Piratage informatique : EDF condamné à 1,5 million d'euros d'amende

La société EDF a été condamnée ce jeudi à une amende pénale de 1,5 million d'euros pour le piratage informatique en 2006 des ordinateurs de Greenpeace, destiné apparemment à s'informer de ses campagnes anti-nucléaires.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a déclaré l'entreprise coupable de "complicité de piratage informatique" et de recel de documents confidentiels volés sur l'ordinateur de Yannick Jadot, alors dirigeant de Greenpeace, aujourd'hui porte-parole d'Eva Joly, candidat écologiste à la présidentielle.

Les deux anciens plus hauts responsables de la sécurité d'EDF, l'ancien policier Pierre-Paul François et l'ancien contre-amiral Pascal Durieux, sont aussi déclarés coupables et condamnés à respectivement six et un an de prison ferme.

EDF nie les faits et dit avoir été victime d'un contractant qui aurait outrepassé sa mission. La société devrait donc faire appel.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.