La France compte améliorer les transports en cas d'intempéries

 |   |  185  mots
Le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau a annoncé la mise en oeuvre d'une "série de mesures immédiates" après les nombreuses perturbations connus par la France ces dernières semaines en raison de la neige et du froid.

Après les nombreuses perturbations connus par la France ces dernières semaines en raison de la neige et du froid, le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau a réuni mercredi les représentants des organismes de transports ferroviaires, aériens, et routiers.

A la suite de cette réunion, il a annoncé la mise en oeuvre d'une "série de mesures immédiates" afin d'améliorer notamment la gestion des stocks de sel et de produits dégivrants pour les aéroports, la communication lors de l'interruption des transports scolaires, le parking d'urgence des poids-lourds et l'assistance aux chauffeurs en cas d'interdiction de circulation.

Une réflexion sur un plan de transport aérien et ferroviaire adapté en cas d'intempéries, à l'instar de celui du service minimum en cas de grève, doit également être engagée, à l'initiative du président de la SNCF Guillaume Pepy.

Le gouvernement attend pour la fin janvier le rapport de l'enquête indépendante franco-britannique sur les dysfonctionnements de l'Eurostar, en particulier durant le week-end du 19 et 20 décembre, confiée à Christopher Garnett et Claude Gressier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :