Vinci Energies décroche un contrat à 55 millions d’euros en Suède

 |   |  569  mots
La mission de Vinci Energies inclue notamment une station souterraine d'un train de banlieue et environ deux kilomètres de tunnel ferroviaire.
La mission de Vinci Energies inclue notamment une station souterraine d'un train de banlieue et environ deux kilomètres de tunnel ferroviaire. (Crédits : Charles Platiau)
La filiale du groupe de BTP et de concessions Vinci a annoncé mardi 14 août avoir signé un nouveau contrat pour la prochaine gare centrale de la ville de Göteborg, située dans le sud-ouest de la Suède.

Vinci Energies enchaîne les contrats. Après avoir remporté un important projet de « smart lighting » en Australie en juin dernier, le groupe vient d'annoncer la signature d'un nouvel accord avec NCC Sverige AB, portant sur la prise en charge de toutes les installations techniques du projet partiel E02 de la future gare centrale de Göteborg. Plus précisément, Vinci Energies, au travers de sa filiale suédoise Eitech, leader des travaux électriques et de l'ingénierie, devra se charger des systèmes électriques, de ventilation, de contrôle et des canalisations. Selon un communiqué du groupe, la commande pour le contrat de phase 2 a été estimée à 55 millions d'euros environ.

« La participation d'Eitech, en particulier pour cette prolongation de contrat dans le cadre du projet West Link, valide notre stratégie de croissance et de consolidation dans les marchés scandinaves ainsi que l'intérêt de l'acquisition d'Eitech réalisée fin 2017. Cette réussite est l'illustration parfaite de notre stratégie de développement international. », s'est félicité Bernard Latour, directeur général de Vinci Energies Europe, cité dans un communiqué de l'entreprise.

Outre les installations techniques, la mission de Vinci Energies inclue également la création d'une station souterraine d'un train de banlieue et la construction d'environ deux kilomètres de tunnel ferroviaire, ce qui représente une part conséquente de l'investissement de l'Administration nationale suédoise des Transports dans le projet West Link.

Suite à cette annonce, la maison mère de Vinci Energies, Vinci, gagnait 0,2% à la mi-séance ce mardi à Paris.

L'ECI pour se développer à l'international

Vinci travaillait déjà avec NCC Sverige AB et l'Agence suédoise des transports depuis l'automne 2016. Le numéro 1 mondial des prestations de construction, de concessions et de services associés s'occupait en effet de la planification et de l'optimisation des coûts de projet dans le cadre d'un contrat nommé ECI (Early Contractor Involvement). Peu utilisé chez les Français et largement plus courant chez les Anglo-saxons, il s'agit d'un nouveau modèle de collaboration qui consiste à confier à une société privée la phase amont et de design d'un projet complexe.

L'ECI semble d'ailleurs être un bon moyen pour Vinci de se développer à l'international. En mars 2015, le groupe français en avait déjà fait usage, alors qu'il avait remporté un contrat de 750 millions de livres sterling au Pays de Galles pour la réalisation d'une section autoroutière située au sud de la ville de Newport.

La Scandinavie, troisième marché de la filiale de Vinci

Avec ce nouveau contrat, Vinci Energies confirme ainsi son désir de développer et de consolider son implantation en Europe du Nord. En novembre dernier, le groupe s'était déjà renforcé dans les réseaux électriques et la transition énergétique dans cette zone géographique avec l'acquisition du scandinave Infratek et de l'allemand Horlemann. La Scandinavie est désormais le troisième marché de la filiale de Vinci derrière la France et l'Allemagne.

Lire aussi : Vinci Energies se renforce dans les réseaux électriques

L'an dernier, la filiale du groupe de BTP et de concessions Vinci a racheté pas moins de 34 sociétés, dont Eitech, PrimeLine Utility Services ou encore Lepta. En décembre 2017, le Pdg de Vinci Energies, Yves Meignié avait affirmé que ces opérations représentaient « un volume d'activités cumulé de 1,6 milliard d'euros ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :