Britair, filiale d'Air France, propose à ses pilotes d'aller travailler en Indonésie

La filiale d'Air France consulte ses pilotes pour aller travailler temporairement chez Garuda, pour gérer le sureffectif.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

 Alors que les négociations se poursuivent pour des détachements de pilotes du groupe Air France dans des compagnies chinoises pour résorber le sureffectif, d'autres compagnies ailleurs dans le monde sont également intéressées par le personnel navigant technique du groupe français. Britair, l'une des filiales régionales d'Air France, consulte en ce moment ses pilotes sur leur intérêt à aller travailler temporairement en Indonésie, a indiqué mardi une porte-parole.

Pilotes pour voler sur des CRJ

"On consulte les pilotes pour connaître leur intérêt avant d'étudier un éventuel détachement chez Garuda", a déclaré la porte-parole de Britair. "Nous en sommes encore à l'état de projet". Il s'agit du transporteur indonésien Garuda, membre comme Air France de l'alliance Skyteam, à la recherche de pilotes pour prendre le manche de ses premiers Bombardier CRJ1000. La flotte de Britair est en effet composée uniquement d'avions Bombardier. La direction n'a pas encore obtenu de réponse à sa note, envoyée seulement vendredi dernier.

La restructuration d'Air France comprend un volet régional avec le regroupement de ses trois filiales régionales, Britair, Regional et Airlinair, dans un pôle régional français, avec réduction de flotte et d'effectifs à la clé. Britair possède une flotte d'une trentaine d'apppareils, emploie quelque 350 pilotes et opère 240 lignes de court et moyen-courrier à partir de sa plateforme de Lyon.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 23/08/2012 à 15:10
Signaler
Il serait temps que les Pilotes francais ouvrent les yeux et arretent de se plaindre. Qu'ils aillent demander aux pilotes grecs, italiens, espagnols, sud et nord americains, et tous les autres qui se retrouvent licencies parce que leur compagnie rest...

à écrit le 22/08/2012 à 14:36
Signaler
faut voir le contrat mais pourquoi pas .C est peut être un bon coup pour des jeunes . La question de ne pas s' enterrer sur une machine qui n' offre pas une perspective de promotion comparable à celle de la flotte variée d' Air France est justifiée ....

à écrit le 22/08/2012 à 13:29
Signaler
Indonesie : 6% de croissance minimum tous les ans malgre les crises mondiales. Ce pays est parmi les plus dynamiques au monde et constamment ignore par les politiques et industriels Francais a l ' exception de quelques grands groupes. Venez en Indone...

à écrit le 22/08/2012 à 9:33
Signaler
mais n'importe quoi !

le 22/08/2012 à 10:29
Signaler
tout a fait d'accord, on exporte du personnel de haut de gamme payant beaucoup d'impots et ne touchant pas de subvention d'etat pour importer du personnel smicard de l'etranger , payant peu d'impots et touchant beaucoup d'allocs

le 22/08/2012 à 13:06
Signaler
Messieurs, ce n'est pas parce que l'on travaille à l'étranger que l'on ne paie pas d'impots en France. En plus je pense que ce sera juste une mise à disposition. Cependant je suis d'accord avec vous c'est un peu le grand n'importe quoi.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.