EDF prêt à ouvrir le marché français de l'électricité à Gazprom

 |  | 198 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le fournisseur français de gaz et d'électricité EDF serait prêt à ouvrir le marché de l'électricité français au géant de l'énergie russe Gazprom.

L'accord sur le futur gazoduc South Stream prévoit qu'EDF puisse ouvrir le marché français de l'électricité à son partenaire russe Gazprom, rapportent ce mercredi les Échos, citant une source proche des négociations chez l'électricien français. Le journal cite une phrase de l'accord du mois dernier passée inaperçue selon laquelle EDF et Gazprom pourront élargir leur coopération dans le domaine de l'électricité, en France et hors de France.

"Gazprom pourra fournir du gaz et récupérer de l'électricité en Europe", commente la source des Échos. "L'idée est qu'on puisse payer en électricité, aussi bien pour les tuyaux que pour le gaz qui sera livré."

Le but de cette opération serait qu'en finançant en nature sa quote-part des investissements nécessaires pour South Stream, EDF pourrait préserver un endettement déjà élevé. Gazprom, quant à lui pourrait théoriquement se voir attribuer des droits de tirage, voire des participations dans des centrales nucléaires françaises.

Un dirigeant du projet South Stream a indiqué ce mois-ci qu'EDF pourrait prendre entre 10% et 20% de la partie sous-marine du futur gazoduc destiné à acheminer du gaz russe vers l'Europe occidentale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :