Total cède des parts dans quatre gisements norvégiens

 |   |  217  mots
La transaction est soumise à l'approbation des autorités norvégiennes.
La transaction est soumise à l'approbation des autorités norvégiennes. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le montant de la transaction s'élève à 317 millions de dollars.

Total poursuit ses cessions d'actifs. Le géant pétrolier a annoncé mardi 28 octobre avoir cédé au polonais PGNiG des participations dans quatre gisements norvégiens, pour un montant de 317 millions de dollars (environ 250 millions d'euros).

"Total annonce que sa filiale Total E&P Norge AS a signé un accord avec PGNiG Upstream International pour la cession d'une participation de 8% dans le champ de Gina Krog situé en Norvège, ainsi que de ses participations dans les champs matures de Vilje (24,243%), Vale (24,243%) et Morvin (6%)", a précisé le groupe français dans un communiqué.

L'accord est effectif depuis le 1er janvier 2014, mais la transaction sera soumise à l'approbation des autorités norvégiennes, ajoute Total.

Une participation de 30% conservée dans Gina Krog

Patrice de Viviès, directeur Europe du Nord dans la branche Exploration et Production de Total, explique dans le communiqué que "cette cession est en ligne avec la stratégie de gestion dynamique du portefeuille d'actifs de Total".

Total conserve toutefois un intérêt de 30%, à côté des norvégiens Statoil (58,7%) et Det Norske (3,3%), dans Gina Krog. Ce gisement sous-marin de pétrole et de gaz en cours de développement doit produire, à partir de 2017, un total de 60.000 barils de pétrole et 9 millions de mètres cube de gaz par jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :