Anne Lauvergeon resterait à la tête d'Areva

Le deuxième mandat d'Anne Lauvergeon à la tête du groupe nucléaire français serait quasiment confirmé, selon BFM Radio. La patronne d'Areva devra faire une place à un numéro deux proche d'EDF.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Anne Lauvergeon est quasiment assurée de conserver la présidence du directoire d'Areva mais devra accepter la nomination d'un numéro deux "compatible" avec EDF, a rapporté ce mardi la radio BFM Business. Mais Eric Besson, ministre de l'Industrie précise ce mardi qu'aucune décision n'a été prise.

Le deuxième mandat d'Anne Lauvergeon à la tête du spécialiste public du nucléaire s'achève en juin. Son sort est entre les mains du président Nicolas Sarkozy, qui devra décider de la reconduire ou de la remplacer dans le contexte d'une crise nucléaire japonaise qui remet en question les perspectives de la filière française à l'international.

"La question de sa reconduction ne se pose plus", a affirmé BFM Business, au lendemain d'une réunion du conseil de surveillance d'Areva. "Pour ce bon connaisseur du dossier nucléaire (...), sauf revirement politique de dernière minute, l'avenir d'Anne Lauvergeon est bien parti pour être chez Areva pour encore quelques années."

"Elle va devoir accepter d'avoir un numéro deux qui sera compatible avec la direction d'EDF", a ajouté la radio, qui a cité "un proche des pouvoirs politiques".

Areva n'a pas souhaité commenter ces informations.

Des rumeurs d'éviction d'Anne Lauvergeon circulent depuis des mois sur fond de conflits récurrents entre Anne Lauvergeon et le patron d'EDF, Henri Proglio.

Le conseil de surveillance d'Areva qui s'est tenu lundi n'était pas censé aborder la question du sort d'Anne Lauvergeon, selon une source proche du dossier. Ce conseil, selon la même source, a en revanche approuvé le projet de cotation des actions d'Areva.

Le directeur financier Alain-Pierre Raynaud avait indiqué début mars que cette cotation, décidée lors de l'augmentation de capital de début 2011, serait soumise à l'Autorité des marchés financiers en avril et aurait lieu avant la fin du mois de mai.

Le groupe n'est actuellement coté que sous la forme des certificats d'investissement qui représentent environ 4% du capital.

A la Bourse de Paris, le certificat Areva cédait 0,48% à 30,94 euros à 9h13.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 31/05/2011 à 13:07
Signaler
Mauvaise nouvelle, à moins que la nomination soit bordée de conditions, ce que nous ne savons pas. Il faut laisser les grands énergéticiens français EdF, GdF-Suez maîtres de leur technologie nucléaire quitte à collaborer pour la recherche. On semble ...

à écrit le 30/03/2011 à 16:12
Signaler
mais c'est lamentable et enrageant de voir que Sarko est partout et veut contrôler tout dans ce pays !! cette dame , elle est compétente et à mon sens a pu connaître Areva comme il fallait à travers le monde et maintenant le nain et compagnie veulent...

à écrit le 30/03/2011 à 12:11
Signaler
Pourquoi ne pas prendre quelqu'un d'extérieur a ce monde un peu névrosé, mais qui a fait ses preuves dans le développemnt économique à l'international, et qui pourrait par ses relation remettre cette machine en marche. Mais l'Etat en aura-t-il le cou...

à écrit le 30/03/2011 à 9:49
Signaler
Seule une stabilité managériale de" haute "qualité permet aux sociétés de se développer et de grandir harmonieusement. Malheureusement pour elle, Anne est en butte aux manoeuvres d' Iznogoud qui ne la goutte guère et qui veut, avant d'être bientôt ch...

à écrit le 30/03/2011 à 7:03
Signaler
Le deuxième mandat d'Anne Lauvergeon à la tête du groupe nucléaire français serait quasiment confirmé, selon BFM Radio. Le deuxième mandat d'Anne Lauvergeon à la tête du spécialiste public du nucléaire s'achève en juin. Il faudrait relire les a...

à écrit le 29/03/2011 à 19:29
Signaler
Les japonais viennent de faire la preuve que sur des activités aussi techniques, il vaut mieux avoir un président qui comprend de quoi il parle. Laissons les énarques pour EDF.

à écrit le 29/03/2011 à 16:24
Signaler
Le fait que Sarkozy veuille imposer une autre de ses marionnettes comme Henri Proglio, me convainc qu'il faut garder cette dame, d'autant plus que son bilan est positif. C'est de Sarkozy qu'il faut se débarrasser. Quelle tristesse que l'on doive enco...

à écrit le 29/03/2011 à 12:27
Signaler
Je propose pour succéder à Anne Lauvergeon une très grande scientitfique Roselyne Bachelot. C'est pour rire!

à écrit le 29/03/2011 à 10:36
Signaler
Il faut espérer qu'Anne Lauvergeon soit reconduite en ces temps difficiles pour la filière nucléaire. En effet, il s?agit aujourd?hui plus qu?hier d?avoir à la tête d?AREVA un dirigeant dont les compétences ne sont plus à prouver. Dans le domaine nuc...

le 29/03/2011 à 23:56
Signaler
Pour continuer son travail remarquable, cette scientifique reconnue mérite d'avoir les coudées franches. Comme dans la plupart des domaines, le marquage serait préjudiciable.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.