Aérien : l'impact de la hausse du pétrole évalué à 500 millions de dollars

 |  | 146 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
lL'Association internationale du transport aérien a revu à la baisse ses estimations de bénéfice net pour l'ensemble des compagnies aériennes mondiale. Elle ne table plus que sur 8,6 milliards de dollars au lieu des 9,1 milliards anticipés en décembre.

Même si la croissance dans les pays émergents continue à favoriser la demande, les compagnies aériennes préviennent que la hausse de leurs charges, imputables principalement à l'envolée du pétrole, vont avoir un impact important sur leurs bénéfices.

L'Association internationale du transport aérien (IATA) projette dorénavant un bénéfice net de 8,6 milliards de dollars au lieu des 9,1 milliards anticipés en décembre. L'Iata a en revanche révisé à la hausse sa prévision des bénéfices de 2010, à 16 milliards de dollars contre 15,1 milliards précédemment.

La prévision de 2011 repose sur l'hypothèse d'un prix moyen du baril de pétrole de 96 dollars, au lieu des 84 dollars retenus en décembre. L'Iata, qui représente 230 compagnies aériennes, anticipe également une hausse de la demande mondiale de 5,6% en 2011 pour le trafic passagers et de 6,1% pour le fret.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :