Décathlon remplace Amazon dans le cœur des consommateurs

 |   |  452  mots
Le consommateur paraît frustré par les enseignes qui se basent essentiellement sur la technologie et les algorithmes, explique à l'AFP le responsable de cette étude, David de Matteis, associé au sein du cabinet OC&C.
"Le consommateur paraît frustré par les enseignes qui se basent essentiellement sur la technologie et les algorithmes", explique à l'AFP le responsable de cette étude, David de Matteis, associé au sein du cabinet OC&C. (Crédits : © Mal Langsdon / Reuters)
Pour expliquer la chute du géant américain du podium des enseignes préférées des Français, le cabinet OC&C, ayant mené une enquête auprès des consommateurs, estime que le client est désormais plus attentif à la "vision claire de la proposition de l'enseigne" et s'intéresse davantage au rapport qualité/prix.

Désignée enseigne préférée des Français à cinq reprises en sept ans, le géant américain Amazon est détrôné en 2018 par le distributeur d'articles de sport Décathlon, couronné pour la première fois, selon une étude annuelle publiée mardi par le cabinet OC&C.

Ce cabinet a auditionné 7.572 consommateurs français pour mesurer l'attractivité de 122 enseignes, en se basant sur différents critères (prix, qualité des produits, choix, services...).

Depuis 2012, Amazon n'avait été devancé que par le spécialiste du surgelé Picard, par deux fois (2012 et 2015).

En 2018, non seulement il chute de son trône au profit de Décathlon mais il n'obtient que la 5e place, devancé par Cultura (l'enseigne culturelle des centres E. Leclerc, 2e) grâce à un bon bouche-à-oreille, Picard (3e), fort de son image de qualité, et la Fnac (4e), qui bénéficie de son rapprochement avec Darty et de l'investissement dans tous les canaux de vente décidé par son ex-PDG, Alexandre Bompard désormais à la tête de Carrefour.

"Le consommateur paraît frustré par les enseignes qui se basent essentiellement sur la technologie et les algorithmes", explique à l'AFP le responsable de cette étude, David de Matteis, associé au sein du cabinet OC&C.

Pour lui, le client est désormais plus attentif à la "transparence sur les prix" et se méfie des enseignes, et des places de marché comme Amazon, qui proposent une "offre pléthorique", car souvent, la qualité ne suit pas.

Une "proposition claire" et un rapport qualité/prix attractif

En termes de prix, Amazon est toujours bien classé, mais quand on se base sur l'adéquation de l'offre aux besoins des consommateurs, le géant américain déçoit, souligne David de Matteis.

D'autre part, si Décathlon arrive pour la première fois en tête du classement, c'est que l'enseigne sportive est considérée comme "un champion dans sa catégorie", souligne-t-il.

"Ils ont investi dans la recherche et le développement" et "sont "très bons" dans leur domaine d'expertise, affirme David de Matteis.

Les modèles gagnants, analyse-t-il, reposent sur une "vision claire de la proposition d'une enseigne aux consommateurs et de ses points de différenciation": spécialisation produit, expérience client, focalisation sur une génération etc.

Autre donnée qui ressort de l'étude: la prime au rapport qualité/prix.

"Le critère du prix est important mais le consommateur ne souhaite plus faire de compromission sur la qualité", explique David de Matteis, pour qui "le niveau d'exigence du consommateur s'est élevé".

Ces tendances sont "des signaux forts pour l'ensemble du secteur de la distribution", ajoute t-il.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2018 à 11:26 :
Les prix d' amazon sont trop élevés !! Vous trouvez le même article moins cher ailleurs à tous les coups, j'en ai fait plusieurs fois l'expérience...
a écrit le 30/01/2018 à 16:59 :
"Cultura (l'enseigne culturelle des centres E. Leclerc, 2e)": Non c'est une erreur. L'enseigne Cultura fait partie de la gallaxie Mulliez.
a écrit le 30/01/2018 à 13:41 :
Amazon et Décathlon...Autant comparer l'imcomparable et faire du lit de Procuste la mesure arbitraire et aveugle de toutes les valorisations ! A ma connaissance ,l'enseigne Décathlon n'a jamais proposé un seul livre à sa clientèle et encore moins la deuxième édition,datée de 1901, de la "Philosophie de l'argent" de Georg Simmel,agrémentée d'un compte rendu de Karl Joël...contrairement à Amazon...Un défi que même toutes les librairies indépendantes réunies de France et de Navarre auraient du mal à relever...Alors Décathlon...
a écrit le 30/01/2018 à 11:59 :
Le modèle à suivre !
L’enseigne allie circuit de distribution, avec conseillers et pratiquants dans les magasins, à un savant mix de marques internationales et majoritairement de ses propres produits. Ce qui est intéressant c’est la gamme de produits et de prix mais aussi « l’ambiance » avec des « univers » et pas de simples rayons. Décathlon bénéficie aussi du contexte favorable et de l’intérêt de la société pour les sports et loisirs.
D’ailleurs je ne suis pas sur que les enseignes généralistes du groupe Mulliez puissent encore concurrencer Amazon sur la vente en ligne et disposer d’une gamme de produit aussi vaste. Quelle que soit l’enseigne on peut se demander pourquoi la grande distribution n’est pas devenue leader de la vente en ligne ?
Décathlon est une sacrée réussite (rien n’empêche d’autres enseignes d’avoir la même implantation), mais pourraient ils maitriser toute la chaine de conception, innovation, fabrication, distribution et se démarquer par une approche insight– retail.

Orientés client et Retail.
Que ce soit Amazon ou Décathlon ils ont bâti leur modèle afin de prendre au mieux en compte les besoins et attentes des clients. Facile à dire et à faire une fois ou sur du haut de gamme, mais encore faut il pouvoir le faire en permanence et conserver un haut niveau de qualité, quelle que soit la valeur du produit.
Il suffit de voir l’organisation des ressources (par exemple chez Amazon : https://www.amazon.jobs/fr/business_categories/retail) pour comprendre que c’est « l’orientation client » qui prime.

https://www.frenchweb.fr/pourquoi-et-comment-amazon-peut-et-va-disrupter-le-retail-physique/282169
a écrit le 30/01/2018 à 11:12 :
Peut être aussi que les clients en ont marre des sociétés qui pillent les richesses de la France en vendant du made in China et en ne payant pas d'impôt sur notre territoire... Et il se trouve qu'Amazon est l'un des symboles les plus abjectes de ce type de sociétés et de pratiques...
Réponse de le 30/01/2018 à 15:04 :
ok, apres ne revons pas, decathlon est aussi une multinationale aujourd'hui dont surement pas loin de 100% des produits sont fabriques hors de France et majoritairement en asie. Decathlon est une marque detenue par la famille Mulliez qui detient une quantite hallucinante de magasins en France (Auchan, Boulanger, Flunch, Leroymerlin, bricoman, brice, jule, kiabi, electro depot...) surement la famille la plus riche de France dont Gerard Mulliez son fondateur s'est installe en Belgique surement pour son soleil et ses plages
a écrit le 30/01/2018 à 10:30 :
Cultura n'est absolument pas une enseigne du groupe Leclerc...

Cultura a certains membres de la famille Mulliez à son capital mais aucun lien avec Leclerc.

Et l'entreprise est indépendante de toute société Mulliez.
a écrit le 30/01/2018 à 10:18 :
"....Cultura (l'enseigne culturelle des centres E. Leclerc, 2e)..."

première nouvelle!

J'ignorait que la famille Mulliez gérait les centres leclerc....
a écrit le 30/01/2018 à 9:09 :
"le niveau d'exigence du consommateur s'est élevé".

EN effet maintenant le niveau du portefeuille du consommateur lui a baissé du coup les produits bons marchés ultra polluants sont toujours consommés en grande quantité.
Réponse de le 30/01/2018 à 15:09 :
bon marche ne veut pas necessairement dire plus polluant. Si on prend le cas des Iphones ils ne sont pas moins polluant que ceux d'entree de gamme. Meme chose pour les chaussures et vetements qu'on nous vend de marque avec le prix qui va avec, fait dans des pays d'Asie et qui ne tiennent pas necessairement plus longtemps que d'autres meilleur marche. Le marketing se paye...
Réponse de le 30/01/2018 à 17:02 :
Je sais pas où vous habitez mais j'ai jamais vu autant de gens avec des téléphones dernier cri.
Réponse de le 31/01/2018 à 10:10 :
"bon marche ne veut pas necessairement dire plus polluant."

JE vous parle de vrai pas d'économie fantasmée.

JE vous parle des tuyaux soit disant écolo pour arroser au goutte à goutte qu'il faut jeter après 3 ans, je vous parle des hands spiner par exemple, énorme mode qui a duré 6 mois, production de milliards d'objets aussitôt jetés, je vous parle des emballages plastiques, des pneus discount qui font 10000 kms et-c et-c...

Si vous aviez un pied au moins dans la réalité je n'aurais pas à m'épuiser à vous en parler.

Descendez de votre tour d'ivoire et vivez vous verrez, merci.

Et si d'une façon générale les gens déconnectés des réalités pouvaient éviter de me répondre cela ne serait pas du luxe mais hélas ce sont eux qui en ont souvent le plus envie, qui ne peuvent s'empêcher d'expulser leur méconnaissance de la vie. Ressentiments, quand vous nous tenez...
Réponse de le 31/01/2018 à 11:18 :
"Je sais pas où vous habitez mais j'ai jamais vu autant de gens avec des téléphones dernier cri. "

Et moi je ne sais pas à qui vous répondez et comme vous ne répondez qu’une seule fois je ne le saurais jamais.

Je m'en remettrai...
Réponse de le 01/02/2018 à 11:30 :
C'est toujours un plaisir de vous lire citoyen blasé, même si l'on n'a pas toujours l'occasion de vous répondre car...on a rien à ajouter, tout est déjà dit !!!
Réponse de le 01/02/2018 à 15:26 :
Mouais...
a écrit le 30/01/2018 à 9:08 :
Bonjour

Ce n’est pas en rapport avec le prix et le niveau d’exigence des clients
Ce phénomène vient de la régulation entre le temps , la paresse et le stress.
C’est un choix de société qui vient des usa mais quand les magasins vont fermer l’un après l’autre dans la plus grande indifférence en France

Je pense que le gouvernement doit faire une liste de produits made in France que Amazon ne peut pas vendre

Il faut peut être réformer « le commerce » en France ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :