Fnac Darty : l'allemand Metro devient actionnaire de référence

 |   |  701  mots
Metro précise que cet investissement représente un montant de l'ordre de 452 millions en numéraire, soit 70 euros par action Darty Fnac.
Metro précise que cet investissement représente un montant de l'ordre de 452 millions en numéraire, soit 70 euros par action Darty Fnac. (Crédits : ERIC GAILLARD)
Une page se tourne pour le distributeur : le fonds de la famille Pinault sort du capital et vend sa participation à Cecomony, groupe allemand issu de la scission du grossiste Metro.

[Article mis à jour à 16h45]

C'est un tournant historique pour la Fnac, l'enseigne sexagénaire fusionnée avec Darty l'an passé : la holding de la famille Pinault, Artémis, est sortie du capital. Artémis a choisi de céder sa participation de 24,33 % dans le capital de Fnac Darty à Ceconomy, spécialiste d'équipements électroniques, nouveau groupe issu de la scission du groupe allemand de distribution Metro intervenue le 13 juillet dernier.

"Après avoir été soutenue par Artémis depuis son introduction en bourse en 2013, l'équipe dirigeante de Fnac Darty va bénéficier de l'appui de Ceconomy, en tant qu'actionnaire de référence, pour poursuivre le déploiement de sa stratégie", indique Fnac Darty dans un communiqué publié mercredi.

Le distributeur français de produits culturels, électroniques et électroménagers passe ainsi sous pavillon allemand avec ce nouvel actionnaire de référence.

Après le départ de Bompard

Dans un communiqué séparé, l'ex-Metro AG précise que cet investissement représente un montant de l'ordre de 452 millions d'euros en cash, soit un prix de 70 euros par action Darty Fnac, inférieur au cours de clôture de la veille (75,51 euros). L'action gagne d'ailleurs 5,6% à la Bourse de Paris, à 79,76 euros en fin de séance ce mercredi.

Le groupe allemand ne paie donc pas de prime de contrôle mais le prix pourra être révisé en cas d'offre de rachat sur Fnac Darty de la part de Metro ou d'une de ses filiales dans les deux ans à venir. L'opération, "soumise à la réalisation de conditions réglementaires, est actuellement prévue d'ici la fin du mois d'août 2017" selon le communiqué.

La famille Pinault avait racheté la Fnac en 1994 à travers son groupe PPR devenu Kering (Gucci, Puma, etc). Elle détenait une participation directe dans le distributeur depuis la mise en Bourse de celui-ci en juin 2013. Cette sortie du capital intervient  quelques jours après le départ effectif du Pdg, Alexandre Bompard pour diriger Carrefour.

Le nouveau directeur général de Fnac Darty, Enrique Martinez, a salué l'arrivée du nouvel actionnaire, "au moment où Fnac Darty a posé les fondations de son nouveau groupe, a mis en place sa gouvernance, enregistre des résultats solides et où l'intégration entre Fnac et Darty progresse rapidement".

Accès au marché français

Ceconomy, spécialisé dans la distribution de produits numériques et électroniques avec les enseignes Saturn et Media Markt, emploie 65.000 personnes. Il réalise un chiffre d'affaires annuel pro forma de 22 milliards d'euros, dont 2 milliards en ligne, et revendique 2,6 millions de visites par jour dans ses magasins. En tant que premier actionnaire, le groupe implanté à Düsseldorf disposera de trois administrateurs au conseil de Fnac Darty. L'action Ceconomy bondit de plus de 7% à la Bourse de Francfort: elle capitalise 3,2 milliards d'euros, soit 1 milliard de plus que Fnac Darty.

Le groupe allemand explique que cette acquisition, décrite comme "un investissement financier" par le Pdg de Ceconomy, Pieter Haas, va lui donner "une exposition au marché français ainsi qu'au segment attractif de l'électronique grand public qui représente 30 milliards d'euros" et lui permettre de "renforcer [sa] position en tant que plateforme européenne leader des activités, des marques et des concepts d'électronique grand public".

"Avec une part de marché de 23%, Fnac Darty est le plus important distributeur d'électronique grand public en France, avec une présence dans neuf autres pays. Jusqu'ici, la France était l'un des rares marchés européens d'importance où Ceconomy n'était pas présent" souligne le groupe dans son communiqué.

François-Henri Pinault, le président du conseil d'administration d'Artémis, a déclaré :

"Au cours de ces dernières années, Artémis a apporté à FnacDarty un soutien indéfectible dans la transformation en profondeur de son modèle pour lui permettre de devenir un acteur incontournable de son secteur et jouer un rôle de premier plan en Europe dans les prochaines années. [...]

Avec l'arrivée à son capital d'un partenaire stratégique de renom, le groupe franchit une nouvelle étape et disposera de moyens renforcés pour accélérer la mise en oeuvre de sa stratégie de croissance."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :