Charles Bouaziz quitte Monoprix

 |   |  282  mots
(Crédits : dr)
Quatre mois après avoir pris la direction générale de Monoprix,l'ancien patron de Pepsico en France a quitté ses fonctions. Il est remplacé par Stéphane Maquaire, directeur des Finances et du développement de l'enseigne depuis deux ans.

La greffe n'a pas pris. Charles Bouaziz vient de quitter ses fonctions de directeur général de Monoprix. L'ancien patron de Pepsico en France avait pris ses fonctions début avril. Il y a quatre mois seulement. « Charles Bouaziz a exprimé le souhait de quitter l'entreprise pour convenances personnelles » a indiqué le groupe par communiqué ce mardi.

 

Sa nomination à la tête de Monoprix, enseigne détenue à parité par les groupes Casino et Galeries Lafayette, avait surpris le petit monde de la distribution. Homme de marketing, ce diplomé de l'Essec avait passé 18 années chez un fabricant, Pepsico, avant de rallier la cause d'un distributeur. Un transfuge très rare dans le cercle étroit de la grande distribution française. Le défi culturel était important. D'autant que Monoprix est toujours présidé d'une main de maître par Philippe Houzé, 62 ans, par ailleurs président du directoire du groupe Galeries Lafayette.

Mari de Christiane Moulin, héritière des Galeries Lafayette, cet as du marketing a redressé Monoprix, amélioré sa rentabilité, et a ravi la politesse aux Carrefour et autres Leclerc partis trop tard à l'assaut du marché urbain. Depuis, il veille jalousement sur son bébé, générant 3,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

 

Dès ce mardi, Charles Bouaziz est remplacé par Stéphane Maquaire, 36 ans. Diplômé des Ponts et Chaussées, homme de finances, cet ancien de chez Arthur Andersen et Unibail-Rodamco occupait jusqu'ici le poste de directeur des finances et du développement de Monoprix. Poste qu'il occupait depuis décembre 2008. « Stéphane Maquaire, fort d'un parcours fonctionnel et opérationnel, poursuivra la dynamique commerciale déjà engagée », souligne le groupe Monoprix par communiqué.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2015 à 17:06 :
Un suicide à la garennes, des dépressifs dans bcp de magasins
a écrit le 25/12/2011 à 8:06 :
cette enseigne à poursuivie un pauvre employé innocent à marseille

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :