Tarifs du gaz : une calculette pour s'y retrouver !

 |   |  264  mots
Copyright Reuters
Combien va représenter la hausse de 2,4% du gaz au 1er janvier sur ma facture ? Combien vais-je payer au titre du rattrapage des tarifs annulés du dernier trimestre 2011 ? Le médiateur national de l'énergie met en ligne des calculettes très simples qui permettent de répondre à ces questions.

L?initiative est à saluer. Au moment où les tarifs du gaz prennent des allures d?imbroglio, le médiateur national de l?énergie met à la disposition des consommateurs des calculettes sur le site www.energie-info.fr, le site d?information des pouvoirs publics. Hausse des tarifs réglementés du gaz, annulation et révision rétroactive des tarifs, rattrapage de facturation, annulation du TURPE 3? « Ces décisions ont de quoi déboussoler les consommateurs, qui peinent déjà à comprendre le fonctionnement du marché de l'énergie, comme l?a démontré la dernière édition du baromètre annuel Energie-Info », commente le médiateur.

Pour les aider à s?y retrouver et à comprendre leurs factures, le médiateur national de l?énergie et la Commission de régulation de l?énergie mettent à disposition des consommateurs des calculettes sur le site www.energie-info.fr.
Les trois premières calculettes permettent à chaque consommateur :
? d?évaluer l?impact précis de l?augmentation des tarifs réglementés de gaz sur sa facture (2,4% au 1er janvier 2013) ; à consulter ici.
? de calculer le montant de sa facture de rattrapage des tarifs réglementés de gaz (4ème trimestre 2011) ; à consulter ici
? de vérifier si le montant de la CTA (contribution tarifaire d?acheminement) indiqué sur sa facture d?électricité est correct. à consulter ici

D?autres calculettes enrichiront rapidement ces outils pratiques, promet le médiateur, à destination des particuliers comme des professionnels, comme celle permettant de calculer l?impact de la hausse de la CSPE (contribution aux charges de service public de l?électricité) qui devraient intervenir au 1er janvier 2013.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2012 à 17:39 :
si l'usine a gaz du gouvernement de revaloriser le prix du gaz tout les mois et adopte ,les estimations de GDF vont s'envoler et le consommateur va se faire raqueter sans probleme ,a mon avis tout les mois releves vos compteurs pour pouvoir contester les factures!!!
Réponse de le 11/01/2013 à 22:43 :
Je relève le gaz (Antargaz, concurrent GDF) et EDF tous les 1er du mois. Pour voir où j'en suis et avoir des éléments si problème (mais ai vu que les factures prennent le 15 comme jour du mois, il va falloir que je me décale).
a écrit le 12/12/2012 à 16:06 :
Un efferalgan pour comprendre et un whiskey (avec modération) pour s'en remettre....
a écrit le 12/12/2012 à 15:52 :
Les prix du gaz peuvent augmenter pour limiter la hausse de l'électricité !
a écrit le 12/12/2012 à 15:50 :
C'est une véritable usine à gaz ces calculettes !
a écrit le 12/12/2012 à 15:17 :
apres utilisation du tableau pour le rattrapage de octobre novembre et decembre 2011 celui me donne une consommation de 4931 kwh mais comme je releve mes compteurs tout les fins de mois le reel consomme pour cette meme periode et de 4030 kwh ,donc un rattrage de 900kwh en plus de la realite ,ce qui represente un surplus de consommation de 22%, les consommateurs vont donc bien se faire arnaquer comme a l'habitude!!!!!!!!et une de plus!!!
a écrit le 12/12/2012 à 13:55 :
Merci aux ecologistes de bloquer la recherche sur les gaz de schistes dont l'exploitation pourrait diminuer de moitie la facture energetique des Francais qui utilisent du gaz ... Il est vrai qu'il vaut mieux preserver ces ressources que d'aider les Francais qui prennent des augmentations a repetition au benefice des compagnies qui retribuent grassement leurs actionnaires et octroient des bonus bien gras a leurs dirigeants .
Réponse de le 12/12/2012 à 18:25 :
Le gaz de schiste pourrit les sous sols pour des millénaires et donc l'eau qui y circule aussi... si vous voulez pourrir le futur de nos enfants pour votre petit confort nous ne vous laisserons pas faire... je prefere mettre 2 ou 3 paires de chaussettes
a écrit le 12/12/2012 à 13:46 :
Curieux cette hausse du prix du gaz en France. Aux USA le prix a complètement dévissé (3,5USD le Mbtu avec un plus bas a moins de 2 USD). En Belgique on annonce une baisse de 14% du prix...
Réponse de le 12/12/2012 à 15:27 :
Il faut bien défendre les dividendes de nos politiques qui sont actionnaires et/ou copains des dirigeant de nos entreprises para étatique comme GDF/Suez.

Le changement s'est maintenant : mettre toute la classe moyenne au niveau des prestataires des aides sociales. Comme celà, plus de jalousies, on sera tous égaux dans la pauvreté comme le dit notre constitution, sauf notre nouvelle aristocratie d'élus socialistes.
Réponse de le 12/12/2012 à 17:42 :
la pauvrete en france c'est pour maintenant et pour les classes moyennes qui vont devoir racler les fonds de tiroir,vivement 2017 !!!
a écrit le 12/12/2012 à 12:07 :
Ils peuvent bien mettre à disposition toutes les calculettes qu'ils veulent qu'il sera toujours impossible de s'y retrouver dans ce maquis des tarifs...ils se fichent de nous, mais nos gouvernants ne savent que dire AMEN. Mais que fait notre "moi président" ?
Réponse de le 12/12/2012 à 12:27 :
il se repose mdrrrrrrrrrrr
Réponse de le 12/12/2012 à 16:23 :
Il réfléchit à savoir comment il peut dépenser un peu plus l'argent qu'il n'a pas.....
a écrit le 12/12/2012 à 11:57 :
Tout le monde se focalise ces dernières années sur la hausse du prix du KWh.
Dommage que l'on parle moins d'autres hausses moins médiatiques de la facture tels que :
prix de l'abonnement EDF (+12.55% en 3 ans), de la CSPE (+144% en 3 ans) ...
Réponse de le 12/12/2012 à 15:07 :
Tout à fait en phase avec ton analyse;les prix des abonnements que soit pour le gaz,l'électricité et l'eau représente une part de plus en plus importante sur la facture!
Réponse de le 12/12/2012 à 15:53 :
La hausse des abonnements est un scandale !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :