compensée par les effets de change favorables.

Le groupe confiant pour l'avenir

"Soutenus par la diversité de notre portefeuille d'activités et par nos programmes d'excellence, nos résultats ont continué de progresser malgré la faiblesse de la demande sur les marchés du pétrole et gaz et des câbles en acétate de cellulose", indique Jean-Pierre Clamadieu, le PDG du groupe, soulignant que Solvay a "de nouveau bénéficié d'effets de change très favorables".

Compte tenu de ces résultats, le groupe dit rester "confiant dans sa capacité à générer une croissance solide de son résultat d'exploitation en 2015, en dépit des incertitudes qui persistent sur différents marchés".

Le chimiste en a profité pour annoncé le rachat du groupe américain Cytec pour 5,5 milliards de dollars (soit 4,9 milliards d'euros). Cytec est spécialisé dans les matériaux composites servant notamment l'industrie aéronautique. Le prix par action représente une prime de 28,9% comparé au cours de clôture de Cytec le 28 juillet. Solvay espère réaliser 100 millions d'euros de synergies par an.

Une acquisition à 4,9 milliards d'euros

Le groupe chimique belge Solvay a annoncé mercredi l'acquisition pour un montant de 5,5 milliards de dollars (environ 4,9 milliards d'euros) de l'américain Cytec, un spécialiste des matériaux composites servant principalement le marché aéronautique.

Basé dans le New Jersey (est des Etats-Unis), Cytec a réalisé un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars et emploie 4 600 personnes dans le monde.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.