Alexandre Bompard, patron de Fnac Darty, devrait prendre la tête de Carrefour

 |   |  347  mots
Selon Dejan Terglav, secrétaire général de la fédération FGTA-FO, premier syndicat chez Carrefour, Alexandre Bompard sera nommé vendredi et probablement au travail dès le 16, au lendemain de l'assemblée générale des actionnaires.
Selon Dejan Terglav, secrétaire général de la fédération FGTA-FO, premier syndicat chez Carrefour, Alexandre Bompard "sera nommé vendredi et probablement au travail dès le 16", au lendemain de l'assemblée générale des actionnaires. (Crédits : Benoit Tessier)
Le conseil d'administration de l'enseigne de distribution se réunira vendredi à 9h00 et l'annonce de son arrivée sera faite dans la foulée, a déclaré une source proche du dossier à Reuters. Le départ de Georges Plassat se ferait "dans la foulée".

"Grand, grand favori" selon une source proche du dossier consultée par l'AFP, Alexandre Bompard, PDG de Fnac Darty, devrait prendre la direction de Carrefour. Son arrivée à la tête du distributeur, en lieu et place de Georges Plassat dont le mandat arrive à son terme en mai 2018, sera officialisée le 9 juin, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Le conseil se réunira vendredi à 9 heures et l'annonce de son arrivée sera faite dans la foulée, a déclaré une des sources. La décision d'Alexandre Bompard était attendue cette semaine pour être officialisée lors d'un conseil d'administration en fin de semaine, avait-on déclaré auparavant à Reuters.

Selon Dejan Terglav, secrétaire général de la fédération FGTA-FO, premier syndicat chez Carrefour, Alexandre Bompard "sera nommé vendredi et probablement au travail dès le 16", au lendemain de l'assemblée générale des actionnaires. L'actuel PDG de Carrefour, Georges Plassat, partirait "dans la foulée", selon Dejan Terglav.

Du retard à rattraper dans le numérique

Artisan du redressement de la Fnac et du rachat de Darty à la barbe du géant sud-africain Steinhoff, Alexandre Bompard, 44 ans, devrait avoir la faveur des investisseurs. Selon Le Figaro, le patron de Fnac Darty a donné son accord ce week-end aux grands actionnaires du groupe de distribution. Ni Carrefour ni ses grands actionnaires - la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette (11,5% du capital), la holding familiale de Bernard Arnault, PDG de LVMH (8,74%) et le magnat brésilien de la distribution Abilio Diniz (8,05%) - n'ont souhaité faire de commentaires.

Les investisseurs attendent du futur dirigeant de Carrefour qu'il règle enfin le problème récurrent des hypermarchés en France et qu'il rattrape le retard pris dans le numérique. Le titre Carrefour, qui était tombé à 14 euros en juin 2012 à la nomination de Georges Plassat comme PDG, a atteint un sommet à 32 euros en avril 2015 avant de reculer à nouveau. Il accuse depuis lors une baisse de 27%, affichant un cours de 23,17 euros en clôture mercredi.

(avec Reuters et AFP)

[Article mis à jour à 19h15]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :