Hôtellerie : Anbang renonce à mettre la main sur Starwood

Le groupe d’assurance chinois Anbang a annoncé ne plus avoir de vues sur le groupe hôtelier américain Starwood Hotels and Resorts, qui est désormais libre d'être racheté par son concurrent Marriott.
Starwood a confirmé l'abandon d'Anbang, précisant dans un communiqué que son conseil d'administration continuait de soutenir à l'unanimité la fusion avec Marriott.
Starwood a confirmé l'abandon d'Anbang, précisant dans un communiqué que son conseil d'administration continuait de soutenir à l'unanimité la fusion avec Marriott. (Crédits : © Toby Melville / Reuters)

Anbang jette l'éponge. Dans un bref communiqué, le consortium a indiqué qu'il avait "décidé de ne pas donner suite à son offre d'acheter Starwood Hotels and Resorts", citant des "considérations de marché".

Anbang avait pourtant amélioré, pas plus tard que lundi, son offre sur Starwood pour la porter à un total de 14 milliards de dollars et faire pièce à celle déposée par Marriott, qui s'élève pour sa part à quelque 13,6 milliards de dollars.

Le Conseil d'administration de Starwood (Westin, Sheraton, le Méridien, "W"...) avait alors indiqué qu'il étudierait cette dernière proposition mais précisé qu'il entendait poursuivre les négociations avec Marriott, un autre groupe américain.

Fusion de deux géants américains

Après ce retrait d'Anbang, le titre Starwood reculait de 4,49% à 79,68 dollars vers 22h00 GMT dans les échanges électroniques d'après-séance à Wall Street. Marriott perdait de son côté 4,82% à 67,75 dollars.

Starwood a confirmé l'abandon d'Anbang, précisant dans un communiqué que son conseil d'administration continuait de soutenir à l'unanimité la fusion avec Marriott.

Le président du conseil d'administration, Bruce Duncan, a souligné en particulier que la transaction avec Marriott avait "une valeur supérieure" pour les actionnaires de Starwood et présentait l'avantage de pouvoir "être bouclée rapidement".

Starwood est donc maintenant libre de finaliser ses discussions avec Marriott et une assemblée générale des actionnaires est prévue le 8 avril pour approuver cette fusion qui réunira deux des principaux groupes hôteliers américains.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.