American Airlines cherche un soutien financier auprès de Citigroup

 |  | 249 mots
Lecture 1 min.
La compagnie aérienne américaine serait en discussions avec la banque pour obtenir des liquidités supplémentaires via leur partenariat dans les cartes de crédit.

D'après le "Financial Times", American Airlines a débuté des négociations pour lever des fonds auprès de Citigroup, son partenaire dans les cartes de crédit donnant droit à des "miles" pour les grands voyageurs. Des sources proches du dossier affirment que la deuxième compagnie mondiale pourrait vendre à l'avance des "miles" à la banque.

Trois grandes compagnies aériennes américaines ont déjà mis en place ce genre d'accord avec leur banque partenaire. Delta Airlines a ainsi levé 2 milliards de dollars en augmentant son contrat avec American Express, tandis que United Airlines et Continental ont chacune levé plusieurs centaines de millions de dollars en vendant des miles à l'avance à JPMorgan Chase.

Ces derniers mois, la baisse des cours du pétrole, et donc du kérosène, ainsi que les fortes diminutions de capacité ont permis au groupe de compenser la baisse drastique de la demande dans le transport aérien. Mais désormais, les options de financement sont de plus en plus limitées, ce qui ravive les craintes que plusieurs grandes compagnies pourrait se placer sous la protection de la loi américaine sur les faillites.

Récemment, American Airlines a conclu un accord avec la banque allemande DVB pour un prêt de 100 millions de dollars et le "Financial Times" estime que les pourparlers avec Citigroup pourraient s'interrompre si d'autres sources de liquidités faisaient leur apparition dans le ciel de la compagnie aérienne, où si le trafic aérien reprenait son envol.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :