Eurostar et Siemens scellent leur accord

 |   |  151  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Selon des sources proches du dossier interrogées ce vendredi par Reuters, le constructeur allemand a officiellement signé le contrat qui prévoit la livraison de dix rames à grande vitesse à cette filiale de la SNCF.

Alstom a-t-il définitivement perdu la bataille ? Son principal concurrent, l'allemand Siemens a en tout cas signé le contrat de renouvellement des trains à grande vitesse d'Eurostar apprend-on vendredi de source proche du dossier. Pour mémoire l'opérateur du tunnel sous la Manche commandait traditionnellement jusqu'ici ses TGV à Alstom qui avait estimé que l'appel d'offre de l'opérateur était "entaché d'irrégularités juridiques graves et dommageables."

Le 29 octobre, la justice britannique avait rejeté la requête en référé du groupe français qui souhaitait bloquer la signature du contrat avant le jugement sur le fond. "Nous nous battons pour faire valoir nos droits. J'ai un objectif simple : que cet appel d'offres soit arrêté", avait martelé Patrick Kron, le PDG d'Alstom.

Le choix par Eurostar , filiale à 55 % de la SNCF, de son grand rival Siemens pour une commande de 10 rames avait également ému plusieurs membres du gouvernement français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :