Casino prend le pouvoir au sein du distributeur brésilien GPA

 |  | 698 mots
Lecture 4 min.
Copyright Reuters
Casino est devenu le seul actionnaire de contrôle du groupe brésilien GPA. Jean-Charles Naouri est nommé PDG du numéro un brésilien dans la grande distribution.

C'est fait. Jean-Charles Naouri a réussi son pari. Le distributeur français Casino a annoncé vendredi soir avoir pris le contrôle du numéro un brésilien GPA, à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire de la holding Wilkes, qui contrôle ce groupe et qui s'est tenue ce jour à Sao Paulo, a-t-il indiqué dans un communiqué. L'assemblée générale "a statué sur la nomination de Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, aux fonctions de président du conseil d?administration de Wilkes. Par cette nomination, le groupe Casino devient le seul actionnaire de contrôle de GPA, conformément aux accords signés en 2005 avec la famille Diniz", est-il précisé.

Cette prise de contrôle du joyau de la distribution brésilienne par Casino a été l'objet l'an dernier d'un intense bras de fer avec son associé local Abilio Diniz. Ce dernier avait tourné casaque pour se rapprocher de l'éternel rival Carrefour, mais l'offensive avait échoué. "Avec la contribution active de Casino depuis son premier investissement dans l'entreprise depuis 13 ans, GPA est parvenu au rang de leader incontesté de la distribution au Brésil et d?employeur privé le plus important du pays", a souligné le groupe français.

Casino, seul maître à bord de GPA

"Je suis très heureux et fier du nouveau rôle que le groupe Casino va jouer dans cette magnifique entreprise qu?est GPA. Depuis le début de notre partenariat en 1999, nous avons cru en l?avenir du Brésil et de GPA et avons contribué à son succès aux côtés de la famille Diniz", s'est félicité Jean-Charles Naouri, cité dans le communiqué. "Tout en maintenant la forte identité de GPA et sa culture brésilienne, j?entends avec l?ensemble du groupe Casino, continuer à apporter notre soutien à son management, emmené par Enéas Pestana, son directeur général, avec pour objectifs de renforcer le leadership de GPA et d?en faire une entreprise toujours plus aimée et admirée", a-t-il ajouté.

De son côté, Abilio Diniz a dans un communiqué séparé a évoqué "un jour très important pour l?entreprise, pour (lui) et pour (sa) famille". "Ma mission est de continuer à préserver les intérêts de GPA", a-t-il affirmé, soulignant qu'il restait président du conseil d'administration du groupe fondé par son père. Le communiqué rappelle qu'à partir de ce jour, M. Diniz, 75 ans, "peut vendre à Casino un premier bloc d?actions formé d?un million d?actions ordinaires de Wilkes, représentant 2,4 % des actions à droit de vote". "La participation de Casino dans la holding Wilkes passerait de 50 % à 52,4 %, lui conférant ainsi le contrôle de la holding. Pour l´instant, Abilio Diniz et Casino partagent le contrôle de Wilkes, à hauteur de 50 % chacun. Si Abilio Diniz décide d?exercer son option de vente, Casino aura l?obligation de les acheter", poursuit le texte.

Abilio Diniz doit céder le co-contrôle de GPA avant le 21 août

"Pour réaliser cette opération, Abilio Diniz devra notifier sa décision à Casino 15 jours avant la date butoir du 21 août 2012, et Casino devra effectuer le paiement des actions dans un délai de deux jours à partir de la date de leur transfert", ajoute le communiqué. Si Casino ne devient pas le titulaire de plus de 50 % des actions ordinaires de la holding Wilkes d'ici à cette date, Casino pourra exercer son option d?achat et aura le droit de lui acheter une action ordinaire de Wilkes au prix d'un real. Dans ce cas, Casino deviendra titulaire de 50 % + 1 action du capital social de la holding Wilkes.

"Dans les deux hypothèses, Abilio Diniz continuera d?exercer la présidence du conseil d'administration de GPA, aussi longtemps que la compagnie présente de bonnes performances et qu'il sera en pleine capacité physique et mentale". "A l?issue de la vente du premier bloc d´actions, Abilio Diniz aura le droit d´exercer une seconde option de vente de bloc d?actions de la holding Wilkes correspondant à 19.375.000 actions ordinaires de GPA. Cette option de vente est exerçable du 22 juin 2014 et au 22 juin 2022", conclut le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2012 à 12:55 :
Un grand groupe vient de naitre (Casino va desormais droit vers les 50 milliards d'euros de CA). Pas un mot dans les medias non economiques. Ca en dit long sur la culture eco qui regne dans notre pays ...
a écrit le 25/06/2012 à 11:49 :
Quelle idée d'investir dans un milieu hostile où le droit n'existe pas, si on en juge à DOUX et son achat de la filière brésilienne FRANGOSUL, CASINO risque de perdre beaucoup, surtout dans un pays miné par la guerre des gangs.
a écrit le 23/06/2012 à 15:47 :
Un vrai grand patron.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :