Le groupe British Airways à l'affût de la compagnie portugaise TAP

 |   |  162  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Le gouvernement portugais n'a pas encore fixé de date pour la privatisation de sa compagnie aérienne nationale.

Transportes Aereos Portugueses (TAP) semble bien être la pièce manquante au puzzle d'International Airlines Group (IAG), né de la fusion de British Airways et de l'espagnole Iberia en 2010. La compagnie aérienne nationale portugaise est en effet leader dans le transport de passagers entre l'Europe et le Brésil, IAG étant leader sur tous les autres transports transatlantiques. Le patron d'IAG, Willie Walsh, a confirmé aujourd'hui son intérêt pour la compagnie, dont il parle déjà depuis plusieurs mois. Il n'est pas en négociations pour le moment, et la date de la mise en vente par le gouvernement portugais n'a pas encore été fixée.

Cependant, TAP est depuis 2005 membre de l'alliance aérienne Star alliance, rivale de celle d'IAG, Oneworld. En cas d'offensive d'IAG, il est plus que probable que Lufthansa, de Star alliance, lui mette des bâtons dans les roues. Lufthansa est pour l'instant très faible sur le marché sud-américain, particulièrement dynamique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2011 à 12:10 :
TAP devait être réservé au groupe Air France. Il serait étonnant que cette disposition soit modifiée, ni pour l'un ni pour l'autre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :