Montebourg va chercher un fonds libyen pour sauver Petroplus

 |   |  406  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La raffinerie de Petit-Couronne pourrait bénéficier d'un nouveau délai après l'annonce ce lundi par Arnaud Montebourg de l'entrée en lice d'un fonds libyen qui doit « examiner » le dossier. Le tribunal de commerce avait fixé à ce lundi 17h la date limite pour recevoir de nouvelles offres de reprise.

Décidemment, le Moyen-Orient est très présent sur le dossier de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen. Cette fois, c'est un fonds libyen qui doit « examiner » le dossier, selon le ministre du redressement productif qui s'exprimait ce lundi matin sur RTL. Bilan : la raffinerie, mise en liquidation le 16 octobre, pourrait bénéficier d'un nouveau délai. "Je vais demander au tribunal de commerce de surseoir à statuer pour prendre le temps qu'il faut pour permettre à nos amis libyens d'éventuellement investir dans cette raffinerie", a précisé le ministre. La date limite pour le dépôt de nouvelles offres était fixée à ce lundi 17h. Une audience est prévue demain, 6 novembre 2012, à 13h45, afin de faire un point sur les offres reçues.
 

Les deux offres précédentes émanent aussi du Moyen-Orient

Les deux offres de reprise précédentes émanent également du Moyen-Orient. La première, déposée par Alafandi Petroleum Group (APG), dont le siège social serait à Hong Kong, mais qui est implantée notamment à Jeddah (Arabie Saoudite) se présente comme un groupe d'exploration et de production pétrolière, exploitant plusieurs raffineries dans le monde. La deuxième offre, qui a le soutien des salariés de Petroplus, provient de NetOil, dont le siège est à Dubaï. Ces candidats prévoyaient tous deux de conserver tous les salariés et d'investir lourdement sur le site mais le tribunal a estimé qu'ils ne présentaient pas de garanties suffisantes.


NetOil, qui est désormais représenté en France, par Dominique Paret, un ancien responsable de l'UFIP, le syndicat professionnel pétrolier français, a annoncé qu'il allait améliorer son offre, avec notamment l'appui de partenaires sud coréens qui devraient l'aider à investir 468 millions d'euros pour la modernisation de la raffinerie. Sur place, à Petit-Couronne, où une grande partie de la ville est mobilisée aujourd'hui, les syndicats annoncent deux nouvelles offres en plus de celle du fonds libyen.

Période d'observation jusqu'au 15 décembre
Selon Yvon Scornet, porte parole de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC, le tribunal ne prendra pas de décision ce lundi mais devrait enregistrer les offres éventuelles et fixer la date d'une nouvelle audience pour débattre de leur contenu. Le tribunal dispose encore d'un peu de temps, la période d'observation ouverte le 24 janvier, après le dépôt de bilan de l'entreprise, ayant été prolongée jusqu'au 15 décembre.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2012 à 20:08 :
A QUOI CA SERT DE FIXER UN DELAI, SI ON EN AJOUTE UN DERRIERE ? ? ?
a écrit le 05/11/2012 à 20:07 :
oh ben, on va donner un nouveau délai, finalement l'offre ne sera pas retenue, mais on on appellera les copains des visites au Moyen-Orient, pour qu'ils proposent d'autres offres, réétude, etc... Combien de temps ce cirque va-t-il durer ? Il y a un délai, c'est aujourd'hui 17 heures. Il n'y a plus de surdélai à donner. Ou l'offre est retenue ou pas, mais on ne va pas ajouter sans arrêt 10-15 jours, 1 mois. Il y a une décision à prendre. Même si elle choque l'opinion.
a écrit le 05/11/2012 à 19:04 :
Comme ça l'Algérie va toucher son chèque de 228 millions d'euros...
a écrit le 05/11/2012 à 18:28 :
Et si ça ne marche pas il nous reste les Pygmées !!!
a écrit le 05/11/2012 à 17:05 :
Autrement dit " on touche le fond " !!!!
a écrit le 05/11/2012 à 16:39 :
C'est cool
Réponse de le 05/11/2012 à 16:58 :
Au moins quelques centaines de personnes pourront encore payer leur loyer, emprunts, se nourrir se vêtir, s'éduquer.
a écrit le 05/11/2012 à 15:05 :
Décidemment, on aime bien les "Arabes" à gauche! Cela va être amusant quand la Lybie sera devenue une dictature ou que l'on connaitra l'origine des fonds investis...
Du n'importe quoi, à une grande échelle, pour des politiques prêts à tout pour ne pas couler et devoir partir; prêts, surtout, à vendre leur âme à celui qui a du fric!
Réponse de le 05/11/2012 à 15:22 :
Le Quatar pour financer les PME et les cites (en cadeau : quelques mosquees). A qui le tour ? .. Je verrai bien l'Arabie Saoudite eriger une tour a Paris, tiens.
Réponse de le 05/11/2012 à 16:20 :
Le business n'a pas de couleur de peau, vous pensez que les chinois ont pattes blanches quand on fait du commerce avec eux. Si l'argent veux investir en France c'est tant mieux et c'est une bonne nouvelle, c'est n'est pas pire que les fond venus des paradis fiscaux, à défaut il est préférable d'avoir l'argent du pétrole.
a écrit le 05/11/2012 à 14:08 :
Et ça repart ...

Un an après ce sont les lybiens qui s'y collent.

Quand on aura remuer ciel et terre, que l'on aura compris que site peut faire perdre jusqu'à 100 millions par an on reviendra aux réalités.

La douche va être glacée pour les salariés à court ou moyen terme mais dans la plus grande confidentialité ces mêmes salariés rêvent de moins en moins; ils espèrent maintenant gagner un an ou deux ...

Donc tout va bien ...
Réponse de le 05/11/2012 à 16:21 :
On ne connait pas les besoins des Lybiens, ça se trouve cette raffinerie tombe à point nommer par rapport à un pays qui souhaiterait exporter son pétrole.
a écrit le 05/11/2012 à 13:50 :
Pourquoi les socialistes ont tant critiqué SARKO ? Ils vont chercher eux aussi en LYBIE !
Réponse de le 05/11/2012 à 18:04 :
socialistes et ils ont même voté la prolongation de la mission du Charles de Gaulle qui devait rentrer plutôt de mission. Arrêtez de tout confondre entre Sarkozy et la gauche ! c'est pesant à force d'observer ce type d'inculture.
a écrit le 05/11/2012 à 13:30 :
l' objectif de Montambour c'est de laisser traîner et passer les fêtes de fin d' année . Comme dans les prises d 'otages : on pratique l 'usure ...
a écrit le 05/11/2012 à 13:27 :
Mais oui bien sur, et la marmotte mets le chocolat dans le papier alu. Tout continue aussi bien dans le royaume des bisounours francais ... No limit au ridicule
Réponse de le 05/11/2012 à 16:59 :
c'est une piste à explorer.
a écrit le 05/11/2012 à 12:46 :
Ce n'est pas Mondebourg qui va chercher le fond Libyen ,mais l'inverse ,merci Sarko

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :