Carburants : le gouvernement prévoit une diminution "modeste" des taxes

 |  | 210 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Premier ministre a indiqué ce mercredi qu'il comptait diminuer provisoirement et de façon "modeste" les taxes sur les carburants. La question d'un gel des prix se pose à nouveau alors que ces derniers connaissent à nouveau une forte hausse depuis plusieurs semaines.

Le projet du gouvernement sur les prix des carburants se précise. Jean-Marc Ayrault a évoqué un abaissement "modeste" et "provisoire" des taxes affectant les carburants, au cours d'une interview sur RMC et BFM TV ce mercredi. 

Le gel de ces prix en cas de trop forte hausse faisait partie des promesses de campagne de François Hollande. "Il n'a pas été nécessaire de les geler", au moment de son accession à l'Elysée, a rappelé le Premier ministre, puisque ces prix avaient alors diminué. Or, depuis plusieurs semaines la flambée des prix du carburant à repris. Le gazole, carburant préféré des Français (environ 80% des ventes à la pompe) s'est hissé juste en-dessous de 1,45 euro le litre en moyenne, à moins d'un centime de son record absolu atteint à la mi-mars, selon les relevés hebdomadaires publiés lundi par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie. Le super sans plomb 95 et le sans plomb 98 ont augmenté tous deux de plus de trois centimes par litre, à courte portée là encore de leurs pics d'avril.

Un rapport sur cette question doit être remis au ministre de l'Economie vendredi puis des rencontres avec les acteurs du marché seront organisées. "Le gouvernement prendra ses responsabilités", a indiqué Jean-Marc Ayrault. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2012 à 23:13 :
Le gel des prix est pour cet hiver , élémentaire mon cher automobiliste !!
a écrit le 22/08/2012 à 20:03 :
La solution : taxer plus le gasoil et moins l'essence.
Comme cela, la promesse est tenue !
Cela diminue la pollution. (les écolos sont content)
Cela augmente dans un premier temps les revenu du gouv. (beaucoup de voiture gasoil donne des sous pour d'autre promesses).
Cela a terme sera une taxe de transport de marchandise.
Cela relance le marché de la voiture. les gens vont changer pour l'essence.


a écrit le 22/08/2012 à 18:07 :
MOI PRESIDENT JE... MOI PRESIDENT JE ... / AU LENDEMAIN DE MA PRISE DE FONCTION JE BLOQUERAIS LE PRIX DES CARBURANTS POUR 3 MOIS. JUSQU' A CE JOUR NOUS N' AVONS RIEN VU VENIR COMME TOUT LE RESTE, QUE DES PROMESSES POUR ATTIRER LES ELECTEURS ET BIEN MAINTENANT J' ESPERE QUE " LES HOLLANDAIS " DU 1° ET 2° TOUR VONT REFLECHIR UN PEUT, MAIS ILS SONT TROP FIER POUR LE RECONNAITRE......ET QUAND ONT INTERROGENT LES GENS PERSONNE A VOTE " HOLLANDAIS "..........................................................
Réponse de le 23/08/2012 à 7:02 :
J'approuve ce commentaire
Les français votent contre une personne mais pas pour un programme (trop compliqué et tellement plus facile de râler tout le temps)
That is the french touch ...
Mais on est dans la merde pour 5 ans avec effet de fond pour au moins 10 ans
Vive le président flambi
a écrit le 22/08/2012 à 17:54 :
Chapeau bas le gouvernement. C'est vrai que eux le prix de l'essence, ils s'en moquent, ce sont nos impots qu'ils utilisent pour la payer.
Si on ne lesavait pas il faudrait les inventer.
Ca doit être ca des énarques.
a écrit le 22/08/2012 à 16:21 :
Baisse modeste ( environ 1ct ? ) pour un temps limite ( une semaine, un mois, une journée, quelques heures ?) on a envie de dire : tout ça pour ça !
a écrit le 22/08/2012 à 16:20 :
L'essence est doublement taxée : la TIPCE et la TVA. Question à quoi sert la TIPCE ? Pourquoi n'y-a-t-il pas que la TVA qui à été créé justement pour harmoniser toutes les taxes...On travaille pour vivre ou survivre ???
a écrit le 22/08/2012 à 15:55 :
Toutes les grandes universités dans le monde font leurs véhicules solaires (Stanford, Caltech, Berkeley, Sydney etc). des groupes comme Solarworld, Kyocera etc et même des ingénieurs palestiniens ont démontré que les véhicules solaires ou à pile à combustible comme la danoise QBeak à méthanol ont une large autonomie et des applications souvent immédiates. C'est donc vraiment regrettable d'encourager encore les vieux modèles de société et technologies lourdes, coûteuses et dépassées. Exemples : Solarworld GT ou Kyocera SV4 : http://www.youtube.com/watch_popup?feature=player_embedded&v=av08win0k-A Véhicule solaire de Stanford Univ. http://news.stanford.edu/news/2011/august/xenith-solar-car-081011.html Véhicules solaires de Berkeley Univ. http://calsol.berkeley.edu/vehicles.php http://calsol.berkeley.edu/index.php
Véhicule solaire d'ingénieurs en Palestine pour faire face à la hausse des prix du pétrole :
http://www.reuters.com/video/2012/08/09/reuters-tv-solar-car-steers-course-for-west-bank-en?videoId=236952086&videoChannel=118065 http://uk.reuters.com/video/2012/08/09/solar-car-steers-course-for-west-bank-en?videoId=236952086&videoChannel=4000



a écrit le 22/08/2012 à 15:33 :
En Allemagne (confronté au même problème) la baisse des taxes c'est "nien", mais bon nous c'est sur on a une marge budgétaire plus importante c'est bien connu ;o))...
a écrit le 22/08/2012 à 14:35 :
Engagement de Moscovici le 14 aout :"Je prends ici l'engagement réitéré que les prix des carburants seront à ce moment (28/8) à un niveau qui ne peut être supérieur à celui d'aujourd'hui ou même à celui d'il y a quelques semaines".Prix officiel 14 aout 1,4246 euros ...on vera et on jugera
Réponse de le 22/08/2012 à 14:49 :
Tant mieux si les prix montaient, il est temps de s'adapter depuis 1974 que le sujet est évoqué, faut pas exagérer.
Réponse de le 22/08/2012 à 15:03 :
Ca m'amuse a moins que l'on devienne producteur d'or noir, je vois pas comment le gouvernement peut agir sur le prix a la pompe. Bien sur en théorie il peut baisser ses taxes mais la situation budgétaire ne le permet pas. A part quelques modifications a la marge je vois pas se qu'il peut faire. De plus on était pas sensé avoir une taxe carbone pour circonvenir le réchauffement climatique?, bonjour la logique!!! Une fois on incite a moins consommer une autre exactement le contraire..je sais la majorité a changé, mais quand même ils sont dur a suivre ses politiques!!
Réponse de le 22/08/2012 à 15:03 :
Ca m'amuse a moins que l'on devienne producteur d'or noir, je vois pas comment le gouvernement peut agir sur le prix a la pompe. Bien sur en théorie il peut baisser ses taxes mais la situation budgétaire ne le permet pas. A part quelques modifications a la marge je vois pas se qu'il peut faire. De plus on était pas sensé avoir une taxe carbone pour circonvenir le réchauffement climatique?, bonjour la logique!!! Une fois on incite a moins consommer une autre exactement le contraire..je sais la majorité a changé, mais quand même ils sont dur a suivre ses politiques!!
a écrit le 22/08/2012 à 14:31 :
il y a 15 ans, les routiers auraient bloqué les routes! Peut être un effet positif du marché unique européen?
a écrit le 22/08/2012 à 14:29 :
en 2009 1 plein 50 ? en 2012 1 plein 75 ? (même voiture, même quantité)
Taxe payée sur plein en 2009 80% 50/5x4=40?
Taxe payée sur plein en 2012 80% 75/5x4=60?
En ramenant les taxes à 60% soit 45? le plein diminuerait de 15 ? et l'état engrengerait toujours plus d'argent qu'en 2009.
Ce que nos dirigeants n'ont pas compris c'est que la croissance est liée à la consommation et la consommation découle directement du pouvoir d'achat. Ils comptent sur la croissance pour règler la crise qui est dûe à la dérive des dépenses publiques en étranglant fiscalement les contribuables et consommateurs et par conséquent ce problème récurent ne sera jamais résolu.
En attendant, ils vivent bien sur nôtre dos puisqu'ils ne payent rien de leurs poches.
La première des réformes qui devrait être appliquée, c'est d'être payé pour une fonction mais de ne pas être entretenu par la république sans aucune limite et redevenir des citoyens ordinaires dès que les mandats sont terminés et obsolètes.
Réponse de le 22/08/2012 à 14:46 :
Alros où est l'opposition politique en France ? A-t-on passé de la démocracie à la dictature ?
Réponse de le 22/08/2012 à 15:02 :
Pas exact. Le pétrole a été maintenu artificiellement pas cher depuis de nombreuses décennies. Il a été très mal utilisé et gaspillé alors qu'il a des applications à parfois très hautes valeurs ajoutées, tout comme recyclables etc Il est temps que cette énergie soit à meilleur valeur et que ce gaspillage prenne fin. Dès 1974 la Suède parmi d'autres n'a pas cessé de prendre des dispositions pour réduire sa part d'importations d'énergies fossiles, les résultats sont là et elle a eu raison. Le même problème se pose pour les engrais qui vont commencer à manquer alors qu'il y a gaspillage également des ressources limitées (potasse, phosphore etc) et ce n'est pas rien vu les problèmes d'agriculture dans le monde. Aussi depuis 1974 que l'on en parle et plutôt que de continuer à bidouiller sur des taxes qu'il faudra prélever ailleurs, il est plus que temps d'apprendre à s'adapter et consommer nettement moins de pétrole et les multiples solutions ne manquent pas, d'autres le font. Et les nouvelles solutions sont facteur de croissance, pas les abaissements temporaires de taxes pour des produits limités dans le temps, qui ne font que reporter le problème, et je n'évoque pas le coûts des pollutions du pétrole depuis des décennies pour la société en termes de climat, agriculture, santé etc. au plan économique le bilan global est finalement très mauvais.
a écrit le 22/08/2012 à 14:26 :
Les français n'ont pas besoin just d'un blocage des prix d'essence à 2?, il nous faut une diminution des prix par une moyenne de 20% de sort que les gens puissent just vivre et non pas survivre. Il faut reduire le petrole d'abord, les prix des aliments de première nécessité, voire les prix de la viande ainsi que les prix de l'électricité et du gaz sans oublier l'immobilier. Ce n'est pas normal qu'un studio à Marseille se négocie autours de 120 000. Oui ça paraît trop rêver mais c'est la solution pour lutter contre la situation actuelle où les gens vivent pour payer les factures et les loyers, et l'argent va toujours dans les poches des mêmes .
Réponse de le 22/08/2012 à 15:08 :
Et qui va encore financer ces baisses ?? Les gens n'ont-ils pas eu le temps de s'adapter aux hausses du pétrole largement évoquées depuis les crises des années 70 ?? Beaucoup n'ont fait aucun effort et c'est souvent ceux là qui râlent le plus. Aider pour une ressource limitée dont le prix à terme sera beaucoup plus haut et qui plombe de plus en plus notre déficit de plusieurs dizaines de millards par an n'est pas la bonne démarche. Il faut aider à changer de ressource et à s'adapter avec les solutions d'avenir et non du passé.
Réponse de le 22/08/2012 à 15:29 :
Faut baisser tous les prix, quoi. Juste une chose: qui paie?
Réponse de le 23/08/2012 à 0:16 :
D'abord qui nous a mené per le nez jusqu'à là? Les mêmes qui sont au pouvoir ! Peut-on les virrer ? Non ! Est-ce qu'il y a un pouvoir d'opposition ? Non! Est-ce qu'on a des médias de l'opposition ? Non ! Est-ce que on a une armée qui mettra une nouvelle ordre ? Non ! Alors personne ne payera personne juste on doit vivre et attendre quel nouveau surprise ils vont nous offrire et pour ceux qui s'ennuient on a les forumes, alors profitez en et oubliez la notion de volonté du people, démocratie et que sais je encore, tout ce decide là bas!!!
a écrit le 22/08/2012 à 14:03 :
Mesure purement demagogique qui ne sert strictement a rien. Au debut ca fera baisser le prix de l'essence mais tres vite il remontera car le petrole se rrefie et de plus en plus d'acteurs en consoment....Il vaudrait mieux maintenir la tipp,alleger en fonction des revenus et des deplacements indispensables(les mecs qui prennent leurs voitures pour faire 200 m pour aller acheter le pain,et souvent ce sont eux les premiers a gueuler....) et utiliser l'argent de la tipp pour mettre le paquet sur les energies renouvellables et la recherche sur le bio carburant,par ex les algues qui pourrainet bien devenir le carburant vert de demain et dont la france serait un exportateur de premier plan grace a son immense littoral et notament le littoral breton.
Sinon on peut supprimer totalmeent la tipp et quand les prix dans 1 ou 2 ans seront redevenus ce qu'ils sont aujourd'hui,on gueulera sur qui?Quelle solution simpliste aura ton trouve? Demander a l'opep de nous faire un prix d'amis?!.....
Réponse de le 22/08/2012 à 14:20 :
c'est de la fumisterie rien d autre, lorsque le baril était à 175 $ (guerre d irak) le diesel était à 1.50 ? à la pompe, aujourd'hui il est chez moi à 1.42 pour un baril à 115 $ le taux de change n'explique pas tout, loin de là. Les marges de Total et des distributeurs ne cessent d'augmenter sans aucune régulation, voila, ce qui doit changer, plafonner la marge commerciales des productions, transformations et approvisionnement d'énergie.
Réponse de le 22/08/2012 à 14:28 :
Tu t'es pas posé la question pourquoi l'essence se vend dans le reste du monde à 50centimes /litres?
Réponse de le 22/08/2012 à 14:40 :
Mickador, enfin quelqu'un qu'a tout compris
Réponse de le 22/08/2012 à 14:46 :
Au moment de la guerre d'Irak en 2003 le pétrole en Europe n'était pas très cher car l'euro était très haut (voir graphiques) : http://artic.ac-besancon.fr/s_e_s/TDCours/TDTerm/Partie_03/bce/politique%20monetaire/eurofort.htm Les marges de Total ont plutôt été réduites donc il ne faut pas toujours les prendre comme les seuls boucs émissaires. Je partage l'avis de Rb, il n'y a pas lieu de baisser les prix du gazole ou essence mais d'aider les gens à s'adapter, depuis 30 ans que l'on prévient de la hausse des énergies fossiles et de leurs pollutions diverses. Pour les microalgues très bien (je pense à Fermentalg à Libourne) mais leur bilan est globalement neutre sauf cas précis. Une option que j'aime bien c'est la voiture solaire type SolarWorld GT qui démontre avec la Kyocera SV4 que c'est de plus en plus réaliste ou encore la QBreak danoise via pile à combustible méthanol qui sort en 2013, 2 excellentes options entre autres qui méritent d'être mieux connues !!
Réponse de le 22/08/2012 à 14:48 :
Et quand le baril etait a 175$ l'euro etait a plus de 1.50$...
Réponse de le 22/08/2012 à 16:45 :
justement à 175 $ pour 1.50 de change cela revenait à 116 ? le baril. A 115 $ pour un change actuel de 1.24 cela revien à 92 le baril soit 20 % de moins. donc pour 1 ? 50 le litre à l'époque ou le baril était au plus au il devrait etre aujourd'hui à 1.20 ? à la pompe, les taxes sont proportionnelles, se sont les marges qui font augmenter les prix...
a écrit le 22/08/2012 à 13:16 :
ont ne peut pas mieux prendre les gens pour des c!!!!!!!!!!
a écrit le 22/08/2012 à 12:45 :

les ecologistes ne sont pas bavards..existent t ils encore ???
Réponse de le 22/08/2012 à 14:45 :
ils sont d'accord.plus de taxes c'est plus de fric pour eux et en plus moins de pollution.la vie est belle!
Réponse de le 22/08/2012 à 15:11 :
Non les Verts préfèrent laisser les prix monter et aider d'autres manières plus durables comme l'a rappelé Cohn Bendit ces jours-ci et c'est mieux en effet.
a écrit le 22/08/2012 à 12:11 :
C'est ca le blocage des prix? Ca promet.
a écrit le 22/08/2012 à 11:53 :
Il faut changer les priorités et réduire enfin fortement la consommation de gaz naturel et de pétrole.

Depuis 1980, hors inflation, le budget de l'éducation a augmenté de 60 milliards d'euros, sans aucun effet sur la croissance et le chômage.

Une partie de cette argent pourrait être mieux utilisée afin de réduire une facture énergétique de 60 milliards d?euros par an, 60 milliards qui partent vers la Russie, l'Algérie et les pays du Golfe.

- On peut arrêter le chauffage au fioul et au gaz naturel avec l?isolation, les chaudières biomasse, les chauffe-eau solaires et les pompes à chaleur récupérant la chaleur des eaux usées.
- On peut remettre le transport des marchandises sur des trains, sur des péniches. Ce qui signifie en finir la production à flux tendu.
- On peut utiliser le biogaz pour faire marcher des camions, des autobus et des machines agricoles.

De quoi réduire de moitié notre facture énergétique.
Réponse de le 22/08/2012 à 12:23 :
Pendant qu'on y est vous avez oublié de parler de la récupération du méthane produit par les flatulences des bovidés. Nul doute que cela permettra, en prime, de se passer du nucléaire
Réponse de le 22/08/2012 à 13:36 :
Et les flatulences des humains, aussi, me concernant, ça doit fait un paquet de kW!
Réponse de le 22/08/2012 à 14:14 :
La vérité c'est que il n'y a rien pour remplacer le petrol. Pour procéder comme dit luc.b il faut mettre 60 mld pour orgniser tout ça de quoi la facture de l'énergie ne baissera pas.
Réponse de le 22/08/2012 à 15:25 :
Luc.b a parfaitement raison. La culture des français en matière énergétique est globalement très basse c'est un problème. Pourquoi la Suède entre autres a une part de plus en plus réduite d'énergies fossiles importées alors que leur climat est froid et pourquoi plusieurs pays ont une productivité de plus en plus efficiente rapportée à une consommation d'énergie de plus en plus réduite ? Tout simplement parce qu'ils ont prévu de s'adapter depuis plusieurs décennies et utilisent toute la gamme des énergies renouvelables, de l'efficacité énergétique etc. comme le font des régions, villes et autres. Il n'y a pas lieu de remplacer tout le pétrole qui a mis plusieurs centaines de millions d'années à se constituer mais les solutions d'adaptations ne manquent plus désormais.
a écrit le 22/08/2012 à 11:50 :
paroles, paroles, paroles, il est vrai que sarkozy avait fini par lasser une partie de son propre électorat, mais il y a aussi 51 % de gogos dans les participants à l'élection présidentielle...qui croyaient que les choses allaient changer...dans les faits, il n'en est rien, je dirais même que dans certains domaines (diplomatie...) nous faisons du sur place,tellement le pouvoir est inexistant...quant aux promesses, une fois de plus elles n'engagent que ceux qui les écoutent...l'énarchie est toujours en place et su quelques têtes ont changé, l'administration centrale qui elle ne veut pas que les choses changent pour elle, ne veut pas de réformes et de baisse des dépenses publiques qui seules peuvent sortir le pays du trou où il est. les réformes doivent être mesurées et prendre place dans le temps mais doivent être effectuées ou nous serons tiers- mondisés...le mouvement est bien engagé...
Réponse de le 22/08/2012 à 13:58 :
@miroboland "il y a aussi 51 % de gogos dans les participants à l'élection présidentielle...qui croyaient que les choses allaient changer." non il y a surtout une très grande majorité qui ne voulait plus de sarko et de sa ligne droitière, vue le programme du PS y'avait pas de quoi croire au changement !
a écrit le 22/08/2012 à 11:29 :
Je suis en asie dans un pays en pleine croissance ( 4%) .les gens achètent avec des prets à taux faible les voituresen quantité. Avec un 95 octanes à 0 euro 90 le litre. quand la moitié des 1 milliard 300 millions de chinois et des autres pays asiatiques auront leur voiture,nous pourrons rouler en vélo !
Réponse de le 22/08/2012 à 15:33 :
C'est une excellente nouvelle car on ne voit pas l'avantage de se retrouver bloqués comme en Chine ou à Moscou pendant des heures voire des jours dans des embouteillages et générer une hyper pollution très lourdes de conséquences sur de nombreux plans. Adieu le pétrole et vive les nouveaux modes de transports et d'urbanisme. Pour info la Chine entre autres est préoccupée par l'essor des véhicules et il y a aussi des problèmes de matières premières. Donc merci pour les vieux modèles qui nous amènent droit dans le mûr !
a écrit le 22/08/2012 à 11:14 :
le carburant augmente la prime chauffage des sénateurs 4035 euros va encore augmenter pourtant le sénat est" socialiste à quand un Président courageux pour organiser un référendum pour diminuer le cout de cette monarchie élective
Réponse de le 22/08/2012 à 11:57 :
par contre je pense que ce ne sont que des mesurettes, on se concentre sur le gouvernement, sur les sénateurs etc. mais les micros économies que représenterait ces mesures ne peuvent cacher la forêt des dépenses
Réponse de le 22/08/2012 à 13:39 :
Ce n'est pas une raison pour ne pas le faire. Il y a la portée symbolique et la valeur d'exemple. Après cela, les mesures dures, nécessaires, seront mieux acceptées.
a écrit le 22/08/2012 à 11:12 :
Nous faisons tout le contraire de ce qu'il faudrait faire, pour que le marché fonctionne, l'interventionnisme des gouvernements conduit toujours à la distorsion des marchés. Plus l'essence et le diesel seront chers, plus le marché trouvera des solutions alternatives ou plus économiques , plus écologiques, et moins nous consommeront de pétrole ce qui in fine contribuera à réduire les prix, et à protéger l'environnement et trouver de nouvelles solutions. Je suis contre les subventions de quelque nature que ce soit à quelque corporation quelles qu'elles soient. Le carburant cher, a favorisé la créativité des constructeurs automobiles, et les transports alternatifs, rails...les commerces et production de proximité. le carburant est inéluctable, pourquoi retarder cette échéance pour fausser l'apparition de modes de vie nouveaux?
Réponse de le 22/08/2012 à 11:37 :
Je suis tout à fait de votre avis, et cela est vrai pour tout, et on devrait supprimer tous les monopoles d'états quels qu'ils soient pour favoriser la concurrence, et au final faire profiter aux clients des meilleurs produits aux meilleurs prix, cela est la base d'une économie de marché sans interventionnisme étatique toujours dévastateur, et générateur de pauvreté, comme la France sait si bien le faire, c'est à dire se tirer elle meme des balles dans le pied.
Réponse de le 22/08/2012 à 11:42 :
C'est de la théorie. En pratique les moteurs ont déjà des bons rendements. Depuis l'apparition de l'injection électronique il n'y a plus de gains spectaculaires sur la consommation. Aujourd'hui on bidouille pour réduire de 0,1 ou 0,2 l/100 les consos normalisées soit en ajoutant des dispositifs start/stop, soit en réduisant la cylindrée mais en compensant pas un turbo quand on a besoin de puissance. Les technologies (hybridation, voir électricité totale) pour réduire davantage la consommation renchérissent le prix des véhicules à un niveau où le gain en carburant n'est économiquement pas viable. Il faut arrêter de béatement penser qu'il suffit d'augmenter le prix des carburants pour que des solutions soient trouvées. Si "on" pense que l'on doit anticiper une pénurie de carburant, si "on" pense que les émissions de CO2 sont une préoccupation, si "on" pense que les émissions de gaz en centre ville sont nocives, alors "on" doit imposer une hybridation croissante des véhicules. Et "on" doit veiller à ce que le surcoût de l'électrification ne s'ajoute pas à un surcoût à la pompe. Il y a 15 ans, 6Francs était une barrière psychologique au delà de laquelle la hausse du carburant pénaliserait l'économie. Aujourd'hui, le diesel est à 1,5 euros, soit environ 10F.
Réponse de le 22/08/2012 à 14:37 :
Tout à fait d'accord avec Jack91 en ce qui concerne l'avantage du prix de l'essence/diesel élevé (difficile en revanche de l'être sur le rejet de l'interventionnisme de l'Etat dans ce domaine car une bonne partie du prix est le résultat même de cet interventionnisme càd des taxes). Tenter de baisser le prix des carburant ou baisser les taxes est totalement contradictoire avec la mesure précédente de bonus pour les voitures à faible consommation. Sans parler du coût pour l'Etat qui n'en a absolument pas les moyens. On marche sur la tête! Je pense au contraire qu'il faudrait augmenter ces taxes pour favoriser l'émergence de solutions alternatives qui apparaitront toutes seules quand les gens auront un vrai intérêt à réduire leur consommation, sans besoin de coûteuse subventions et dont on sait les piètres résultats en général (quitte à amender marginalement le régime fiscal des frais réels pour ceux qui habitent loin de leur travail et n'ont vraiment pas d'autres solutions).
Remarquez bien, avec mon gros 4x4 Mercedes, je suis content! Enfin une bonne mesure des socialistes car avec une maison de campagne à 200 km de Paris où je me rends tout les week ends, ça en fait de l'essence, sutout à 150km/h avec le Coyotte! D'accord, mon voisin à la campagne il fait un peu la gueule: ça fait longtemps qu'il a réduit drastiquement sa consommation, et avec sa mobylette, il voit pas bien ce que cette mesure va lui apporter. Alors, pour une fois, bravo Mr Hollande, plus vous consommez d'essence, plus l'Etat vous aide! Ca c'est une mesure socialiste! Continuez comme ça, on touchera le fond bientôt.
a écrit le 22/08/2012 à 11:05 :
Encore une mesurette a but démagogique, sans approche globale d'une gestion saine du pays. Enfin, l'essence de mon 4x4 ne me coutera temporairement pas trop cher, ca compensera un tout petit peu les taxes et impôts liés à l'incapacité du gouvernement à faire des économies..
a écrit le 22/08/2012 à 11:00 :
Manifestation de fuite du gouvernement face à ses responsabilité.
Aussi stupide que démagogique et trompeur, car qui va payer en fin de compte ?
a écrit le 22/08/2012 à 10:54 :
@missiles comment se sont déplacés les habitants (paysans) à la campagne il y 50 ans?
Réponse de le 22/08/2012 à 11:55 :
exact
a écrit le 22/08/2012 à 10:37 :
En fin de compte, tout ce qui nous attend :
je vous donne 1 ? d'une main et je vous en reprend 2 ? de l'autre par l'invention (nous avons des fonctionnaires très inventifs) de nouvelles taxes ou en remettant au goût du jour des anciennes (la vignette, qui pour la petite histoire a été inventé pour les retraites et qui a été fort dévoyé ensuite)
Réponse de le 22/08/2012 à 11:08 :

A la surprise des plaisanciers une TAXE annuelle est officiellement prevue pour les possesseurs de jet sky (tres chere) et le reste??
a écrit le 22/08/2012 à 10:25 :
Hé, oui encore une fois la nouvelle équipe se rend compte que les futiles promesses de campagne les mettent dans de beau draps. Tant pis, on va "tenir" la promesse (du bout des lèvres bien sûr) et diminuer les recettes fiscales liées. Dans le même temps on va ponctionner de l'autre côté un peu plus les contribuables car de l'argent à distribuer IL N'Y EN A PAS Messieurs Dames les Socialistes!!!! Combien de temps vous faudra-t-il pour le comprendre? Nos poches sont vides (nous contribuables) contraitrement aux vôtres!
Réponse de le 22/08/2012 à 10:46 :

LA communication ne marche plus
a écrit le 22/08/2012 à 10:15 :
Selon certains, le gouvernement songerait à remettre la vignette en service ! Décidément, la taxomania n'a plus de limite !
a écrit le 22/08/2012 à 10:12 :
Les montants minimum de la TIPP sont fixés par la directive européenne 2003/96/CE (voir page 13 du document PDF). Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent, tout cela n'est que du blabla ... pour info : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/site/fr/oj/2003/l_283/l_28320031031fr00510070.pdf
Réponse de le 22/08/2012 à 11:54 :
intéressant
a écrit le 22/08/2012 à 10:11 :
on va baisser les taxes sur le prix de l'essence, on va créer 150 000 emplois d'avenir subventionnés à 75 %, mais avec quel argent ?????

On continue comme depuis 40 ans, à dépenser l'argent qu'on a pas ....

Sauf que les marchés s'en sont (enfin) rendu compte, et qu'il est très peu probable que Mr Hollande puisse aller au bout de son mandat sans quelques petits problèmes de financement ...

a moins que la solution ne soit une étatisation complête de la société, car tout le monde sait que si le socialisme n'a jamais marché, c'est parcequ'il n'était pas assez appliqué ...

à 99.99 % d'application, c'est une catastrophe, à 100 % c'est le paradis !!! vive le socialisme !!!
Réponse de le 22/08/2012 à 13:59 :
@john galt et le libéralisme à 100 % ça existe ? Ca marche ?
Réponse de le 22/08/2012 à 15:49 :
@ bob :

Aucun système ne peut être appliqué à 100 %, car nous sommes des humains, donc imparfaits et changeant.
Par contre, et c'est ce qu'il y a de bien avec le libéralisme, c'est que même appliqué juste un peu, ça marche !! et plus on l'applique, plus ça marche !!

Alors que le socialisme, c'est l'inverse (l'exemple de la France depuis 40 ans est criant, mais vous pouvez prendre la GB de 1945 à 1977 ou la Suède de 1945 à 1992, faillite à chaque fois), vous l'appliquez un peu, ça ne marche pas, et plus vous l'appliquez, et moins ça marche !!! à moins d'arriver à 100 %, ce qui n'est pas possible. Alors soyons pragmatiques, si on essayait enfin ce qui marche ? (rappelez vous de mitterrand : contre le chomage, on a tout essayé. tout ? non, pas le seul truc qui marche, cad le libéralisme ....)
a écrit le 22/08/2012 à 10:04 :
De l' usage des symboles comme suppositoires, ou la politique par la communication, Mais il est vrai que dans communiquer il n'y a pas que commu. .Pauvres gens qui y ont cru..
a écrit le 22/08/2012 à 10:02 :
pas dupe assez d hypocrisie
a écrit le 22/08/2012 à 9:53 :
A chaque fois il faut un rapport. Comment font les pays voisins ?
Réponse de le 22/08/2012 à 10:08 :

IL faut bien trouver une occupation pour des fonctionnaires '(ils ne fonctionnent pas au carburant eux !!! )
a écrit le 22/08/2012 à 9:32 :
On est très loin d'un bloquage des prix. On est en train de nous passer un coup de pouce fiscal qui va mettre à mal encore plus notre équilibre budgétaire précaire. C'est quand même assez fou puisque l'on entend sans cesse que cette diminution du prix (ou diminution de la fiscalité) va nous aider à gagner du pouvoir d'achat... excusez moi mais je pense que tout le monde n'a pas besoin de voiture et ça aide à gagner du pouvoir d'achat. On devrait utiliser le "manque à gagner" de cette baisse modeste des taxes pour lancer un grand plan de réflexion autour de l'utilisation des transports en commun afin que l'on puisse diminuer l'utilisation de la voiture. Vous allez voir que le pouvoir d'achat s'en ressentira. Les transports en Île de France sont à peu près performant et du coup on économise sur le carburant !
Réponse de le 22/08/2012 à 9:47 :
Et si tu arrêtais de regarder ton nombril et que tu pensais davantage aux professionnels (transporteur, aéronautique, samu, ...) qui sont beaucoup plus impactés que les particuliers et qui, par conséquent, doivent licencier...
Tu me dirais, moins de camion sur les routes, mais aussi moins de marchandises en magasin, moins de consommation, moins de croissance, moins d'emplois, plus de déficits...
Réponse de le 22/08/2012 à 9:53 :
Les transports en commun ne sont pas la panacée universelle. Comme la plupart des journalistes vous pensez VILLE. Mais quel transport en commun peut passer dans tous les villages et bourgs de France. Donc régler le problème en ville ne solutionne pas le problème dans l'immense majorité des campagnes ou il n'y a pas que des paysans. Pour ce déplacer il faut et faudra toujours une ou des voitures pour se rendre au travail....en ville.
Réponse de le 22/08/2012 à 9:59 :
Les transports en IdF sont affligeants : regardez le RER A complètement saturé et les gens entassés comme des bestiaux, regardez également la ligne B avec toutes ses pannes et retards. Essayez également de vous déplacer de banlieue à banlieue. Et la cerise sur le gâteau, c'est qu'ils ne fonctionnent même pas 24h/24. Alors tant que cela durera, il y aura absolument besoin de véhicules individuels en ville
Réponse de le 22/08/2012 à 10:07 :
attendez on peut aussi envisager un coup de pouce pour le secteur privé et laisser les particuliers faire un effort en achetant hybride et en utilisant les transports. Même à la campagne il y a des bus, des trains etc.
Réponse de le 22/08/2012 à 14:39 :
Il faut arrêter de dire absurdité. D'entrée je peux voir quelqu'un qui n'a le moindre idée de quoi il parle. Oui tout le monde n'a pas besoin de voiture mais excusez-moi si vous aviez l'occasion d'aller et faire un tour dans les ANPE vous auriez vite compris qu'aujourd'hui sans voiture il est très difficile de trouver un travail. LES GENS NE NOUS EMBAUCHENT PAS. Allez dire aux entreprises de securité ou aux constructions et j'en passe plein, ahh mais vous savez, j'ai mené une reflexion sur la nécessité d'utiliser les transports en commun). Vous allez voir comment très très vite on vous dira bye bye. Tandit que oui, si vous avez un emploi stable de comptable à la Défense à Paris et que vos bureaux son à côté du métro, ce qui j'en suis est votre cas, là oui, pas besoin de voiture. Mais ce n'est pas le cas de la grande majorité des français
a écrit le 22/08/2012 à 9:29 :
Une diminution "modeste et provisoire" ! Cela ne sert à rien du tout. C'est juste pour que l'on ne dise pas que le gouvernement ne fait rien. Mais en fait, c'est pire : nous sommes maintenant fondés à dire qu'il se paye la tête des français.
a écrit le 22/08/2012 à 9:20 :
"Un rapport sur cette question doit être remis au ministre de l'Economie vendredi puis des rencontres avec les acteurs du marché seront organisées"......comme d'habitude, le gouvernement crée des commissions, réfléchit longuement.......et ne prend pas de décisions à un moment ou les français vont rentrer de vacances et supporter de plein fouet l'augmentation des prix des carburants.....le changement ce n'est pas maintenant.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :