Le Prince de Galles va s'offrir de nouveaux habits

 |   |  217  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Philippe Garcia-Lasociétéanonyme)
L'ouverture de nouveaux palaces à Paris donne un coup de vieux aux adresses emblématiques. Pour revenir dans la course, le Prince de Galles fermera en février pour un an de travaux.

A partir du 15 février prochain, l?hôtel Prince de Galles, palace de l?avenue George V à Paris, prendra de grandes vacances. L?établissement de luxe fermera ses portes pendant un an pour effectuer des travaux de rénovations. L?hôtel annonce des "travaux d?ampleur" dans ses 138 chambres, ses 30 suites, son bar Regency, son restaurant Jardin des Cygnes.

Cette remise au goût du jour de l?hôtel intervient alors que la concurrence s?intensifie à Paris sur les créneaux des hôtels de grand luxe. En à peine deux ans, quatre nouveaux palaces sont inaugurés. La série a débuté avec le Royal Monceau, qui a rouvert en octobre après avoir été entièrement rénové. Le Shangri-La, place d?Iéna, accueille ses premiers clients depuis le 13 décembre. En 2011, le Mandarin Oriental sera inauguré, suivi en 2012 du Peninsula. Ils rejoindront le cercle fermé des palaces parisiens constitué du Bristol, du Crillon, du George V, du Meurice, du Plaza Athénée, du Ritz et, depuis 2007, du Fouquet's Barrière.

Les nouveaux palaces inaugurés d'ici à 2012 permettront d'augmenter de 70% les capacités d'accueil luxueux à Paris. Surtout, cette offre flambant neuve impose de nouveaux standards de qualité. Le Prince de Galles n?a pas l?intention de se laisser distancer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :