Carrefour, en baisse, l'activité a été faible au premier trimestre

 |   |  321  mots
Les ventes du géant français de la distribution ont reculé de 2,8% au cours des trois premiers mois de l'année, à 22,7 milliards d'euros. Elles ont baissé de 4% à nombre de magasins comparables, malgré de bonnes performances en Amérique latine.

Carrefour a publié ce jeudi soir, après la clôture de la Bourse de Paris, un repli de 2,8% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2009. Les ventes du géant français de distibution sont se sont élevées à 22,7 milliards d'euros sur la période. A nombre de magasins comparable, les revenus du groupe ressortent en baisse de 4%. Hors effets de changes, l'activité du groupe a reculé de 1,4%.

Par régions, le chiffre d'affaires a chuté de 5,1% en France (-5% à nombre de magasins comparables), s'élevant à 9,59 milliards d'euros. Cela représente 42% de l'activité. Mais, les ventes sont "quasiment stables hors essence et effet calendaire", explique Carrefour, qui met également en avant un "net gain de part de marché". Les recettes tirées des hypermarchés dans l'Hexagone ont baissé de 4,2%, à 5,1 milliards d'euros.

A l'étranger, les ventes ont reculé de 5,2% en valeur dans le reste de l'Europe de l'Ouest, à 6,12 milliards d'euros, et de 5,8% à nombre de magasins comparable. Le trimestre a notamment été très difficile en Espagne dans "un contexte de fort ralentissement économique". Les performances en Italie et en Belgique sont à peine meilleures.

Les marchés de croissance affiche en revanche une progression de 2,8% du chiffre d'affaires. Les ventes ont cependant reculé de 0,8% à nombre de magasins comparables. En Amérique latine, les recettes ont augmenté de 3,2% sur la période, à 2,93 milliards d'euros, grimpant même de 14,4% hors effets de changes. Il s'agit de la région qui a affiche une progression des revenus à périmètre constant (de 5,1%).

En Asie, le chiffre d'affaires a été gonflé par l'évolution des marchés monétaires et par de nouvelles ouvertures. A base comparable, les ventes ont chuté de 6,7% mais elles se sont envolées de 14,7% en valeur, à 2,13 milliards d'euros. Enfin, en Europe de l'Est, Carrefour a vu son chiffre d'affaires chuté de 8,2% (-3,8% à base comparable), à 1,95 milliard d'euros.

En Bourse, le titre a reculé de 2,08% à 29,19 euros.

(retrouvez le communiqué de Carrefour)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
D'accords avec samarinda, non seulement ils ont du mal à contenir les prix mais en plus leur bouffe est de plus en plus malsaine. Vivie les ajouts de E/C/acides et autres..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On va pas pleurer sur leurs sort apres avoir tues le petit commerce mon souhait qu il descende en fleche ;tueur d ame infame........
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En comparaison avec d'autres enseignes, ce que je fais, les prix Carrefour sont élevés même pour sa propre marque et trop de made in China pour certains produits que je refuse d'acheter lorsque cela est possible. Les hypers ne sont plus la référence d'achat car pour augmenter leur profit ils sont pas passées par la case "mauvaise qualité".
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ou se trouve la concurence d'égal à égal...? c'est à dire sur les mêmes produits et non pas sur les produits discount ??? nulle part, et, quand on repense à l'enquête de 60Millions au sujet des prix pratiqués sur des conditionnements plus gros (plus chers que les mêmes en petite quantité) alors qu'ils les approvisionnent avec 15 à 20% de rabais. Chez eux, l'honeteté passe après rentabilité !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :