La cherté du pétrole pousse Delta Air Lines à acheter une raffinerie

 |   |  332  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La compagnie américaine va investir 250 millions de dollars pour acheter et exploiter une raffinerie aux Etats-Unis dans le but d'économiser 300 millions de dollars par an.

Politique de couvertures, renouvellement de la flotte, sièges à bord plus légers, optimisation de l'emport de carburant et des routes aériennes….biocarburant demain ; à cette palette de mesures pour réduire la facture de kérosène, Delta Air Lines en ajoute une autre : produire son propre kérosène. La compagnie aérienne américaine a annoncé lundi soir qu'elle allait acheter à la société Phillips 66 (issue de la scission de ConocoPhillips) la raffinerie Trainer en Pennsylvanie pour un montant de 180 millions de dollars, dont 30 millions couverts par l'Etat de Pennsylvanie. "Un investissement supplémentaire de 100 millions de dollars" permettra de "modifier l'usine pour maximiser la production de kérosène", a indiqué la compagnie, qui au total va donc investir 250 millions de dollars dans ce projet.

Ouverture dès cet été

Objectif : couvrir 80% de ses besoins intérieurs en kérosène. La production devrait commencer dès cet été et la compagnie entend économiser 100 millions de dollars en 2012. Et trois fois plus en année pleine selon son directeur général Richard Anderson. "Cet investissement modeste, l'équivalent du prix catalogue d'un nouvel avion gros porteur, permettra à Delta de réduire sa dépense de carburant de 300 millions de dollars par an et garantira la disponibilité de kérosène dans le nord-est" du pays, a-t-il indiqué
L'initiative de l'allié américain d'Air France-KLM, fera t-elle des émules ou bien restera t-elle isolée ? "Je ne suis pas sûr que l'intégration verticale soit une bonne idée, c'est une chose qui se faisait il y a une centaine d'années avec Henry Ford", commentait l'analyste George Hamlin, président de Hamlin Transportation Consulting, cité par l'AFP.
En revanche, pour Geary Sikich, patron de Logical Management Systems, l'opération permettra à Delta de réduire ses coûts. "C'est une occasion pour Delta", dans une période où "le prix du carburant est en hausse, et les capacités de raffinage (aux Etats-Unis) déclinent", estime t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2012 à 10:20 :
La seule phrase à retenir dans cet article est: la capacité de raffinage aux US décline. La question est : Pourquoi? Baisse de la demande? Energie renouvelable? Pour une part , mais pas seulement. La raison fondamentale est que les pétroliers savent très bien que les stocks de pétrole sont surestimés et qu'il y aura de moins en moins de produit à raffiner. Dans les 25 ans à venir, la moitié des raffineries sera démantelée. Pour preuve, combien de raffineries neuves sont construite actuellement?
a écrit le 09/12/2012 à 10:20 :
La seule phrase à retenir dans cet article est: la capacité de raffinage aux US décline. La question est : Pourquoi? Baisse de la demande? Energie renouvelable? Pour une part , mais pas seulement. La raison fondamentale est que les pétroliers savent très bien que les stocks de pétrole sont surestimés et qu'il y aura de moins en moins de produit à raffiner. Dans les 25 ans à venir, la moitié des raffineries sera démantelée. Pour preuve, combien de raffineries neuves sont construite actuellement?
a écrit le 02/05/2012 à 14:11 :
250 millions pour quelque chose qui rapporte 300 millions par année ?
Si j'étais propriétaire je ne vendrais pas. Si j'étais investisseur je proposerai 500 millions (pour commencer) pour l'acheter avant Delta.
Ils ont peut-être oublié le prix du brut à l'entrée de la raffinerie ?
a écrit le 02/05/2012 à 9:38 :
excellente idée juste dommage qu ils n y aient pas pensé avant
a écrit le 01/05/2012 à 14:46 :
Etbpourquoi pas acheter Airbus pour payer les avions moins chers tant au on y est!
a écrit le 01/05/2012 à 11:55 :
BRAAAVVVOOO ENFIN ils ont compris, il aura fallu 30 années pour comprendre ça ! C'est la seule solution pour bloquer les marges à ce niveau. Voilà ENCORE une chose qu'AF/KLM ne POURRA JAMAIS FAIRE, entre le total monopole de TOTAL et la gestion calamiteuse pas la peine de rêver, il y a aura une grève tout les 2 jours.
Réponse de le 01/05/2012 à 14:01 :
S'il suffisait de racheter tous ses fournisseurs pour assurer sa rentabilite, ca se saurait!
Réponse de le 01/05/2012 à 18:08 :
Heu, oui en effet ça "se sait" ! LA PREUVE ! Si le fournisseur vous tiens par les c... il me semble tout de même un peu évident de le contourner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :