Le patron de Shell payé 24,2 millions d'euros en 2014

 |  | 338 mots
Lecture 2 min.
Ben van Beurden, le patron de Shell est le deuxième patron le mieux payé du FTSE 100 en 2014.
Ben van Beurden, le patron de Shell est le deuxième patron le mieux payé du FTSE 100 en 2014. (Crédits : Reuters)
Ben van Beurden est le deuxième patron le mieux payé du FTSE 100 qui rassemble les entreprises les mieux cotées à Londres. Une rémunération qui pourrait alimenter la polémique en pleine année électorale.

Même à la City, certaines rémunérations dérangent. Dernier événement en date, la publication des émoluments du patron de Shell pour l'année 2014. Ben van Beurden a empoché la coquette somme de 24,2 millions d'euros, selon le rapport annuel de la société pétrolière publié ce jeudi 12 mars.

Ce niveau de rémunération fait de lui le deuxième patron le mieux rémunéré du FTSE 100, l'indice des valeurs boursières de Londres. Beurden se place juste derrière Martin Sorrell (24,7 millions d'euros), le patron de WPP, une société de publicité. Mais loin devant le troisième, Bob Dudley (14 millions d'euros), à la tête de l'autre géant pétrolier British Petroleum (BP).

10,7 millions d'euros de pension

La rémunération de ce dirigeant, numéro 1 de l'entreprise depuis janvier 2014 se décompose en plusieurs parties. Son salaire de base est fixé à 1,4 million d'euros. Un bonus de 3,3 millions d'euros et des actions d'un montant de 863.000 euros ont fait grimper les émoluments.

Mais ce qui a fait exploser sa rémunération c'est une pension (pour sa retraite) de 10,7 millions d'euros versée pas Shell, ainsi que 7,9 millions d'euros de réajustement fiscal afin de couvrir une hausse d'impôt due à son départ du Royaume-Uni.

Ces émoluments plus que confortables pourraient alimenter la controverse outre-Manche, prévient la presse anglaise. Dans les colonnes du Guardian, Deborah Hargreaves, à la tête de la High Pay Commission chargée de surveiller les rémunérations dans les grandes entreprises explique :

"La rémunération de Ben van Beurden pourrait devenir un problème politique au moment des élections. Il y a beaucoup de débat ces temps-ci sur les hautes rémunérations et c'est une période difficile pour distribuer ce type de récompense."

Le Financial Times rappelle toutefois que les résultats de l'entreprise ont été au rendez-vous cette année. Avec 22,6 milliards de dollars en 2014, les profits de Shell ont augmenté de 16% par rapport à l'année précédente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2015 à 0:00 :
Vraiment aucun intérêt si ce n'est de créer de la polémique, de l'envie, de la jalousie et tout cela gratuitement. C'est du niveau des politiciens de Gauche
a écrit le 12/03/2015 à 19:41 :

Ça ne fait jamais que 1450 salaires médian mensuel.
Lorsque vous travaillez 1h,lui en travaille 1450.
Ça s'appelle la productivité.
Je m'incline devant cet encéphale hors norme et lui suis reconnaissant de ne pas avoir embrassé une carrière de footballeur où il aurait pu gagner bien plus.




a écrit le 12/03/2015 à 17:02 :
Quel est l'impact de sa gestion sur la hausse des profits?C'est facile de dire qu'il y a hausse mais quelles en sont les raisons? C'est curieux comme ces très grands patrons sont toujours grassement retribués même quand leurs sociétés perdent beaucoup d'argent. Les baisses de rémunérations sont beaucoup moins importantes que les hausses qu'ils s'octroyent sans vergogne, bien souvent juste avec d'énormes plans sociaux et d'économies sur les salaires des employés. Il serait bon que les résultats récompensent aussi bien tous les salariés qui participent à la réussite en fonction de leur poste mais bien souvent les récompenses vont juste au 10 premiers salaires.
Réponse de le 27/08/2015 à 19:08 :
oui je calcule qu'il a gagné 1600 fois mon salaire en un an. Licencié des salariés alors que l'entreprise fait des bénéfices c'est HONTEUX (et très grave). Comment peut il y a voir de tels écart avec le petit employé qui travaille autant que lui (ce n'est pas le même effort certes) mais qui lui, est VIRE si les bénéfices sont prévue à la baisse!!!??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :