Iberia, la compagnie qui ose défier les pilotes en baissant leur salaire

La compagnie espagnole a annoncé une baisse de la masse salariale des pilotes de 20%, en plein conflit sur la conditions de création d'une filiale à bas coûts.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

C'est du jamais dans le transport aérien (en dehors d'une procédure judiciaire). La compagnie espagnole Iberia a annonçait ce mardi qu'elle réduisait de 20% la masse salariale des pilotes, l'équivalent de 62 millions d'euros. Déjà osée en temps normal, dans la mesure où la quasi-totalité des compagnies aériennes font tout pour éviter de se mettre à dos cette catégorie de personnels considérée comme un quatrième pouvoir, la décision d'Iberia est spectaculaire dans le climat délétère qui oppose la direction à ses pilotes qui protestent contre la création de la filiale low-cost Iberia Express.

200.000 euros de salaire annuel moyen brut

"Ce qui se passe c'est que la compagnie perd de l'argent et il y a un problème de coûts", a expliqué un porte-parole de la compagnie à l'AFP.  Il a précisé que le salaire moyen brut annuel des pilotes était d'environ 200.000 euros. Ces mesures "ne touchent que les pilotes, unique collège avec lequel, après deux années et demi de négociations, il n'a pas été possible de trouver un accord sur la convention collective", affirme la compagnie.
Un discours très proche de celui de sa compagnie sœur British Airways (les deux groupes sont regroupés sous l'entité IAG), qui a souvent tenu des positions très fermes face aux personnels. Cela a été le cas avec les navigants commerciaux ces dernières années, malgré une grève dure. Avec cette mesure, Iberia prend le risque de déclencher un gros conflit social. Ceci alors que les pilotes ont déjà lancé une nouvelle série de journées de grève les lundis et vendredis depuis le 9 avril et jusqu'au 20 juillet pour dénoncer les conditions de création de l' Iberia Express.

SAS veut aussi baisser les salaires de ses personnels

L'évolution de ce dossier sera forcément suivie par l'ensemble des compagnies aériennes. En effet, si Iberia arrive à ses fins, ses concurrentes seront dans l'embarras. S'ils suivent le mouvement, ils prendront eux aussi le risque de déclencher un conflit social très dur. S'ils ne font rien, ils seront moins compétitifs face à Iberia? Chez Air France, les négociations portent sur une hausse de la productivité d'environ 25%. Déjà mis en place sur les bases de province, cet effort s'est accompagné d'une hausse de la rémunération. Sans donner plus de précisions, le directeur général de SAS a indiqué la semaine dernière à LaTribune qu'elle discutait avec les syndicats pour baisser les salaires.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 20/04/2012 à 9:20
Signaler
Qu'est ce qu'un pilote d'avion de ligne, si ce n'est un chauffeur de taxi ou de bus qui serait aérien. Tout au plus peut-on considérer qu'il a la responsabilité de plus de passagers. D'autre part, compte tenu des multiples équipements de navigation, ...

le 24/04/2012 à 1:07
Signaler
Pour info, un pilote de ligne a une formation équivalente à celle d'ingénieur. Contrairement à d'autres professions, leur qualification est contrôlée régulièrement en ligne ou au simulateur. Un échec à ces contrôles peut entrainer une mise à pied. De...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.