Total exclut le rachat de BP

 |  | 292 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe pétrolier français est prêt à étudier le rachat de certains de son homologue britannique. Mais il n'envisage pas une OPA sur l'ensemble du groupe.

Total n'étudie pas le rachat du pétrolier britannique BP mais serait prêt à étudier le rachat de certains de ses actifs s'ils étaient mis en vente, a déclaré vendredi son P-DG, Christophe de Margerie.

La compagnie pétrolière britannique a vu sa capitalisation boursière fondre ces dernières semaines à la suite de la plus grave marée noire jamais causée aux Etats-Unis par l'explosion d'une de ses plates-formes, Deep Water Horizon, au large du golfe du Mexique.

"Nous n'étudions pas le rachat de BP, la priorité c'est d'aider BP", a déclaré Christophe de Margerie à des journalistes en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Interrogé sur l'éventuel rachat d'actifs de son concurrent, Christophe de Margerie a répondu: "Aujourd'hui, c'est pas le sujet."

"Maintenant, s'ils en mettent en vente, bien sûr que ça se regarde puisque c'est eux qui vont faire le mouvement. Mais aller faire aujourd'hui un mouvement sur BP, je pense que c'est vraiment non éthique, pas le moment, pas le sujet", a-t-il ajouté.

BP envisage de céder 10 milliards de dollars (environ huit milliards d'euros) d'actifs pour abonder un fonds de 20 milliards de dollars constitué pour indemniser les victimes de la marée noire.

Maxim Barsky, directeur général ajoint du pétrolier russe TNK-BP, dont BP est actionnaire, a déclaré le 30 juin envisager de se porter acquéreur de certains de ces actifs.

"La priorité aujourd'hui, c'est d'aider BP et de s'assurer que la catastrophe (de Deep Water Horizon, ndlr) n'arrive pas ailleurs", a souligné Christophe de Margerie.

Un porte-parole du gouvernement a annoncé jeudi qu'un navire taiwanais transformé en "super-écumoire" était arrivé dans le golfe du Mexique pour contribuer aux opérations de nettoyage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :