Alimentation : Leclerc défie Amazon à Paris dans la vente en ligne et la livraison à domicile

 |   |  203  mots
(Crédits : Reuters)
Le géant de la distribution français se donne trois ans pour tailler des croupières au géant américain du e-commerce. Le marché cible : la vente de produits alimentaires via Internet avec livraison à domicile par coursiers interposés. L'arène : "la ville la plus chère de France". Cerise sur le gâteau, Leclerc promet la "création d'emplois à haute valeur ajoutée". Le gant est jeté, rendez-vous sur le pavé au printemps.

Le français Leclerc va se lancer dans la livraison à domicile à Paris, pour faire face aux visées du géant américain Amazon sur le commerce en ligne de produits alimentaires, a expliqué mercredi le patron des centres Leclerc, Michel-Edouard Leclerc.

"Nous allons relever le défi d'Amazon sur la ville la plus chère de France", a expliqué Michel-Edouard Leclerc sur BFM TV / RMC.

Au menu, des "drive piétons" et des "dépôts relais"

Leclerc va se lancer "à la fin de ce printemps" sur "certains quartiers" dans la "vente à domicile", avant une extension progressive à venir sur l'ensemble de la ville, a indiqué le distributeur.

"Nous allons nous donner trois ans, cela s'appellera 'Leclerc chez moi'", a indiqué M. Leclerc.

Le projet prévoit notamment des "drive piétons" et des "dépôts relais", a indiqué M. Leclerc.

Cerise sur le gâteau : des emplois à haute valeur ajoutée

Les efforts de Leclerc dans le numérique vont amener "des créations d'emplois à très haute valeur ajoutée, avec beaucoup de technologie", a par ailleurs indiqué le dirigeant.

Le groupe emploie à Toulouse "500 ingénieurs travaillant sur des algorithmes, des applications sur la monétique", a-t-il dit.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2018 à 22:10 :
Ce type est fatiguant et fatigué. Des années qu'on le voit sans cesse gesticuler à droite à gauche "je vais faire si je vais faire ça, ça devrait être comme ça, ça devrait être comme ci", tandis que les concurrents eux, ont les entends pas. Ils avancent leurs pions damant dame Leclerc et consorts. C'est quoi Leclerc ? Des hypermarchés en périphérie, point. Si, j'oubliais, l'application "quiestlemoinscher"! Bravo Édouard tu a créé de la valeur ajoutée. Mais tu es encore très loin d'être Elon ou Jeff.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :