Tourisme : l'embellie se poursuit, la barre des 200 millions de nuitées franchie

 |   |  290  mots
La fréquentation hôtelière augmente sur le littoral (+4,1 %) mais fléchit légèrement dans les massifs de haute montagne.
La fréquentation hôtelière augmente sur le littoral (+4,1 %) mais fléchit légèrement dans les massifs de haute montagne. (Crédits : Philippe Laurenson)
Les hôtels haut de gamme et l'ïle-de-France contribuent nettement à cet essor, note l'Insee. La France a pour objectif d'atteindre d'ici à 2020 les 100 millions de visiteurs étrangers - contre quelque 89 millions actuellement - et 50 milliards d'euros de recettes en devises

La fréquentation touristique a poursuivi son embellie en France au troisième trimestre, avec une hausse de 4,1% du nombre de nuitées sur un an, selon des données de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiées jeudi.

Cette hausse pour le quatrième trimestre consécutif efface les reculs précédents, essentiellement liés aux attentats de 2015. Entre juillet et septembre derniers, le nombre de nuitées à franchi le seuil des 200 millions pour la première fois.

L'Insee précise également avoir revu à la baisse ses chiffres de fréquentation pour le deuxième trimestre, à +9,9%, contre +10,2% annoncés en août dernier. La France a pour objectif d'atteindre d'ici à 2020 les 100 millions de visiteurs étrangers - contre quelque 89 millions actuellement - et 50 milliards d'euros de recettes en devises

L'ïle-de-France et le haut de gamme, locomotives

Dans les hôtels et autres hébergements collectifs touristiques (AHCT), la hausse de fréquentation reste tirée par l'Île-de-France, souligne l'Institut. L'Insee note un retour en force des étrangers dans les hôtels franciliens avec une hausse de 13% du nombre de nuitées "sans toutefois retrouver le niveau de 2015, avant les attentats".

La fréquentation hôtelière augmente sur le littoral (+4,1 %) mais fléchit légèrement dans les massifs de haute montagne. La météo mitigée de l'été a conduit à une hausse modérée de la fréquentation des campings (+2,5 % en un an, +3,5 % sur deux ans).

L'Insee constate enfin un "engouement croissant de la clientèle pour les hébergements haut de gamme", avec une hausse de 9,1% des nuitées pour les établissements 4 et 5 étoiles, tandis que les 1 et 2 étoiles affichent un repli de 3%.

(avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :