British Airways et Iberia pourraient acheter douze compagnies aériennes

 |   |  225  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une douzaine de compagnies aériennes, dont les noms n'ont pas été dévoilés, intéresseraient le nouveau groupe constitué par les sociétés britannique et espagnole.

British Airways (BA) et Iberia ont finalisé une liste de douze compagnies aériennes qu'ils pourraient racheter ou avec lesquelles ils pourraient fusionner une fois que leur propre alliance aura été finalisée, a annoncé ce dimanche depuis Bombay le directeur général du groupe britannique, Willie Walsh.

Les deux compagnies, qui envisagent de fusionner d'ici la fin de l'année et de se rebaptiser International Airlines Group (IAG), ne rachèteraient cependant pas les douze sociétés de leur liste, dont le nombre de cibles a été réduit par rapport aux 40 noms initialement contenus, a précisé Willie Walsh lors d'une conférence de presse. "C'est seulement pour nous permettre de faire une mise au point. Nous n'avons eu aucune discussion avec les compagnies aériennes. Il n'y a rien en route pour le moment", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le journal britannique Financial Times (FT) rapporte ce lundi, en citant le directeur général de BA, que certaines des cibles envisagées pourraient être acquises ou fusionnées pratiquement immédiatement, bien que les réglementations sur les investisseurs étrangers rendent certaines opérations difficiles. La liste des compagnies visées comprend des sociétés évoluant dans les marchés émergents, mais Willie Walsh a refusé de citer les noms des groupes auxquels il s'intéressait, écrit le FT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :