Covid-19 : Sita travaille sur la mise en place de passeports sanitaires pour les passagers aériens (Barbara Dalibard, DG)

 |   |  1430  mots
Barbara Dalibard, directrice générale de Sita
Barbara Dalibard, directrice générale de Sita (Crédits : DR)
Dans un entretien accordé à La Tribune, Barbara Dalibard, directrice générale de Sita, une entreprise spécialisée dans les échanges de données entre les acteurs du transport aérien, explique les travaux en cours avec les gouvernements pour mettre en place, dans les données de voyage des passagers, un certificat sanitaire contenant des informations liées au Covid-19. Elle détaille également la stratégie de Sita dans les technologies permettant aux passagers de traverser le parcours client dans les aéroports en utilisant leur smartphone, sans contact physique avec les équipements aéroportuaires.

LA TRIBUNE - Quelles sont les conséquences pour Sita de la crise que traverse le transport aérien?

BARBARA DALIBARD - Sita est dans l'oeil du cyclone car nos clients sont des acteurs du transport aérien (compagnies aériennes, aéroports, prestataires en escale) qui traversent une crise sans précédent. Je rappelle que Sita est une coopérative créée il y a plus de 70 ans par les compagnies aériennes pour partager des données et des infrastructures technologiques qui, à l'époque, était coûteuses. Notre ADN, c'est l'échange et le partage de données entre les acteurs du système aérien, les compagnies aériennes, les aéroports et les prestataires en escale, mais aussi aujourd'hui, les gouvernements. 40% de notre activité étant liés au volume de passagers et de bagages traités, nous sommes par conséquent fortement impactés par l'arrêt de la quasi-totalité des avions dans le monde. Nous avons observé des décroissances de plus de 80% d'une année sur l'autre, voire même de pratiquement 100% pour notre activité liée au traitement des bagages. Malgré les mesures de confinement, nous avons réussi à servir nos clients sans aucune interruption de services, 24h sur 24, 7 jours sur 7. Nous sommes présents dans 70 pays, mais nous avons fait preuve d'agilité et de réactivité.

Sita est-il en danger?

Nos revenus sont en forte baisse. La bonne nouvelle, c'est que nous avions fini l'année 2019 dans de bonnes conditions. Nous avons du cash dont le niveau a augmenté depuis trois ans. Nous avons également des fonds provenant de nos membres qui constituent une sorte de capital. Notre objectif est d'optimiser l'utilisation de notre cash et d'être suffisamment agile pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2020 à 16:44 :
Ahh le passeport sanitaire !! Nous y sommes !! Prototype du passeport social, géré par un consortium/entreprise privé, histoire d'être certain que nos données médicales soient profitables et échangeables entre acteurs économiques.
Tout ça pour notre bien, évidemment !!
La dictature sanitaire et la stratégie du choc, c'était ça la combinaison parfaite pour imposer la dictature néolibérale.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :