Le diesel au plus bas avant la hausse de la fiscalité de janvier

 |   |  332  mots
Le 1er janvier, le diesel va augmenter de 3,5 centimes, et l'essence de 2 centimes.
Le 1er janvier, le diesel va augmenter de 3,5 centimes, et l'essence de 2 centimes. (Crédits : reuters.com)
Le prix du gazole est en baisse de 8,5 centimes sur un mois. Le repli de l'essence est moins marqué. Dans certaines régions, les prix ont plongé sous le seuil d'un euro. Si les cours du pétrole risquent de rester bas encore longtemps, les prix pourraient néanmoins augmenter à la faveur d'une hausse de la fiscalité.

La baisse des cours du pétrole se traduit dans les cours à la pompe. En cette veille de départ en vacances de fin d'année, les prix du carburant semblent avoir atteint des records à la baisse. En un mois, le prix du gazole a ainsi baissé de 8,5 centimes le litre, soit une baisse de 7,6%. Sur un an, la baisse est de 10,1% soit 11,5 centimes le litre. L'essence est en baisse de 2,3 centimes à 1,28 euro le litre, et le SP98 à 1,33 euro soit 3 centimes de moins.

Un gazole à moins d'un euro

Dans certaines régions, le carburant atteint des niveaux jamais vus depuis six ans, comme le remarque par exemple le site de La Dépêche qui constate que la Haute-Garonne. Dans certaines régions, le litre de gazole est passé sous les un euro comme dans le Nord-Pas-de-Calais, Paca.

Cette baisse est donc la conséquence de la chute continue des cours du pétrole. Ce qui est devenu un véritable contre-choc pétrolier a démarré en juin 2014. A cette époque, le baril valait autour de 110 dollars, avec même des pics à 120 dollars. Aujourd'hui, il est proche de 35 dollars. Le ralentissement de l'économie chinoise tire la demande d'or noir vers le bas. De plus, la décision de l'Opep de relever les plafonds de production de pétrole a provoqué une nouvelle baisse des cours.

La baisse rattrapée par la fiscalité

Cette baisse des cours du carburant pourrait néanmoins être bientôt compensée par une hausse de la fiscalité prévue le 1er janvier prochain. En effet, le gouvernement veut poursuivre le processus de réalignement de la fiscalité du diesel et de l'essence. Ainsi, la taxe sur le gazole va augmenter de 3,5 centimes sur le gazole. Mais, les possesseurs de voiture essence n'échapperont pas pour autant à une hausse de la fiscalité puisque celle-ci augmentera de 2 centimes.

>> Lire aussi : Ségolène Royal "Un jour ou l'autre, il faudra en finir avec le diesel"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2015 à 7:43 :
Les socialistes vont encore en profiter pour nous coller une nouvelle taxe. Qu'ils ne changent pas le nom de leur parti politique que notre jeunesse connaît très bien sous ce label national.
a écrit le 18/12/2015 à 23:33 :
En 1983, j'achetais mon essence 4,86F/L, environ 0,74€ (la TICPE et sa TVA, ça doit être dans les 0,75€/L en 2015, mais tout à changé (pétrole, taxes, ...).
a écrit le 18/12/2015 à 19:14 :
En 2007, on avait quand même un sacré choix entre le petit haineux et cette inconséquente de Ségolène. Ce ne serait pas un mal d'envoyer tout ce beau monde à la retraite définitive, ça va de soi.
Réponse de le 18/12/2015 à 19:39 :
"le petit haineux" vous, vous êtes quoi le grand haineux bebete sans argument? un socialo? d'ailleurs ces deux mots vont ensemble; triste d'être comme vous aussi neuneu et méchant, ouvrez votre esprit, je ne parle pas de cerveau, d'aucuns naissent sans, on vous plaint. mais chez les socialos c'est hélas innée.
Réponse de le 18/12/2015 à 19:46 :
Le petit jo Dalton et ces copain gueant balkany on a déjà essayé Adieu bye bye
a écrit le 18/12/2015 à 18:18 :
Les crouteux du pouvoir socialiste, incapables de faire des réformes utiles, se goinfrent sur la fiscalité des carburants. Vivement 2017, qu'on les mette à la porte.
Réponse de le 19/12/2015 à 18:41 :
"se goinfrent sur la fiscalité des carburants." ? C'est une partie des impôts indirects, allant dans les caisses de l'Etat, et l'Etat c'est nous....
Étant carbonés, les produits pétroliers, ça ne peut que coûter de plus en plus cher (Cop21 oblige, Cop22 à venir).
En 2017, le prix à la pompe va chuter ?
a écrit le 18/12/2015 à 18:12 :
@ BONJOUR A TOUS : Encore un mensonge de HOLLANDE ces taxes étaient prévues de longue date ............ comme le prix du GAZOIL est en chute libre la "douloureuse" sera plus supportable pour les automobilistes mais le réveil sera plus dur. HOLLANDE se set de la soi disant pollution engendrée par les moteurs diesel des voitures mais il oublie volontairement de mettre en cause : les transports fluviaux et maritimes , les transports aériens de plus il n'est quand même pas s'en savoir que les voitures diesels fonctionnent avec des pots d'échappements catalytiques et des filtres à particules. TOUT CECI pour cacher la vérité ! il a "vidé" les caisses de l'état avec des décisions plus idiotes les une que les autres et que mentir comme il le fait depuis 4 ans nous a amené le F.N. aux portes du pouvoir les électeurs et les électrices n'ont pas voté F.N. par conviction politique mais pour exprimer leur ras le bol de la politique du Parti Socialiste vendu au patronat n'est ce pas M. GATTAZ ! L'année 2016 verra la misère le chômage et l'insécurité explosées et ce n'est pas avec un P.I.B. en augmentation de 1,1 % qui créera des emplois dire le contraire n'est qu'un mensonge ! 2016 L' ANNEE DE LA MISERE POUR TOUS ..... RETRAITES....SALARIES...PENSIOPNNES !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :