Le prix du pétrole met le plan de sauvetage d'Air France sous tension

 |   |  529  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Selon nos informations, le plan de redressement du groupe annoncé en janvier se base sur un prix moyen du baril de brent de 98 dollars. Or, il flirte depuis le début de l'année avec les 120 dollars. Des nouvelles mesures de baisses de coûts et d'augmentation des recettes semblent inévitables pour maintenir les objectifs de réduction de la dette.

Lancé mi-janvier, le plan de restructuration d'Air France-KLM Transform 2015, qui vise à  stabiliser la dette de 6,5 milliards d'euros cette année puis de la diminuer de deux milliards d'ici à 2015, est-il déjà obsolète avec la cherté du prix du kérosène ? Même s'il a baissé de quelques dollars mercredi, plusieurs observateurs l'affirment. Car selon nos informations, ce plan à trois ans a été calé sur un prix moyen du baril de brent de 98 dollars (le budget aussi), alors qu'il flirte avec les 120 dollars depuis le début de l'année.

Et que certains analystes tablent sur un prix du baril qui restera élevé au cours des prochains mois, autour de 115 dollars fin 2012 et 110 dollars fin 2013. De quoi entraîner une dérive importante de la facture carburant d'Air France-KLM qui doit bondir de plus de 1 milliard d'euros en 2012 par rapport aux 6,4 milliards dépensés en 2011 (soit plus de 30% des coûts d'exploitation), et compliquer la réalisation des objectifs du groupe. Et ce, même si les recettes unitaires sont en hausse par rapport à l'an dernier et, surtout, supérieures à celles budgétées par la direction grâce à un contexte économique en Europe moins dégradé que prévu.

300 à 400 millions d'euros pour répondre à l'aléa carburant

Constatant en décembre que l'estimation du baril à 98 dollars était imprudente, le groupe a prévu un matelas de 300 à 400 millions d'euros pour faire face à l'aléa carburant (destiné implicitement à l'année 2012). Mais il risque d'être insuffisant. «C'est vrai que le carburant rend le plan tendu sur le volet des dépenses. Il va sûrement falloir trouver les moyens pour mieux tenir la réalisation des prévisions 2012», explique une source informée. Car «il est hors de question que le groupe n'atteigne pas les objectifs fixés dans le budget», prévient une autre.

Nouvelle hausse des prix du billet à l'étude

Pour autant, il n'y a aucune remise en cause du processus du plan Tranform 2015 , lequel est composé à la fois de mesures immédiates d'économies (gel des salaires, réduction des investissements...) et structurelles (hausse de la productivité et de la flexibilité du personnel.. .) qui seront, elles, annoncées cet été. L'objectif principal est de compenser la hausse du prix du carburant par une augmentation des recettes. Une hausse du prix du billet par le biais d'une nouvelle surcharge est d'ailleurs à l'étude. Mais il faudra probablement jouer aussi sur les coûts. 

Pour un analyste, des économies supplémentaires sont inévitables. Elles étaient d'ailleurs écrites entre les lignes de l'énoncé des objectifs du Plan Transform annoncé en janvier. « Pourquoi la direction n'a pas donné d'objectif d'économies mais des objectifs de réduction de la dette ? Car la baisse de la dette doit être réalisée par une génération de cash flow de deux milliards (après investissements) au cours des trois prochaines années. Aussi, quand le baril augmente, la réalisation des objectifs de génération de cash flow ne peut passer que par de nouvelles économies ou (et) une hausse des recettes ».

Ce jeudi à la Bourse de Paris, le cours d'Air France-KLM a perdu 2,43% à 3,495 euros.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2012 à 0:24 :
que va t-il se passer si Hollande passe? Juniac qui était au ministère des finances est-il menacé? le bouquin de Lauvergeon ne doit pas l'aider
a écrit le 19/04/2012 à 15:51 :
«désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit».
Sarkozy juillet 2008
a écrit le 19/04/2012 à 13:40 :
A titre personnel et professionnel, j'évite cette compagnie car je n'aime pas être l'otage de grévistes !!! Je reste un petit client avec mes 150 vols par an mais bon je lutte pour la reconnaissance des gens qui payent.

Réponse de le 19/04/2012 à 15:50 :
alors liquidateur avec 150 vols par an, ayez l'honnetete de dire que la seule grève paralysante d'air France à eu lieu en...2007 !!!!
Réponse de le 19/04/2012 à 17:19 :
quelle modestie!!! et 150 vols par an cela ne laisse pas beaucoup de temps pour travailler
Réponse de le 19/04/2012 à 23:08 :
Sans voiloir prendre la défense de Liquidateur que je ne connais pas, il me semble que, dans les 12 derniers mois, et rien qu'à CDG, il y a eu des grèves de PNC, de bagagistes, de personnels au sol et ce à plusieurs reprises: si pour vous une grève n'est génante qu'à 100%, pour le passager, elle est génante dès qu'elle menace son propre vol !!!!
Réponse de le 19/04/2012 à 23:09 :
je ne suis pas sur que les vols dont parlent Liquidateur sont des vols de 24h... mauvaise foi, quand tu es là ...!
Réponse de le 20/04/2012 à 0:15 :
@jataf, oui, un peux jaloux quand même -)
Réponse de le 20/04/2012 à 3:32 :
@ Liquidateiur: t'es un gors plaisantin toi: 150 vols l'année, ça fait grosso-modo un vol tous les 2 jours. A part cela, t'es un petit voyageur. Quant au petit gars qui t'approuve, je tiens à lui signaler que les bagagistes et autres services ne sont plus du ressort des compagnies aériennes depuis déjà des lustres :-)
a écrit le 19/04/2012 à 12:42 :
La seule planche de salut pour Air France : fusionner avec une compagnie du Golfe afin de créer un groupe performant comme l'a fait BA avec Ibéria. Sinon ce sera la fin de AF sur les panneaux d'affichage. Quel gâchis quand on voit que le phénomène "bas coût" a été méprisé et que tout le trafic a été concentré sur Roissy, l'aéroport le plus calamiteux au monde..
a écrit le 19/04/2012 à 12:18 :
Je lis il faut dégraisser AF et diminuer le salaire des pilotes ... Je suis tout à fait d'accord si AF veut survivre! Mais comment peut on arriver à autant de commentaires allant dans ce sens et avoir autant de pro melanchon et pro hollande en France? C'est à l'opposé de leur idéologie et à lopposé de leur programme pour la France!
a écrit le 19/04/2012 à 11:56 :
AF s'est déjà plantée grave autrefois sur des achats de "pétrole" à terme sensés la couvrir en termes de coûts d'approvisionnement. Dans le même temps de bonnes anticipations permettaient à LUFTHANSA de rester à flot. Est-ce une question de chance ou bien quelque chose ne va pas dans cette entreprise.
Réponse de le 19/04/2012 à 13:22 :
Absolument pas. Lufthansa a eu la chance d'avoir une grande partie de ses contrats de couverture chez Lehman, leurs positions étaient similaires à celles d'AF. Avec la faillite ces positions nettement déficitaires se sont miraculeusement envolées. Cela s'appelle de la chance...
Réponse de le 19/04/2012 à 14:26 :
C'est vrai mais cela n'a concerné que la fin de l'exercice 2008 et un peu 2009
a écrit le 19/04/2012 à 11:34 :
Le pétrole est cher aussi pour les automobiliste qui en plus se font taxer eux à près de 80%. Aussi, je ne les plains pas les compagnies aériennes, elles n'ont qu'à augmenter leurs tarifs. Bien sur, il y aura peut-être moins de personnes à prendre l'avion et alors on n'aura pas besoin de construire un nouvel aéroport inutile près de Nantes qui lui va détruire 2.000 ha de terres agricoles. Le transport aérien est déjà privilégié avec toutes les aides qu'il reçoit et ces privilèges profitent à qui ? Onze nouvelles lignes ouvertes au départ de Nantes prochainement aidées à 80% par le contribuable, c'est une honte.
A lire la rubrique référencée ci-dessous par yt75, on comprend que le prix du pétrole n'ira pas en baissant.
Réponse de le 19/04/2012 à 15:41 :
Vous avez bien raison, Elbet, ne laissons pas les pauvres prendre l'avion ! Expliquons aux classes moyennes qu'elles n'ont pu voyager que par une erreur de l'histoire, mais que maintenant, c'est fini. Seul les riches auront de nouveau le droit de découvrir le vaste monde!
Réponse de le 19/04/2012 à 23:47 :
à vous lire, il faudrait subventionner les billets d'avion pour les rendre accessible à tous ??!! et pourquoi pas un système de quotient familial ? et mieux: pourquoi pas augmenter les impôts pour distribuer des billets d'avion aux chômeurs et aux RMIstes...
Réponse de le 20/04/2012 à 19:49 :
Ne confondriez-vous pas Avion et SNCF ?
a écrit le 19/04/2012 à 11:31 :
A un niveau de salaire purement et simplement scandaleux, il faudrait peut être se poser des questions et baisser les salaires des PNT.
C'est fini la fête !
Réponse de le 19/04/2012 à 17:15 :
ah j'aime lire ce genre de commentaires, je me dis que j'ai bien fait de quitter la france... aujourd'hui je bosse chez qatar, je suis copi et gagne des la première année ce que gagne un captain AF apres 20 ans de carrière (étant donné que je paye pas d'impôts ici), certes j'ai pas la retraite CRPN ni les avantages du CE mais jm'en remettrai , ne plus avoir à faire à ces français aigris et jaloux ca vaut tout l'or du monde...
a écrit le 19/04/2012 à 11:05 :
la prévision a été faite a 98 euros et non pas 98 dollars.
Réponse de le 19/04/2012 à 11:54 :
Vous êtes de moins en moins sérieux Messieurs les "journalistes". S agirait de faire votre travail correctement...et cela vous rendrait service en vous permettant peut être de reprendre de la part de marché, la presse française s'est tant perdue !

La différence est de taille pourtant. 98 euros au taux de change et au cours actuel du baril correspondent, sauf accident d importance au Moyen-Orient à une estimation crédible, à savoir 127 USD le baril
Réponse de le 19/04/2012 à 12:43 :
c'est bien 98 dollars, l'article a raison
Réponse de le 19/04/2012 à 14:15 :
Et c est optimiste. Malgré tout, le chantier est tellement énorme que cela reste un détail. De plus les objectifs étant la baisse de différents ratios d endettement et l amélioration de la rentabilité, cela sera sans doute compensé ailleurs.

A vérifier mais il me semble que sur le moyen courrier, AF est 30% plus cher que la concurrence en moyenne. Plan social et grèves dures probables après la Présidentielle tout comme chez PSA, Carrefour, SFR, Groupama, les banques et le secteur de la raffinerie tous en surcapacités.
Réponse de le 19/04/2012 à 23:24 :
@ merci. Cher Monsieur ou Madame, je vous remercie d'avoir pris le temps de lire cet article. Je vous confirme qu'il s'agit bien d'un prix du baril en dollars. Merci de nous rester fidèle. Bien cordialement. Fabrice Gliszczynski
a écrit le 19/04/2012 à 10:37 :
A propos de pétrole, à signaler une tribune/"appel aux candidats" publiée jeudi 22 mars sur lemonde.fr, intitulée 'mobiliser la société face au pic pétrolier"

Signée par :

Pierre René Bauquis ? Ancien Directeur Stratégie et Planification du groupe Total
Yves Cochet ? Député Européen, ancien Ministre de l?environnement
Jean-Marc Jancovici ? Ingénieur consultant, Président de The Shift Project
Jean Laherrère ? Président ASPO France, ancien patron des techniques d?exploration du groupe Total
Yves Mathieu ? Ancien chef du projet Ressources pétrolières mondiales à l?Institut Français du Pétrole

Texte de la tribune et possibilité de se joindre à l'appel en ligne ci-dessous :
http://tribune-pic-petrolier.org/
Sujet important s'il en est un, et vraiment temps de se réveiller, ne pas hésiter à signer et relayer!
Attn la Tribune : PR Bauquis, Jean Laherrère, JL Wingert, Philippe LABAT, sont disponibles pour répondre à toute question, donner des précisions.
a écrit le 19/04/2012 à 10:34 :
Pourquoi AF ne copie pas sur KLM : ils ont accès aux infos...et KLM est rentable...?!!
a écrit le 19/04/2012 à 8:44 :
comment font Easyjet and co, ils augmentent les tarifs ?
Réponse de le 19/04/2012 à 9:21 :
oui, sans officiellement mettre des surcharge, on peut augmenter les prix en jouant sur les classes tarifaires, en fermant l'accès aux bas tarifs.
a écrit le 19/04/2012 à 8:29 :
Concernant le pétrole, je me demande comment les analystes peuvent faire des prévisions à 2 ans et annoncer un prix de 110 Dollars/Baril...Ce n'est pas de la prévision, c'est de la lecture dans la boule de cristal.L'économie serait une science,à la lecture de tels "prévisions" on peut en douter. Ma propre boule de cristal me dit plutôt que le pétrole va augmenter, compte tenu de la demande mondiale, des tensions politiques et de l'épuisement des gisements. RdV en 2013.
a écrit le 19/04/2012 à 8:11 :
Y a 50 % plus de personnels a Air France qu'a Lufthansa pour un nombre comparable de vols. La verite c'est qu'il faut degraisser a Air France.
a écrit le 19/04/2012 à 7:53 :
C'est comme pour la croissance, on a presenté pendant des années des budgets avec des hypothèses à 2,5% parce que ça arrangeait et on a jamais eu plus de 2.
On fait pareil chez AF avec le pétrole.
Je sais, je sais , on va me dire que je ne sais pas rêver...
a écrit le 19/04/2012 à 7:23 :
Le pétrole? Et les couvertures?
De deux choses l'une: ou des compagnies peuvent se permettre de ne pas se couvrir parce que leurs actionnaires les soutiennent à fonds perdus, ou elles ne paient pas le kérosène le même prix que les autres, au moin spour une partie, ou l'explication ne tient pas.
A moins bien sûr que le la concurrence ne soit faussée par des mécanismes étatiques...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :