TUI Travel résiste mieux que Thomas Cook

 |   |  310  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les bonnes performances au Royaume-Uni et en Europe du Nord ont permis au groupe touristique de compenser le déclin des filiales françaises.

Contrairement à son concurrent le plus proche, TUI Travel semble en mesure de faire mieux cette année que l'année dernière. Le tour-opérateur britannique a annoncé ce mercredi un profit opérationnel de 88 millions de livres (101 millions d'euros) au troisième trimestre se terminant le 30 juin 2011, en hausse de 57% par rapport à la même période en 2010. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, la perte nette du groupe s'élève à 264 millions de livres (303 millions d'euros), à comparer aux 410 millions de livres de pertes de l'année précédente. Une performance honorable par rapport à celle de Thomas Cook, dont le patron a dû démissionner la semaine dernière, après trois avertissements sur résultats en un an. Alors que ce dernier a abaissé ses prévisions annuelles le mois dernier, Tui Travel pense être sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs.

Le numéro un du tourisme en Europe a dit avoir réalisé un bon trimestre au Royaume-Uni et en Europe du Nord, mais a reconnu les difficultés auxquelles sont confrontées ses filiales françaises, Nouvelles Frontières et Marmara. Sur l'été 2011 (jusqu'au 31 juillet), le groupe a publié une hausse de 11% des réservations dans les pays nordiques, et une baisse de 3% en France. La France est le seul pays à ne pas se développer "conformément aux attentes" du groupe, les événements en Afrique du Nord continuant à avoir un impact "significatif" sur l'activité des tours-opérateurs français. Au total, les réservations pour l'Egypte, la Tunisie et le Maroc ont chuté de 28%.

Nouvelles Frontières, qui souffre de pertes chroniques depuis plusieurs années, va fusionner avec Marmara, plus petite. La direction a annoncé en juillet cette fusion, qui sera accompagnée d'un plan social et doit avoir lieu à la fin de 2011 ou au début de 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2011 à 17:28 :
Pour moi , TUI était allemand dont le siège est à Hannovre , quelqu'un pourrait me dire pourquoi ils disent le tour opérateur britannique ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :