Thomas Cook constate une forte envie de vacances chez les Européens

 |   |  231  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le numéro deux européen du tourisme, Thomas Cook, enregistre une forte croissance des réservations pour cet été, par rapport à l'été précédent. Malgré la situation encore compliquée sur deux destinations vedettes, la Tunisie et l'Egypte.

"Dans l'ensemble, l'activité se déroule bien, compte tenu des perturbations causées par les troubles en Egypte et en Tunisie. Les réservations pour l?été sont en avance par rapport à l?an passé à la même époque sur pratiquement tous les segments", a déclaré ce mardi le directeur général de Thomas Cook , Manny Fontenla-Novoa.

La performance des différents marchés européens du voyage n?est pas uniforme. "La croissance est particulièrement forte en Allemagne", précise Thomas Cook. Sur ce marché, qui est le plus important d?Europe, les réservations marquent une croissance de 9% par rapport à l?été dernier. Les autres pays d?Europe du nord sont en hausse de 11% tandis que le Royaume-Uni, un autre marché stratégique, doit se contenter d?une avance limitée à 1%.

L?arrêt des ventes durant plusieurs semaines, pendant les manifestations en Tunisie et en Egypte, s?est traduit par l?annulation de 150.000 ventes à forfait dans le groupe Thomas Cook, dont 110.000 en Egypte qui était alors en pleine haute saison, et 40.000 en Tunisie, qui entre seulement maintenant dans sa période traditionnelle de forte demande. Ces perturbations coûteront environ 20 millions de livres au groupe sur le deuxième trimestre 2011. Malgré le retour à la normale de la situation dans ces deux destinations, les clients reviennent timidement. Les ventes se situent actuellement à 70% de leur niveau habituel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2011 à 8:58 :
Thomas Cook comme chaque année à la même période, rassure la bourse ? Tout va bien nous avons beaucoup de réservation, nous avons constaté que les Européens veules partir en vacances.
Deux remarques : La première il semble que le TO préfère des pays gouverner par des dictateurs, cela ne leur pose pas de problème la destination est sûre ! Quand ces mêmes pays ont l?envie de liberté on n?en voie plus de clients, le pays devient dangereux. La deuxième remarque, il semble qu?un pays qui est en difficulté économique est un bon client pour le TO. L?Espagne aujourd?hui propose des tarifs plus bas que l?Egypte ou de la Tunisie, vive la crise et leurs endettements.

Bonne vacances
a écrit le 29/03/2011 à 22:20 :
Faut pas sortir de la cuisine à Jupiter (coluche dans le texte) pour dire que tout le monde aimerait partir en vacances, c'est plutôt les pépettes qui manquent :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :