SNCF : Guillaume Pepy veut "proposer un billet sur trois à moins de 30 euros"

 |   |  503  mots
Cette stratégie implique une baisse des coûts et le président de la SNCF indique qu'il va remettre une partie des effectifs sur le terrain, ce qui représente un plan d'efficacité de 700 millions d'euros en trois ans et que les effectifs ont baissé de 10% cette année dans les services du siège.
Cette stratégie implique une baisse des coûts et le président de la SNCF indique qu'il va "remettre une partie des effectifs sur le terrain", ce qui représente "un plan d'efficacité de 700 millions d'euros en trois ans" et que les effectifs ont baissé de 10% cette année "dans les services du siège". (Crédits : Reuters)
Il faudra "trois à cinq ans" à la SNCF pour atteindre ce nombre de places à bas prix, a estimé ce vendredi Guillaume Pépy, évoquant l'horizon 2017.

"L'objectif, c'est d'avoir en gros un billet sur trois qui soit à tout petit prix, c'est-à-dire à moins de 30 euros." C'est ce qu'a déclaré ce vendredi Guillaume Pepy sur BFMTV/RMC.

 

"Il nous faut trois à cinq ans" pour atteindre ce nombre de places à bas prix, a-t-il estimé, évoquant l'horizon 2017. Dans un avenir beaucoup plus proche, "à partir du 7 janvier 2014", la SNCF, qui cherche à augmenter la fréquentation des trains avec des prix bas, "va vendre 500.000 billets TGV de plus à partir de 29 euros", a également annoncé Guillaume Pepy.

 

"On remplacera sept départs à la retraite sur dix"

 

Cette stratégie implique une baisse des coûts et le président de la SNCF indique qu'il va "remettre une partie des effectifs sur le terrain", ce qui représente "un plan d'efficacité de 700 millions d'euros en trois ans" et que les effectifs ont baissé de 10% cette année "dans les services du siège". "On remplace sept départs à la retraite sur dix", a-t-il ajouté.

 

Pour 2014, le président de la SNCF prévient qu'il y aura "des travaux comme jamais" sur le réseau ferroviaire : "on va changer les rails pour 1.700 kilomètres soit 3 fois plus qu'il y a dix ans" et "en Ile-de-France on va changer des aiguillages, deux fois plus qu'il y a deux ans".

 

"L'été prochain, on va fermer le RER C sans doute quatre à six semaines", a-t-il poursuivi. Ces travaux sont "absolument indispensables" car "je veux que d'ici 2 à 3 ans, le réseau des trains classiques soient au même niveau de qualité que celui du TGV", a souligné le patron.

 

130 nouveaux trains en 2014 en province et 35 en Ile-de-France

 

Il espère ainsi que le gouvernement prendra "vite" une décision "favorable" sur l'écotaxe dont les recettes devaient aider à financer les infrastructures de transport, notamment le rail. Déja reportée trois fois, cette taxe sur les poids-lourds, sensée inciter les entreprises à utiliser des modes de transports moins polluants, a été suspendue sine die fin octobre après avoir été l'objet de vives controverses.

 

Toujours pour 2014, la SNCF, qui compte 150.000 cheminots, verra l'arrivée d'environ 130 nouveaux trains en 2014 en province et 35 en Ile-de-France, selon Guillaume Pepy. Il prévoit une croissance de 2% en 2014 contre 0,5% en 2013 et une légère reprise du trafic ferroviaire de marchandise qui "va augmenter de 1 à 2%".

 

Pour téléphoner sans encombre dans les TGV, il faudra "attendre la 5G"

 

Côté emplois, Guillaume Pepy estime que "la SNCF va être sans doute parmi les trois premiers recruteurs de France en 2014" avec "7.000 personnes recrutées plus 500 emplois d'avenir", des contrats d'aide à l'insertion destiné aux jeunes particulièrement éloignés de l'emploi.

 

Pour téléphoner sans encombre dans les TGV, il faudra "attendre la 5G", a indiqué M. Pepy, qui attend 5 millions de passagers pendant les vacances de Noël et mobilise près de 12.000 trains à cette occasion. Dans un pays où 73% des déplacements se font en voiture, le trafic TER est resté stable en 2013. Sur les lignes TGV, le trafic est en recul.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2014 à 20:27 :
can anybody explain why there is no a 6 month booking horizon on SNF on International Journeys. Eurostar has had this in place since the new year. SIMPLES?
a écrit le 23/12/2013 à 7:00 :
1aller retour narbonne -nice pour une personne plus cher en train qu en voiture.. alors a 3ou 4. vive le covoiturage ,autour de moi je n entend perler que de ca ...il rst loin ou le train etait le moyen de transport des francais populaires ...
a écrit le 22/12/2013 à 13:43 :
Excellente stratégie, brillantissime !!! Ca me rappelle cette blague du boulanger qui disait : "Je perds de l'argent sur chaque petit pain, mais c'est pas grave, je me rattrape sur les quantités !". Faut dire qu'on a des énarques et des polytechniciens à la tête de tout ça (mais attention, seulement les derniers de la classe, les autres sont dans le privé).
a écrit le 21/12/2013 à 20:22 :
Pépy n'attendra pas trois à cinq ans pour ses primes diverses non conditionnées à des résultats probants... Ces énarques frenchies... Des suceurs style "noblesse Louis 16"...
a écrit le 20/12/2013 à 21:25 :
Franchement la SNCF c'est plus que ras-le-bol !!

Aucune crédibilité dans la fiabilité du service. Y-a-t-il encore une organisation en état de fonctionner ? Y-a-t-il encore des trains en état de fonctionner ?

Mais quand sera reconnue la pénibilité pour les voyageurs de la SNCF ?

Ce ne sont pas les chauffeurs qui doivent partir à 55 ans à la retraite mais les les pauvres passagers pris en otage entre du matériel défectueux, du personnel complètement incompétents et des représentants du personnel qui n'ont qu'un seul objectif: empêcher les voyageurs de voyager

la SNCF, il y en a marre. A quand un GRAND coup de balai sur cet anachronisme ???

Bref, le coût de la réduction des billets, je m'en fiche éperdument, il n'y a que des trains qui roulent qui m'interessent
a écrit le 20/12/2013 à 19:31 :
Franchement la SNCF c'est plus que ras-le-bol !!

Aucune crédibilité dans la fiabilité du service. Y-a-t-il encore une organisation en état de fonctionner ? Y-a-t-il encore des trains en état de fonctionner ?

Mais quand sera reconnue la pénibilité pour les voyageurs de la SNCF ?

Ce ne sont pas les chauffeurs qui doivent partir à 55 ans à la retraite mais les les pauvres passagers pris en otage entre du matériel défectueux, du personnel complètement incompétents et des représentants du personnel qui n'ont qu'un seul objectif: empêcher les voyageurs de voyager

la SNCF, il y en a marre. A quand un GRAND coup de balai sur cet anachronisme ???

Bref, le coût de la réduction des billets, je m'en fiche éperdument, il n'y a que des trains qui roulent qui m'interessent
a écrit le 20/12/2013 à 17:06 :
"Didier Migaud a été ironique lors de son discours de présentation du rapport de la Cour des comptes, le 12 février dernier. De son air toujours souriant, le Premier président de la juridiction financière lançait que « le rapport public annuel ne vise pas –du moins pas seulement– à épingler tel ou tel fait ou tel ou tel comportement qu’il est de notre devoir de porter à la connaissance du public », ne pouvant s’empêcher aussitôt d’ajouter : « Ce qui est le cas cette année"
source : http://www.observatoiredessubventions.com/2013/27-millions-d-euros-pour-un-seminaire-sncf-a-tanger/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :