Engie achète six centrales hydroélectriques au Portugal

 |   |  277  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
L'opération est menée par un consortium d'investisseurs, incluant aussi Credit Agricole et Mirova-Natixis. Elle se chiffre à 2,2 milliards d'euros.

Energias de Portugal (EDP) a annoncé jeudi avoir cédé six centrales hydroélectriques, pour un montant de 2,2 milliards d'euros, à un consortium français mené par l'énergéticien Engie, associé aux banques Crédit Agricole et Natixis.

Ces six centrales situées dans le bassin du fleuve Douro, dans le nord du Portugal, représentent une capacité installée de 1.689 mégawatts. Elles ont dégagé en 2018 un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 154 millions d'euros, a précisé EDP dans un communiqué.

A l'issue d'une transaction qui doit se conclure au deuxième semestre 2020, les actifs seront cédés au "consortium d'investisseurs formé par Engie (participation de 40%), Crédit Agricole Assurances (35%) et Mirova - groupe Natixis (25%)", a indiqué le premier groupe électricien du Portugal.

Le consortium français détiendra trois centrales au fil de l'eau, qui produisent au gré des débits des rivières, et trois centrales avec retenue d'eau, capables de produire à la demande.

EDP conservera au Portugal une capacité installée de production d'énergie hydroélectrique de 5,1 gigawatts et "restera le deuxième plus important opérateur hydrique de la péninsule ibérique", a souligné la société, dont le premier actionnaire est le groupe étatique China Three Gorges.

En mars, EDP avait annoncé son intention de céder plusieurs actifs afin de financer la moitié de son plan de développement dans les énergies renouvelables, estimé alors à 12 milliards d'euros d'ici 2022.

Engie, avec le fonds canadien CDPQ, avait racheté en juin au brésilien Petrobras 90% de son réseau de gazoducs TAG, long de 4.500 kilomètres dans le nord et l'est du Brésil, pour 8,6 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :