Vers une hausse du prix du gaz comprise entre 4% et 4,5%

 |   |  275  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une hausse du prix du gaz comprise entre 4% et 4,5% "me paraît vraisemblable", indiquait dimanche le ministre de l'Industrie, Eric Besson, invité du forum de Radio J.

"Une hausse comprise entre 4% et 4,5% me paraît vraisemblable", a déclaré dimanche le ministre de l'Industrie et de l'Energie, Eric Besson. Il a précisé à Radio J : "c'est soumis à l'arbitrage du Premier ministre", soulignant : "il doit le faire de façon imminente." Le prix du gaz "sera le reflet des tarifs d'approvisionnement, il n'y a pas de miracle". Le ministre de l'Economie, François Baroin, avait déjà confirmé, samedi soir, la fourchette pour l'augmentation du prix du gaz au 1er janvier, dans le journal de 20 heures de France 2. Mardi dernier, François Fillon, lui-même, avait donné une indication en précisant que la hausse serait "très inférieure" à 10%, ajoutant : "je souhaiterais même que cela soit en dessous de la moitié."

Impopulaire

La majoration à venir fait suite à l'invalidation fin novembre par le Conseil d'Etat du gel des tarifs du gaz naturel pour les particuliers, décidée en octobre par Bercy. Le gouvernement s'était fait recaler pour n'avoir pas tenu compte d'une règle de calcul officielle, qui aurait dû le conduire à une hausse... de 8,8% à 10% des tarifs pour les particuliers, afin de refléter l'évolution des coûts d'approvisionnement de GDF Suez. Le Conseil d'Etat avait été saisi par des concurrents de GDF Suez, comme Poweo, Direct Energie ou Altergaz, lesquels contestaient cette mesure. Mais GDF Suez avait également déposé un recours contre ce gel des tarifs, faisant valoir qu'il n'était pas conforme aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Une nouvelle formule de calcul doit cependant amortir le choc d'une telle augmentation des tarifs, forcément impopulaire. Et fâcheuse à quelques mois des élections !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2011 à 15:12 :
Le gouvernent essai de blâmer GDF-Suez qui lui subit de la même manière cette ouverture du marché. En contre-partie, GDF-Suez souhaite augmenter le nombre de bénéficiaires du tarif de solidarité. Pourquoi le gouvernent cherche donc à diaboliser GDF-Suez: les élections prochaines...
a écrit le 13/12/2011 à 9:03 :
la hausse du prix du gaz n/est pas acceptable compte tenu de la quantité de gaz naturel disponible dont tous les prix sont a la baisse.

Pourquoi favoriser SUEZ,belge,qui exploite G.D.F.-Suez ???
---------------------------------------------------------------------------------

Quels sont nos politiques qui sont rémunérés par SUEZ ???
--------------------------------------------------------------------------------
a écrit le 12/12/2011 à 17:01 :
Pourquoi la baisse des prix du gaz sur les marchés spot n?est-elle pas répercutée dans les tarifs ?

On constate actuellement une baisse des prix sur les marchés du gaz à court terme, dits marchés « spot » aujourd?hui inférieurs aux prix négociés par GDF SUEZ dans le cadre de contrats à long terme avec ses fournisseurs en Norvège, aux Pays-Bas, en Russie et en Algérie notamment. Or ces contrats, compte tenu de leur durée (de dix à trente ans), garantissent la sécurité de l?approvisionnement, dont l?intérêt a été démontré notamment lors de la crise gazière russo-ukrainienne de 2009. Ils permettent de fournir aux français le gaz dont ils ont besoin, à un tarif aisément prévisible par son indexation sur les prix du pétrole.

En revanche, le gaz vendu sur les marchés à court terme ne permet pas de servir des millions de clients. Il ne s?agit que de marchés d?ajustement encore peu matures, qui peuvent se retourner très rapidement.
a écrit le 12/12/2011 à 14:55 :
Le prix du gaz fonctionne comme une crémaillère, lorsque le prix de celui-ci grimpe sur les cours mondiaux, pas de souci le gaz augmente dans les mêmes proportions, voir même plus pour les ménages, par contre lorsque les prix sur les cours mondiaux diminuent la répercussion pour le particulier ne se fait pas!, allez comprendre pourquoi?.
a écrit le 12/12/2011 à 13:57 :
La prochaine fois, ils annoncent 15%, pour n'augmenter que de 7% au final, après moult concertations.
Pourquoi leur équation magique ne tient-elle pas compte de la proportion réelle en gaz au prix du marché ? Remise à jour chaque trimestre.
Si GDF compte sur l'indexation à la vente sur le prix du pétrole pour 100% de ses achats, tout ce qui est acheté sous ce prix est du pur bénéfice.
a écrit le 12/12/2011 à 13:09 :
Franchement c'est pas cher si on compare au prix des abonnements téléphonique et autre satellites télé qui ne servent pas à grand chose.
Réponse de le 12/12/2011 à 16:28 :
Et les impots fonciers et locaux qui augmentent à une vitesse vertigineuse. Il faut voir toutes les dépenses injustifiées faites par tous nos élus de droite comme de gauche.
a écrit le 12/12/2011 à 11:53 :
les actionnaires de GDF vont être satisfaits....
Réponse de le 12/12/2011 à 13:08 :
Hé oui, les dividendes de l'action vont couvrir cette augmentation pour 2012. Encore merci
a écrit le 12/12/2011 à 11:52 :
les actionnaires GDF vont être satisfait ....
a écrit le 12/12/2011 à 11:42 :
Je demande une révalorisation de mon salaire de +5%.
a écrit le 12/12/2011 à 9:53 :
je regarde ce matin prix du gaz naturel moins 21%depuis le premier janvier ? EN octobre 2010 le gaz devait baissé mme lagarde avait changé le mode de calcul .arrétez de nous prendes pour de C...
Réponse de le 12/12/2011 à 10:50 :
GDF = -21% a l'achat, +20% a la vente depuis 18 mois = +40% de benefices en fin d'annee. Le gavage est là ! Merci au consommateur de continuer a se laisser gruger et aux parlementaires de rester inactif.
Réponse de le 12/12/2011 à 10:54 :
Pour Mme LAGARDE, les choux sont gras!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!elle n'a rien à foutre ,des gens comme nous!
Réponse de le 12/12/2011 à 14:39 :
si l'on se réfère a cette courbe , le prix du gaz a donc doublé en 10 ans : comme tous les salaires , bien sur :http://lci.tf1.fr/economie/evolution-prix-du-gaz/les-prix-du-gaz-en-augmentation-depuis-2000-6858437.html ????????
Réponse de le 12/12/2011 à 17:16 :
Courbe des hausses des prix en France a mettre en parallele avec la courbe des prix mondiaux en chute constante depuis janvier 2010. Ca ne peut plus durer !!!
http://205.254.135.7/naturalgas/weekly/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :