Le voyagiste Kuoni bientôt racheté ?

 |   |  266  mots
Les discussions sont à un stade préliminaire et il n'est pas certain qu'elles aboutiront, a précisé dans un communiqué le fournisseur de services pour les voyages, en ajoutant évaluer d'autres options stratégiques.
Les discussions sont à un stade préliminaire et il n'est pas certain qu'elles aboutiront, a précisé dans un communiqué le fournisseur de services pour les voyages, en ajoutant évaluer d'autres options stratégiques. (Crédits : REUTERS/Arnd Wiegmann)
Le groupe suisse, créé en 1906, a annoncé avoir reçu des manifestations d'intérêt pour un éventuel rachat, venant confirmer une information de presse.

Le groupe suisse Kuoni, actuellement en plein recentrage de ses activités sur les services pour les professionnels du voyage, a confirmé mardi 5 janvier avoir été approché par des tiers en vue d'un éventuel rachat.

Les discussions se trouvent à un "stade préliminaire", a indiqué le groupe zurichois dans un communiqué, précisant qu'il n'y avait aucune garantie qu'une offre lui serait faite. Le conseil d'administration est en train d'évaluer la situation et prend en compte toutes les options stratégiques, a ajouté Kuoni. Le groupe n'a toutefois pas précisé de qui émanait cette éventuelle offre.

Lundi soir, l'agence Bloomberg News avait rapporté que le fonds d'investissement suédois EQT Partners AB apparaissait comme l'un des repreneurs potentiels pour le groupe suisse, se référant à des sources proches du dossier sans les nommer.

Kuoni souffre de la baisse de la demande

Le fonds suédois n'est toutefois pas le seul sur les rangs. Il est en concurrence avec d'autres investisseurs financiers, selon ces sources, qui ont ajouté que Kuoni n'avait pas encore pris de décision quant à savoir s'il souhaite se faire racheter ou non.

Kuoni est actuellement en pleine transformation. Confronté à un environnement de marché difficile, il avait amorcé en janvier dernier un recentrage de ses activités, avec pour objectif de se repositionner sur les prestations de services pour les professionnels du voyage.

Dans le cadre de cette grande remise à plat, le groupe suisse avait fait le choix, en janvier 2015, de se séparer de ses activités historiques de voyagiste.

>> Lire aussi La chute de la maison Kuoni

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :