Iberia renoue avec les profits avant sa fusion avec British Airways

 |   |  216  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La compagnie aérienne Iberia est repassée dans le vert au deuxième trimestre. Sur le semestre, la perte d'exploitation est plus réduite que prévue.

La société espagnole Iberia sort enfin de la crise. Elle affiche un résultat net positif de 31 millions d'euros au deuxième trimestre 2010 contre une perte de 73 millions d'euros l'année précédente à la même période. La compagnie aérienne met ainsi fin à une série de six trimestres consécutifs de pertes.

Sur l'ensemble du semestre, Iberia enregistre des pertes de 21 millions d'euros alors que les analystes s'attendaient à résultat négatif de 41 millions d'euros.

Cette perte, plus réduite que prévue, s'explique notamment par des mesures strictes de contrôle des coûts.

Ces initiatives ont permis de compenser partiellement les effets du nuage de cendre dont le coût total est estimé à 20 millions d'euros pour la société espagnole.

Le chiffre d'affaires a progressé de 2,8% à 2,23 milliards d'euros de janvier à juin 2010 à la faveur de la reprise du trafic passager et de la demande en fret. Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur des ventes de 2,196 milliards d'euros.

"L'amélioration des revenus est due, tout d'abord, à l'essor important des marchés internationaux, spécialement les vols d'affaires, et également, un meilleur effort commercial de la compagnie" a expliqué la compagnie.

"Le marché national, en revanche, reste en retrait et avec des résultats négatifs", a-t-elle ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :