Hinkley Point : le gouvernement britannique signe l'accord nucléaire avec EDF

 |   |  248  mots
Cette signature signe également la relance du nouveau nucléaire en Grande-Bretagne et en Europe, au bénéfice des industries britannique et française.
Cette signature signe également la relance du nouveau nucléaire en Grande-Bretagne et en Europe, au bénéfice des industries britannique et française. (Crédits : © Darren Staples / Reuters)
Ce projet de 21 milliards d'euros était sur la table depuis de nombreuses années. La mise en service est prévue pour fin 2025.

Le gouvernement britannique a signé jeudi un accord pour construire une puissante centrale nucléaire à Hinkley Point, avec la compagnie d'électricité française EDF et son partenaire chinois CGN. Paraphé en présence du ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, ce projet de 18 milliards de livres (21 milliards d'euros) consiste à édifier deux réacteurs de type EPR dans le sud-ouest de l'Angleterre, pour une mise en service prévue fin 2025.

La fin d'un long parcours

Cette signature marque la fin de la phase de développement du projet après plusieurs années de planification et de préparation. Elle signe également la relance du nouveau nucléaire en Grande-Bretagne et en Europe, au bénéfice des industries britannique et française.

Une signature qui n'a pas manqué de faire réagir le PDG du groupe EDF, Jean-Bernard Lévy :

"Les contrats signés aujourd'hui avec le gouvernement britannique et notre partenaire historique CGN sont le résultat de plusieurs années de travail rigoureux des équipes grâce auxquelles ce projet est désormais arrivé à maturité. Hinkley Point C est d'une importance stratégique pour le groupe EDF et pour l'industrie nucléaire. L'ensemble des salariés du groupe EDF dans le monde peut être fier du chemin parcouru. Désormais, une nouvelle phase du projet est lancée. EDF, ses partenaires et ses fournisseurs sont prêts et mobilisés pour la réussite de la construction de Hinkley Point"

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2016 à 5:17 :
Tragique erreur des anglois. Ils vont le payer tres cher dans les annees a venir. Une fois de plus les chinois tirent leur epingle du jeu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :