En Afrique, la pollution tue davantage que la malnutrition infantile

 |  | 435 mots
Lecture 2 min.
Le coût économique estimé des décès dû à la pollution est de 450 milliards de dollars en 2013 pour le continent africain.
Le coût économique estimé des décès dû à la pollution est de 450 milliards de dollars en 2013 pour le continent africain. (Crédits : Reuters/Mike Hutchings)
La pollution a provoqué environ 712.000 décès prématurés en 2013, selon une estimation de l'OCDE. Un chiffre en hausse constante depuis les années 1990, quand les facteurs de risques comme la malnutrition infantile et l'eau non potable diminuent.

"La pollution de l'air est une préoccupation importante et croissante" pour l'Afrique, alerte le premier rapport de l'OCDE sur le sujet. En 2013, la pollution a provoqué environ 712.000 décès prématurés. En comparaison, environ 275.000 victimes ont été causées par la malnutrition infantile, 391.600 par un assainissement insuffisant et 542.000 par l'eau non potable. L'OCDE s'est basée sur des études épidémiologiques permettant de comparer les niveaux de pollutions et le nombre de personnes exposées pour réaliser ses estimations.

L'Ethiopie, un des pays qui connaît une des meilleures croissances sur le continent avec environ 10% par an depuis une décennie, est aussi l'un des plus touché par la pollution avec environ 77.600 décès en 2013. L'étude estime le coût total pour le continent africain à 450 milliards de dollars .

Pollution de l'air ambiant : +36% de décès depuis 1990

La pollution de l'air ambiant a causé 246.000 décès prématurés en 2013, un chiffre en hausse de 36% depuis les années 1990. En cause : "l'urbanisation constante et rapide du continent", accompagnée par une hausse du trafic routier, de la production d'électricité et du développement de l'industrie, comme au Nigeria ou en Ethiopie.

Lire aussi : Pollution de l'air intérieur: un danger méconnu, un marché croissant

La pollution de l'air intérieur, quant à elle, en a provoqué plus de 466.000 (+18%). L'étude note la combinaison d'une "forte densité de logements dans les zones urbaines - souvent dans des bidonvilles - et une utilisation polluante de l'énergie domestique, pour cuisiner par exemple, qui aggrave les effets sur la santé".

"Le monde entier a un intérêt à réduire la pollution en Afrique"

Alors que les décès entraînés par la pollution augmentent, ceux causés par la malnutrition infantile ont presque baissé de moitié. Le rapport pointe un manque d'information et de régulation en la matière sur le continent africain. Citant le scientifique britannique Mathew Evans, l'OCDE explique : "En Afrique, il y a la combustion des déchets, la cuisson à l'intérieur (des habitations) avec des poêles à combustibles inefficaces, des voitures sans pot d'échappement, des usines pétrochimiques, poussant tous les polluants dans l'air sur les villes..."

Rana Roy, auteur de l'étude, appelle à une mobilisation internationale : "Le monde entier a un intérêt à réduire la pollution en Afrique." Avant d'argumenter : "Si la pollution en Afrique participe au changement climatique, alors que ses habitants représentent 16% de la population mondiale, il est sain d'estimer qu'elle augmentera considérablement quand ses habitants atteindront 25% de la population mondiale en 2050 et 40% en 2100."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2016 à 16:50 :
Merci pour cet article.

Bah en Chine c'est 2 millions de morts, en France c'est 50000, en europe 524000 et dans le monde 7 millions.

Grâce au capitalisme l'Afrique subit enfin un fléau qui touche également les pays occidentaux. Merci la World Company !

Travailler plus pour polluer plus pour mourir plus, travailler plus pour mourir plus donc, merci à tous nos dirigeants privés et publics néolibéraux sans qui nous respirerions, boirions et mangerions bien mieux.
Réponse de le 20/10/2016 à 17:40 :
Ah! c'est pour ca qu'ils viennent en Europe: a Paris ou a Londres...pour l'air pur!
Envoyons leur vite Ste Cecile Duflot, Marie-Segolene et leurs armees de zadiste pour aider les africains a resister au developpement corrupteur des bonnes moeurs et fossoyeurs de leur sante.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :