Grèves dans les aéroports : le gouvernement prêt à recourir à la force

 |   |  271  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Nicolas Sarkozy a demandé ce mercredi au gouvernement de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour que les départs en vacances de fin d'année ne soient pas perturbés par la grève des employés de sécurité des aéroports.

Alors que la grève des agents de sécurité se poursuit ce mercredi dans plusieurs grands aéroports français, le chef de l'Etat, qui a abordé la question en conseil des ministres, "a insisté sur le fait que le gouvernement ne pouvait pas laisser prendre en otage les vacances des Français", a indiqué Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement. "Il a demandé aux ministres d'être extrêmement attentifs à l'évolution de la situation et de prendre toutes les mesures nécessaires et opportunes compte tenu de cette évolution", a-t-elle ajouté.

Elle a confirmé que le gouvernement soutenait la proposition de loi déposée par le député UMP Eric Diard qui étend au secteur aérien le système d'alerte et de déclaration préalable des grévistes quarante-huit heures à l'avance dans les transports publics. "Les transports aériens sont un service public qui doit fonctionner, particulièrement quand les Français le souhaitent, c'est-à-dire quand ils veulent partir en vacances", a-t-elle poursuivi.

S'exprimant à la sortie du conseil, la ministre de l'Ecologie et des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet, a indiqué qu'un point serait fait à la mi-journée. "Nous sommes déterminés à assurer les fonctions de sécurité dans les aéroports, y compris en ayant recours aux forces de l'ordre si la grève devait se poursuivre en cette période de grands départs", a-t-elle ajouté. "Si cela devait se faire, cela se ferait dans la journée ou d'ici demain, parce que les grands départs commencent à partir de demain et même de ce soir", a précisé la ministre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2011 à 16:58 :
Le droit de grève existe chez nous,c'est un fait! Cependant vous n'avez pas le droit de prendre les travailleurs en otage et cela en aucun cas !!! Rassurez-vous, vous n'atteignez pas les riches qui voyagent en jets privés!...
Agir de la sorte est une véritable trahison et vous osez parler de démocatie? Prenez exemple chez nos voisins du nord, en particulier! ils prennent le temps de négocier! Ne vous laissez pas bourrer la tête par les syndicats qui se foutent de vous ...Pour ma part, ces postes doivent être occupés par des fonctionnaires de police et surtout pas par des gens qui viennent de nulle part et se régalent dans le désordre !!!...Personne ne vous force à faire ce job!
Quelle réputation vous faites à notre pays !!!...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :