Un compteur Linky mis en cause dans l’incendie d’un pavillon

 |   |  414  mots
Ennemis a déjà installé 11 millions de compteurs intelligents, 35 millions d'ici à la fin 2021
Ennemis a déjà installé 11 millions de compteurs intelligents, 35 millions d'ici à la fin 2021 (Crédits : Reuters)
Un compteur Linky installé il y a une quinzaine de jours a explosé samedi dans un pavillon du Loiret et entraîné un incendie qui n'a pas fait de blessé.

Le commissariat de Chalette-sur-Loing (Loiret), où s'est produit l'accident samedi en fin d'après-midi dans un pavillon occupé par un couple de retraités, assure que "C'est l'explosion du compteur qui a provoqué l'incendie".

L'incendie n'a pas fait de blessé, mais a fortement endommagé le pavillon et une enquête a été ouverte. En quelques secondes, le couloir s'est embrasé et les flammes se sont propagées dans les escaliers puis à l'étage et à la toiture.

Alerté par une interruption de courant, le mari s'est "levé pour aller actionner le commutateur", a-t-il raconté. "C'est alors que j'ai entendu des bruits pétaradants et que le compteur électrique Linky, installé depuis à peine une quinzaine de jours, a explosé et pris feu."

"Nous attendons les résultats de l'enquête, c'est peut-être le disjoncteur du tableau de comptage qui a pris feu et non le compteur en lui-même",

a indiqué à l'AFP un cadre de permanence à Enedis Centre-Val de Loire, chargée d'installer les compteurs Linky dans la région.

Télé-relève, consommation réelle et économies d'énergie

Seuls "2% des incendies d'origine électrique en France sont dus aux tableaux de comptage, un chiffre qui n'a pas varié depuis des années", a-t-il également affirmé.

En revanche, "Les compteurs ont été testés en laboratoire et ils n'explosent pas, il n'y a pas d'effet de souffle", a-t-il ajouté.

Ces compteurs dits « intelligents » doivent aider les consommateurs à mieux connaître et maîtriser leur consommation. Grâce à la télé-relève, ils permettront aussi à Enedis, filiale d'EDF, d'économiser le déplacement de nombreux agents aujourd'hui dépêchés chez les particuliers pour procéder au relevé des compteurs.

Respect de la vie privée

Fournissant le volume de consommation en temps réel, ils mettront un terme aux factures établies sur la base de prévisions et donc aux éventuels trop-perçus. S'ils subissent l'opposition de certains citoyens et même de certaines communes, c'est aujourd'hui plus en raison de craintes concernant des atteintes au respect de la vie privée ou d'émissions d'ondes électromagnétiques, que des risques d'explosion

Conformément au plan de déploiement d'Enedis, dans le cadre de la mission que lui a confiée l'Etat, les compteurs Linky sont actuellement installés au rythme de 30.000 par jour, et équipent à ce jour 11 millions de foyers, dont 91.000 dans le Loiret. D'ici à 2021, la filiale d'EDF en aura en principe déployé quelque 35 millions, un par foyer français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2018 à 23:48 :
Il est impératif de traiter les problèmes ou questions posées par ce type de compteur. On doit remédier aux problèmes avant de généraliser avec du personnel mal formé, en grande partie. Une permettrait la formation des personnels, et de trouver des solutions.
a écrit le 15/10/2018 à 11:18 :
Sans rien savoir de l'origine de l'incendie, c'est quand même un peu fort et irresponsable d'accuser sans aucune preuve un compteur Linky!
Réponse de le 15/10/2018 à 12:18 :
Absolument, mais si l'agent de police du quartier donne son avis d'expert alors....
a écrit le 15/10/2018 à 11:01 :
Pour moi le seul scandale du Linky est sa facturation.
le compteur est propriété d'Enedis le consommateur paye un abonnnement mensuel d'accès au réseau.

Qu'Enedis veuille améliorer son réseau ok, mais pas en faisant payer le compteur au consommateur, c'est scandaleux.

Les anciens compteurs sont en place depuis 70-80 ans pour certains et largement amortis, Enedis veut rendre son réseau intelligent ok, mais pas en surfacturant le materiel.

Pour ce qui est des infos et des autres problèmes associés au linky je pense que c'est un faux débat, ce type de compteur est devenu la norme dans toute l'europe... et personne n'en fait une montagne.
Réponse de le 15/10/2018 à 11:26 :
La pose du compteur n'est pas facturée.
C'est effectivement c'est un cout pour Enedis, et d'une manière ou d'une autre, nous le payons. On paye aussi les frais de justice d'Enedis attaqués par des communes .

Enfin, grace à Lynkie Mais Enedis va économiser sur les relevés "manuels", et c'est un gain...
Réponse de le 15/10/2018 à 12:17 :
Le client paye sa facture d'électricité dans laquelle il y a entre autres des frais liés à l'entretien du réseau. Enedis a des obligations d'entretenir son résdeau et de le maintenir à un niveau de qualité suffisant. Le remplacement des compteur (qui font partie du réseau) est inclus dans la maintenance du réseau. Il n'est pas question de demander aux clients si ils sont d'accord ou pas sur les détails de maintenance des réseaux ( changement cables aérien, disjoncteurs sur les lignes, compteurs ou véhicules des agents...)
Réponse de le 15/10/2018 à 23:39 :
Vos remarques rejoignent celles de la cour des comptes qui considère que l'installation des compteurs Linky n'apporte aucun bénéfice aux consommateurs et ne devrait donc pas leur être facturé en aucune façon.
Réponse de le 15/10/2018 à 23:47 :
Soit, le compteur fait partie du réseau électrique dont Enedis a la charge.

Dans ce cas, qu'il ne les installe qu'au fur est à mesure du remplacement naturel des capteurs frappés de vétusté, et non dans une campagne systématique qui coûte cher et provoque des oppositions farouches chez les abonnés...

Clairement la façon de faire ne peut que laisser à penser qu'ils y a des enjeux cachés qui dépassent la seule information du client, d'autant plus que souvent le compteur est localisé hors du logement.
a écrit le 15/10/2018 à 8:21 :
Un ami a risqué le court-circuit à cause d'une pose mal faite de ce compteur. Il n'a toujours pas obtenu réparation pour le déplacement de l'électricien.
Réponse de le 15/10/2018 à 11:27 :
Voilà une belle rumeur,....Si cela a été réparé par un électricien, c'est que ce n'est pas un pb Enedis.
Réponse de le 15/10/2018 à 12:25 :
@Fake News, si vous n'avez plus de tableau et que vous attendez l'intervention d'ENEDIS, et bien il ne vous reste plus qu'à faire venir un électricien histoire de ne pas vivre comme à l'époque des cavernes...
a écrit le 15/10/2018 à 7:23 :
Inutile d'étaler votre vie avec Linky, on est pas sur fakebouc. En revanche pour le consommateur, il est certain d’être facturé au kw/h prêt et pour Enedis de faire des économies sur les relevés. Aucun bénéfice pour le consommateur, les arguments avancés ici ou la sont fumeux... Les seuls bénéfices sont pour Enedis, mais comme l'Etat doit sauver EDF, il dispense Enedis de respecter la loi, quand bien même elle serait européenne. Cependant, la CJUE est "encore" indépendante", et une fuite de données pourrait être très préjudiciable pour cette boite et la France si un procès arrive jusque dans ces sphères juridiques. Mais encore, dans cette hypothèse, aucun politicien ne serait sanctionné puisque c'est la France qu'on accusera, pas le pilote.
a écrit le 14/10/2018 à 21:42 :
Le compteur Linky est incompatible avec le RGPD (règlement général de la protection des données personnelles) et son promoteur ENEDIS est dispensé par la loi française de solliciter l'agrément de ses clients. C'est bien fumeux n'est-ce pas?
Réponse de le 15/10/2018 à 12:10 :
Et votre téléphone portable, et votre Carte de Crédit, et votre compteur d'eau relevé à distance, et votre box internet et votre carte de client Franprix, Carrefour, Leroy Merlin... est ce qu 'ils sont compatibles RGPD ?
Réponse de le 15/10/2018 à 12:28 :
@ labo, si à chaque fois que quelqu'un à fait pire (ex logiciels sur un smartphone) on ne doit pas exiger le meilleur des autres (linky), alors on va finir par vivre dans une jungle qui sera justifiée : il y aura toujours quelqu'un pour faire pire. Enfin, si les lois sont destinées à ne pas être respectées parce que d'autres ne les respecte pas, alors qu'on vire les juges, les policiers car ils n'ont plus rien à faire là.
a écrit le 14/10/2018 à 19:01 :
Juin 2018:

“Un compteur Linky à l'origine d'un incendie Châteauneuf-les-Martigues ?”, “Incendie à Montauban : le compteur Linky en est-il à l'origine ?”... La presse quotidienne régionale regorge régulièrement de fait divers ayant pour point commun l’incendie d’un compteur Linky. Dernier en date, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), le jeudi 21 juin, où le propriétaire d’une maison a vu, en pleine nuit, des étincelles sortir de son compteur, avant qu’il ne s’enflamme. Mais peut-on vraiment imputer la responsabilité de ces incendies aux compteurs nouvelle génération ?
a écrit le 14/10/2018 à 19:00 :
"à mieux connaître et maîtriser leur consommation"
connaitre, oui, en relevant le compteur tous les 1er du mois comme je fais (gaz, électricité) pour pouvoir suivre ma conso.
La maitriser, là, c'est extinction de la lumière quand je quitte une pièce, coupure des veilles de tout, arrêt de la circulation d'eau chaude de la chaudière gaz dans le sol la nuit (8h, ça baisse un peu mais économise 1/3 du courant (160-180W en permanence en hiver)), remplacement de la vieille VMC (8 ans, basique) par une hygroréglable, 20% de facture en moins (100€ par an à ne pas payer), la nouvelle consomme 15 fois moins.
Le lave linge consomme 6W quand éteint, je coupe au sectionneur. Suis au plancher (1,67kWh/jour quand absent, réfrig + congélateur + VMC, presque 6 quand là, TV, ordinateur, écran, bouilloire, microondes)
Je ne chauffe plus que 5 min la soupe surgelée, 6 c'était trop chaud, 16% d'énergie économisée. Vive Linky qui ne saurait pas me guider pour détecter tous ces "détails"...
Je l'ai réclamé en juin, pour ne pas subir une date, pour le moment, pas d'écart remarqué sur le comptage, y avait un électronique avant. Sauf que VMC seule, 6 semaines absent (Scandinavie), l'ancien ne savait pas mesurer 3kWh/mois, trop faible. Linky, je pense qu'il saura faire (sensible, grande dynamique). @ suivre.
a écrit le 14/10/2018 à 17:13 :
Le compteur Linky suit les mêmes normes de sécurité que les autres compteurs et il a été suivant des procédures de qualifications très strictes (je connais). Il y a quelques millions de pièces en service (depuis plusieurs années maintenant)et si il y avait un vrai problème de sécurité, alors là les pompiers auraient du recruter en masse.
Même si une défaillance individuelle, une erreur de montage, un incident en cours de production sont toujours possibles, cet accident est d'abord un fait divers, et rien d'autre. Le gonfler parce que c'est "Linky", c'est juste pour alimenter une polémique sous l'angle technique. On est pour ou contre Linky, pour un tas de raisons, mais suggérer que le matériel est dangereux la sécurité alors là ce n'est pas sérieux.
a écrit le 14/10/2018 à 16:40 :
Étrange que Big Brother fasse ce genre d'erreur grossière particulièrement voyante mais bon de part le déclin européen pourquoi pas...
Réponse de le 15/10/2018 à 11:29 :
Linky est un complot européen de Big Brother ?
a écrit le 14/10/2018 à 15:48 :
Il serait urgent qu'il y ait une vraie expertise de cet accident.
Réponse de le 15/10/2018 à 11:29 :
Il y en aura une, qui concluera à 99.9999% que c'est un pb de vestusté de l'installation, sans aucun rapport avec Linky.
Et personne ne rebondira dessus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :