Panneaux solaires : l'allemand SolarWorld fait faillite

Le fabricant de panneaux solaires allemand se déclare en faillite. Il était pourtant, il y a quelques années, leader européen dans ce domaine.

1 mn

Auparavant premier fabricant européen de panneaux solaires, l'allemand SolarWorld se déclare en faillite.
Auparavant premier fabricant européen de panneaux solaires, l'allemand SolarWorld se déclare en faillite. (Crédits : Reuters/Ina Fassbender)

Les beaux jours de l'allemand SolarWorld, qui emploie 3.000 personnes environ, semblent bel et bien derrière lui. L'ancien premier fabricant européen de panneaux solaires a annoncé, mercredi 10 mai, son intention de se déclarer en faillite. En cause ? La concurrence de ses rivaux chinois ayant causé son lourd endettement.

"Après un examen assidu, le comité de direction de SolarWorld en est arrivé à la conclusion que, vu l'actuelle érosion des prix et l'évolution de l'activité, le groupe ne fait plus de pronostic positif et, est en conséquence surendetté", a précisé le groupe dans un communiqué.

Après avoir longtemps lutté, l'entreprise de construction fondée par Frank Asbeck, actuel président du directoire, est l'une des rares d'outre-Rhin, à avoir résister à une crise majeure du secteur. Celle-ci est intervenue dès le début de la décennie à cause d'une surproduction ayant entraîné une chute des prix alors que le domaine des énergies renouvelables connaissait un boom.

Le dernier bénéfice du fabricant allemand remonte à 2014

Il y a quatre ans, SolarWorld avait déjà été contraint à la restructuration, passant à deux doigts de la faillite via un échanges de titres de dette contre actions et un apport de capitaux du Qatar (entré à hauteur de 29% dans le capital de l'entreprise). La même année, en 2013, l'entreprise avait repris la plus grande part des activités photovoltaïques de son compatriote Bosch.

Une nouvelle vague d'exportations chinoises bon marché a cependant porté le coup de grâce. Conséquence des ambitions chinoises revues à la baisse en matière de production d'énergie solaire. Le dernier bénéfice pour SolarWorld remonte à 2014. Fin 2016, sa dette nette s'élevait à plus de 300 millions d'euros.

(avec agences)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 09/08/2017 à 10:54
Signaler
Ils n'ont pas fait faillite, ils sont en redressement judiciaire, et donc toujours dans la course.

à écrit le 12/05/2017 à 9:40
Signaler
C'est aussi en partie en raison de la tendance à l'automatisation des chaines de production dans ce secteur. Là comme ailleurs, il y a aussi un effet de volume, or les marchés émergements sont en Chine, en Inde et en Amérique. La Chine a un parc ins...

à écrit le 11/05/2017 à 19:12
Signaler
C'est aussi en partie en raison de l'automatisation des chaines de production dans ce secteur, là comme ailleurs. Il y a aussi un effet de volume, or les marchés émergements sont en Chine, en Inde et en Amérique. La Chine a un parc installé en PV de...

le 11/05/2017 à 20:00
Signaler
merci pour toutes ces informations complémentaires

à écrit le 11/05/2017 à 18:24
Signaler
Il est clair qu'il est mal vu de parler pollution sur ce site, mais je serais très intéressé par un retour sur la durée de vie des panneaux chinois fabriqués avec du bon charbon écolo...

le 12/05/2017 à 1:06
Signaler
Les panneaux chinois sont classés parmi les premiers derrières les japonais en terme de qualité, durée de vie, par les sites de tests indépendants norvégiens par exemple et sont de plus en plus souvent fabriqués par des usines 100% alimentées en éner...

le 15/05/2017 à 20:00
Signaler
@ Mines Paris Tech Vous pouvez citer des sources pour étayer ces affirmations ?

à écrit le 11/05/2017 à 16:00
Signaler
3000 personnes à cause d'un dumping chinois. Outre ce fait comment alors que l'on nous dit que le secteur des énergies renouvelable est un secteur d'avenir en plein essor, est-il possible que le premier constructeur européen soit déjà en faillit...

le 12/05/2017 à 8:00
Signaler
Pour la même raison que nous n'avons plus de constructeurs de TV, de téléphones, et de tous ces autres produits devenus d'avenir et standard :-)

le 12/05/2017 à 19:00
Signaler
Dire que la croissançe allemande est repartie, cherchez l'erreur ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.